Orthophonie

Orthophonie


 

Qu'est-ce que l'orthophonie ?

L’orthophonie est une discipline paramédicale qui s’attache à prévenir, évaluer et traiter les troubles de la communication liés à la voix, à la parole, ainsi qu’au langage écrit et oral. Historiquement, elle est née de la nécessité de traiter les enfants opérés de becs-de-lièvres.

Quand consulter un orthophoniste ?

De nombreux problèmes entrent dans le champ de l’orthophonie :

  • les troubles du langage, comme la dysphasie, l’aphasie, la dyslexie, etc ;
  • les troubles de la communication, qui peuvent être associés à une déficience auditive, intellectuelle, à l’autisme ou à la démence ;
  • les troubles de la parole, comme le bégaiement, la difficulté à articuler (parfois en relation avec une maladie comme la maladie de Parkinson), etc ;
  • les troubles de la voix ;
  • les troubles de la fonction oro-myo-faciales, et notamment la difficulté à avaler.

Les enfants et le personnes âgées sont les publics les courants, mais les adolescents et les adultes peuvent aussi avoir recours à un orthophoniste.

Que fait l'orthophoniste ?

L’intervention de l’orthophoniste s’organise de la manière suivante :

  • une phase d’évaluation, qui correspond au bilan orthophonique prescrit par le médecin traitant. C’est une première étape obligatoire avant une éventuelle rééducation ;
  • puis une phase de rééducation, qui est le traitement à proprement parlé. Les stratégies qu’utilisent l’orthophoniste sont à la fois rééducatives et palliatives.

L’orthophoniste peut également proposer des actions de prévention, d’éducation sanitaire, de dépistage. Il peut les organiser mais aussi y participer.


Notons que le travail de l’orthophoniste s’étend dans le temps, parfois même pendant des années.

L’orthophoniste exerce à titre indépendant ou salarié dans diverses structures : en cabinet privé, en milieu hospitalier, en centre de rééducation, dans un établissement de soin, ou encore en milieu scolaire. Il est aussi amené à collaborer avec de nombreux médecins spécialistes, comme les oto-rhino-laryngologiste (ORL), les psychiatres, avec des dentistes, ou encore des ergothérapeutes.

Quels risques pendant un traitement orthophonique ?

La consultation chez un orthophoniste ne comporte pas de risques particuliers pour le patient.

Comment devenir orthophoniste ?

Devenir orthophoniste en France

Pour exercer en tant qu’orthophoniste, il faut être titulaire du certificat de capacité d’orthophoniste (CCO). Pour cela, il faut suivre 5 années d’études dans une unité de formation et de recherche (UFR) de sciences médicales ou de techniques de réadaptation :

  • la formation s’intègre par un concours d’entrée ;
  • et se termine par la soutenance d’un mémoire de fin d’études.

Devenir orthophoniste au Québec

Pour être orthophoniste, il faut obtenir un diplôme de deuxième cycle universitaire, à savoir une maitrise en orthophonie. Cette formation est ouverte aux personnes titulaire d’un baccalauréat.

Préparez votre visite

Pour trouver un orthophoniste :

  • au Québec, vous pouvez consulter le site internet de l’ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec (3) ;
  • en France, via le site internet « annuaire santé » (4).

Fiche créée : juillet 2016
Auteur : Marion Spée

 

Références

1 FÉDÉRATION NATIONALE DES ORTHOPHONISTES. L’orthophonie en chiffres.

2 SERVICE CANADA. Audiologistes et orthophonistes.

3 ORDRE DES ORTHOPHONISTES ET AUDIOLOGISTES DU QUÉBEC.

 4 ANNUAIRE SANTÉ.