Poils pubiens

Poils pubiens


 

Lespoils pubiens désignent la zone pileuse localisée sur la peau de la régionpubienne.

Structure et développement des poils pubiens

Position. Les poils pubiens se situent :

  • sur le mont du pubis, relief arrondi situé à l’avant de la symphyse pubienne, chez la femme1 ;
  • autour du pénis et des testicules, chez l’homme.

Structure. Les poils pubiens sont des poils longs et épais. Ils sont constitués de deux parties2 :

  • La tige est la partie allongée composée de cellules kératinisées, se renouvellent continuellement. Ces cellules contiennent des pigments donnant la couleur spécifique aux poils. Les cellules les anciennes se situent sur l’extrémité libre du poil.
  • La racine est l’extrémité du poil implantée profondément dans le derme. La base élargie forme le bulbe pileux qui contient les vaisseaux nutritifs, permettant notamment le renouvellement cellulaire et la croissance du poil.

Développement du poil pubien. Avant la puberté, un fin duvet est présent au niveau des parties génitales. Lors de la puberté, la sécrétion d’androgènes entraîne la croissance de poils longs et épais. Les poils pubiens ont alors une densité élevée de 20 par cm (2) et une vitesse de pousse allant jusqu’à 0,4 mm par jour. En vieillissant, la densité et la vitesse de pousse diminuent (3).

Fonctions de la pilosité pubienne

Protection. Les poils pubiens constituent une protection contre les infections extérieures (3).

Capture des odeurs. Les poils pubiens permettent de capturer les odeurs (3).

Alopécie, pelade et morpions

Alopécie. L’alopécie désigne une chute partielle ou totale des cheveux ou des poils. (4) Son origine peut être liée à des facteurs génétiques, à l’âge, à un trouble ou une maladie, ou encore à une épilation trop répétée. Il en résulte deux types d’alopécie : les non cicatricielles où la repousse des poils est possible puisqu’il n’y a pas de lésions ; et les cicatricielles où aucune repousse n’est possible car les follicules pileux sont totalement détruits.

Pelade. La pelade est une maladie caractérisée par une chute de cheveux ou poils par plaques. Elle peut concerner seulement certaines parties du corps ou bien la totalité. Sa cause est encore mal connue mais certaines études montreraient une origine auto-immune. (5)

Morpions. Les morpions correspondent aux « poux pubiens ». La contamination a souvent lieu lors de rapports sexuels (6).

Traitements

Traitement médicamenteux. En fonction de l’origine de la perte de poils, différents traitements peuvent être prescrits comme les anti-inflammatoires (corticostéroïdes), les traitements hormonaux, ou encore les lotions vasodilatatrices. En cas de présence de morpions, des produits lavants spécifiques peuvent être utilisés.

Traitement chirurgical. Une greffe de poils peut être pratiquée pour recréer ou densifier les poils pubiens.

Examen des poils pubiens

Examen dermatologique. Cet examen permet de définir le type de pathologie associé aux poils pubiens.

Symbolique

Symbole de maturité sexuelle. Apparaissant à la puberté, les poils pubiens sont parfois associés à la maturité sexuelle (3).

Esthétisme. Il existe une certaine forme d’esthétisme autour des poils pubiens. Cette considération esthétique varie en fonction des cultures, des modes, des préférences individuelles, etc. Il est par exemple devenu fréquent d’épiler partiellement ou totalement les poils pubiens dans les sociétés occidentales (3).

Fiche créée : juillet 2016
Auteur : Quentin Nicard