Expatriation et santé, comment faire ?

Vous comptez vous installer à l’étranger ? Sachez que les frais médicaux peuvent s’avérer très coûteux, c’est donc quelque chose qu’il faut préparer ! Voici les réponses à vos questions concernant la santé selon que vous soyez expatrié, détaché à l’étranger, étudiant ou bien retraité.

1. Vous êtes expatrié

1. Vous êtes expatrié

Vous êtes expatrié si vous êtes dans une des situations suivantes :

  • vous êtes recruté directement par une entreprise étrangère pour travailler à l’étranger ;
  • votre employeur vous envoie travailler à l’étranger pour une durée limitée, mais n’a pas choisi le régime du détachement ;
  • vous étiez détaché, mais la durée maximale de votre détachement est atteinte ;
  • vous partez vivre à l’étranger.

Si vous êtes expatrié, vous relevez, en principe, du régime de sécurité sociale du pays où vous travaillez et vous devez cotiser à ce régime.

Vous pouvez cependant choisir de continuer à bénéficier du régime de l’Assurance Maladie française en adhérant à la Caisse des Français de l’étranger (CFE). Comme la sécurité sociale, la CFE assure le remboursement des frais médicaux à l’étranger, mais uniquement dans la limite des tarifs appliqués en France. Il est donc conseillé de souscrire à une complémentaire santé.


suivez-nous sur

consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

La reproduction totale ou partielle des textes, images, extraits vidéo et audio de Ninjagames.info, sur quelque support que ce soit, de même que l’utilisation du nom de Ninjagames.info ou toute allusion à Ninjagames.info à des fins publicitaires sont formellement interdites sous peine de poursuites.


Reproduction et droit d'auteur © 1998-2018 Oxygem - Conditions d'utilisation - Charte de confidentialité