Nerf trijumeau

Nerf trijumeau


 

Anatomie du nerf trijumeau

Nerf mixte. Le nerf trijumeau (V) est composé de fibres nerveuses sensitives et motrices, donnant naissance à trois nerfs (1) :

  • le ophtalmique (V1), sensitif ;
  • le nerf maxillaire (V2), sensitif ;
  • le nerf maxillaire (V2), sensitif ;

Origine. Le nerf trijumeau est le volumineux des nerfs crâniens. Ces fibres sensitives sont issues du ganglion trigéminal (2), localisé à la base du crâne, tandis que ces fibres motrices proviennent des noyaux masticateurs. Toutes les fibres se rejoignent, traversent et émergent du pont, région du tronc cérébral (1).

Distribution. Chaque nerf se prolonge et donne naissance à de multiples branches pour pouvoir atteindre des zones spécifiques de la face (1)(2).

  • Le nerf ophtalmique entre au niveau de l’orbite pour atteindre le front, le dos du nez, la paupière supérieure, la cornée et conjonctive de l’orbite, et la dure-mère crânienne.
  • Le nerf maxillaire traverse le foramen rond du crâne et rejoint la dure-mère crânienne, le pharynx, la région antérieure de la tempe, la paupière inférieure, la joue, le nez, la lèvre supérieure, la muqueuse localisée sur la partie supérieure de la cavité orale, les gencives, les dents de la mâchoire supérieure, et le palais.
  • Les fibres sensitives du nerf mandibulaire traversent le foramen oval du crâne et atteignent la dure-mère crânienne, le méat auditif externe, la membrane tympanique et le pavillon de l’oreille, la zone postérieure de la tempe, l’articulation temporo-mandibulaire, la muqueuse des joues du plancher oral, une partie antérieure de la langue, et les dents de la mâchoire inférieure.
  • Les fibres motrices du nerf mandibulaire traversent le foramen oval et innerve les muscles tenseurs du tympan et du palais, les muscles masticateurs, le muscle ventre antérieur du digastrique et le muscle mylo-hyoïdien. Ces fibres s’étendent ensuite vers les muscles ptérygoïdiens et de la mandibule.

Fonction du nerf trijumeau

Rôle dans la communication sensitive et sensorielle de la face. Le nerf trijumeau et ses trois branches jouent un rôle important dans la transmission sensitive et sensorielle des informations perçues au niveau du visage, comme la vue, l’ouïe, le goût ou encore le toucher.

Rôle dans la mastication et déglutition. Les fibres motrices du nerf mandibulaire jouent un rôle essentiel dans le mouvement de la mandibule, en permettant notamment l’ouverture de la bouche et en innervant les muscles masticateurs (2). Elles interviennent également dans les mouvements de la mâchoire lors de la déglutition.

Réflexes trigéminaux. Le nerf trijumeau intervient dans différents réflexes (2)

  • réflexe cornéen grâce au nerf ophtalmique ;
  • réflexe de la mâchoire grâce au nerf mandibulaire ;
  • réflexe de larmoiement grâce au nerf ophtalmique ;
  • réflexe oculo-cardiaque grâce au nerf ophtalmique.

Pathologies associées au nerf trijumeau

Névralgie du trijumeau.Cette pathologie se manifeste par des douleurs vives sur un côté du visage (4). Elle est due à un entre un branche du nerf trijumeau et une boucle vasculaire. Cette névralgie survient essentiellement chez les personnes âgées de de 50 ans et couramment chez les femmes (3)(4).

Mal de tête (céphalée). Symptôme fréquent chez l’adulte et l’enfant, il se manifeste par une douleur au niveau du visage, et fréquemment au niveau du front et des tempes. Il existe de nombreuses causes à un mal de tête. Un médecin peut être consulté en cas de douleur vive et soudaine.

Migraine. Forme particulière de mal de tête, elle commence souvent par une douleur très localisée et se manifeste par des crises (4).

Traitements

Traitement médicamenteux. Certains médicaments peuvent être prescrits pour soulager les douleurs comme des antalgiques.

Traitement chirurgical. En dernier recours, une intervention chirurgicale pourra être pratiquée en cas de névralgie du trijumeau.

Examen du nerf trijumeau

Examen clinique. Une étude des antécédents du patient est réalisée pour identifier les facteurs de risque, notamment en cas de migraines.

Angio-IRM/Angioscanner. Ces examens permettent d’analyser les vaisseaux sanguins par imagerie médicale.

Imagerie médicale. Des examens complémentaires peuvent être réalisés pour identifier les causes de la névralgie du trijumeau comme le scanner, ou l’IRM.

Historique

En lien avec les trois branches du nerf trijumeau innervant différentes parties de la face, François Chaussier, médecin français du XVIIIème et XIXème siècle, donna le nom de nerf trifacial, qui fut ensuite transformé en nerf trijumeau (5).

Fiche créée : juillet 2016
Auteur : Quentin Nicard