Nerf médian

Nerf médian


 

Anatomie du nerf médian

Position. Le nerf médian est situé au niveau du membre supérieur.

Nerf pair et mixte. Le nerf médian est un nerf pair et mixte, c’est-à-dire un nerf composé de fibres nerveuses sensitives et motrices.

Origine. Le nerf médian prend son origine de la connexion du faisceau médial et du faisceau latéral du plexus brachial, issus respectivement des vertèbres C8 à T1, et C5 à C7 (1).

Trajet. Le nerf médian parcoure le long du bras1. Au niveau de la face antérieure de l’avant-bras, des ramifications partent du nerf médian pour atteindre la peau et les muscles fléchisseurs. Il continue son parcours pour atteindre la main et certains muscles intrinsèques de la paume (1).

Branches. Le nerf médian se divise en ieurs branches :

  • Les branches musculaires du nerf médian innervent les muscles fléchisseurs de la loge antérieure de l’avant-bras : le long palmaire, le fléchisseur radial du carpe, le fléchisseur superficiel des doigts, le long fléchisseur du pouce, ainsi que la moitié latérale du fléchisseur profond des doigts et rond pronateur. Ces branches innervent également les muscles intrinsèques de la zone latérale de la paume, ainsi que les branches digitales au sein des doigts (1).
  • Les branches cutanées du nerf médian innervent la peau au niveau des deux tiers de la face latérale de la main, le côté de la paume, ainsi que le dos des deuxième et troisième doigts (1).

Fonctions du nerf médian

Mouvements du poignet et des doigts. L’innervation du nerf médian permet la pronation de l’avant-bras, la flexion du poignet, la flexion des doigts, ainsi que l’opposition du pouce (1).

Sensation de la main. Le nerf médian permet la réception et la transmission d’informations sensitives au niveau de la main (1).

Canal carpien

Syndrome du canal carpien. Ce syndrome correspond à une compression du nerf médian au niveau du poignet, et précisément au niveau du canal carpien (2)(3). Cette compression entraîne des fourmillements, des engourdissements et des douleurs au niveau du pouce, de l’index et du médius. Ces sensations peuvent se prolonger et remonter vers l’avant-bras et le coude. La compression du nerf médian entraîne aussi une perte motrice, soit une baisse de la force de la main et particulièrement du pouce (2). Cette affection peut avoir différentes origines. Elle survient chez les sujets effectuant des mouvements répétitifs comme par exemple les secrétaires, les caissiers, etc (1). Elle peut apparaître également suite à une fracture ou au développement d’arthrose (2).

Traitements

Traitement symptomatique. Afin de diminuer la gêne, le sujet pourra porter une attelle durant la nuit. Un traitement à base de corticoïdes peut également être prescrit si l’attelle ne suffit pas et que les symptômes persistent (2).

Traitement chirurgical. Le souvent, une opération chirurgicale doit être pratiquée pour libérer le nerf médian.

Examen du canal carpien

Examen clinique. Dans un premier temps,un examen clinique est réalisé afin d’observer et d’évaluer les signes sensitifs et moteurs perçus par le patient au niveau de la main.

Examen d’imagerie médicale. La radiographie peut être utilisée pour confirmer ou approfondir un diagnostic.

Exploration électrophysiologique. L’électromyogramme permet d’étudier l’activité électrique du nerf médian et d’identifier de potentielles lésions.

Historique

Origine du terme canal carpien. Le canal carpien doit son nom aux os du carpe. En effet, le canal carpien constitue la partie anatomique de la main et du poignet compris entre les os du carpe en arrière et le ligament annulaire antérieur à l’avant (2).