Trompes de Fallope

Trompes de Fallope


 

Anatomie

Position. Au nombre de deux, les trompes de Fallope sont situées entre l’ovaire et l’utérus. Positionnée de façon symétrique par rapport à la ligne médiane, chaque trompe de Fallope part de la partie supérieure et latérale de l’utérus puis se prolonge pour rejoindre chaque ovaire (1)(2).

Structure. Les trompes de Fallope sont des conduits de 10 à 14 cm de long environ (2). Elles sont composées de trois parties (1):

  • La partie angulaire, localisée au niveau de l’utérus, représente une connexion résistante avec l’utérus.
  • La partie isthmique, située entre les zones angulaires et ampullaire de la trompe de Fallope, constitue le long conduit mince.
  • La partie ampullaire, correspondant à l’extrémité ouverte jouxtant l’ovaire, se structure sous la forme d’un pavillon composé de franges mobiles, épaisses et irriguées.

Paroi. La paroi interne des trompes de Fallope est étroite, plissée et recouverte de cellules ciliées (2).

Soutien. Le ligament large permet le maintien et la relation entre une partie des trompes de Fallope et les ovaires (1).

Physiologie / Histologie

Rôles dans la reproduction. Les trompes de Fallope jouent ieurs rôles essentiels dans la reproduction (1)(2):

  • Réception de l’ovocyte. Lors de l’ovulation, le pavillon des trompes de Fallope recueille l’ovocyte expulsé par l’ovaire, et particulièrement par le follicule ovarien.
  • Déplacement des spermatozoïdes. La structure des trompes de Fallope aide au cheminement des spermatozoïdes. Ces derniers se déplacent à travers les trompes utérines pour atteindre la partie ampullaire où se trouve l’ovocyte. Lors de cette étape, les spermatozoïdes achèvent également leur maturation.
  • Environnement de fécondation. Les trompes de Fallope réunissent toutes les conditions favorables à la fécondation, qui va avoir lieu dans la partie ampullaire.
  • Transport de l’œuf. La structure des trompes de Fallope permet d’acheminer l’ovocyte fécondé, l’œuf ou zygote vers la cavité utérine où il s’implantera pour commencer son développement.

Pathologies des trompes de Fallope

Salpingite. Cette pathologie correspond à une inflammation des trompes utérines.

Endométriose. Cette pathologie désigne un développement de tissu endométrial en dehors de l’utérus. Elle peut notamment se manifester au niveau des trompes utérines (3).

Cancer de la trompe de Fallope. Bénignes ou malignes, des tumeurs peuvent se développer au sein des trompes de Fallope (4).

Grossesse extra-utérine. Elle correspond à une mauvaise implantation de l’oeuf, entraînant des complications pour la grossesse. Cette mauvaise implantation survient parfois dans les trompes de Fallope.

Traitements

Traitement médicamenteux. En fonction de la pathologie diagnostiquée, certains médicaments peuvent être prescrits tel qu’un traitement à base d’hormones en cas d’endométriose (3).

Traitement chirurgical. En fonction de la pathologie diagnostiquée et de son évolution, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Une partie de la trompe de Fallope affectée peut par exemple être retirée lors d’une salpongostomie linéraire. Dans certains cas, la trompe utérine devra être retirée dans sa totalité lors d’une salpingectomie.

Chimiothérapie, radiothérapie, traitement ciblé. En fonction du type et du stade du cancer diagnostiqué, le traitement de la tumeur peut être réalisé sous la forme d’une chimiothérapie, d’une radiothérapie ou encore d’un traitement ciblé.

Examen des trompes de Fallope

Examen clinique. Dans un premier temps, un examen clinique est réalisé pour identifier et évaluer les symptômes de la douleur.

Examen d’imagerie médicaleEchographie pelvienne, scanner, ou encore IRM, peuvent être utilisés pour compléter ou confirmer un diagnostic au niveau de l’utérus.

Biopsie. Réalisée sous colposcopie, elle consiste en un prélèvement de tissus.

Historique

Gabriel Fallope, anatomiste italien du XVIème siècle, mis en évidence la présence des trompes utérines, d’où leur nom actuel de trompes de Fallope (5).

Fiche créée : juillet 2016
Auteur : Quentin Nicard