Maxillaire

Maxillaire


 

Anatomie

Position. Le maxillaire est un os pair et symétrique par rapport à la ligne médiane. Cette paire d’os est soudée pour constituer la mâchoire supérieure. S’articulant avec l’ensemble des os de la face, le maxillaire constitue l’os central de la face. Il forme ainsi en partie le palais osseux, les orbites ainsi que les parois de la cavité nasale. (1)

Structure. Le maxillaire est composé de différentes parties (1)(2) :

  • Le corps du maxillaire qui inclut le sinus maxillaire, cavité allant des dents supérieures aux orbites et s’ouvrant vers la cavité nasale ;
  • Le processus frontal qui constitue la partie remontant vers l’os frontal et forme une face latéral du nez ;
  • Le processus palatin qui remonte vers l’arrière de la cavité buccale pour se souder à l’os palatin et ainsi former le palais osseux ;
  • Le processus alvéolaire qui est constitué des alvéoles dentaires, cavités portant les dents supérieures ;
  • Le processus zygomatique, situé latéralement, qui s’articule avec l’os zygomatique.

Innervation et vascularisation. Le maxillaire présente un foramen, c’est-à-dire un orifice permettant le passage de nerfs ou de vaisseaux. Il s’agit du foramen infraorbitaire où passent le nerf infraorbitaire et l’artère infraorbitaire en direction de la peau. Ces derniers proviennent des fissures orbitaires inférieures et de l’os sphénoïde, situés au fond de l’orbite

Physiologie / Histologie

Position centrale. Compte-tenu de sa position centrale sur la face, le maxillaire intervient dans différentes fonctions physiologiques, comme l’alimentation, la parole, l’odorat, ou encore la vue.

Pathologies et problématiques associées

Sinusite. Cette pathologie correspond à une inflammation des sinus. Les causes d’une sinusite sont variées mais peuvent notamment être d’origine bactérienne, virale ou encore allergique. Une des formes de sinusite la courante est celle survenant au niveau des sinus maxillaires. Elle est souvent due à une infection au niveau des dents. Une sinusite peut notamment se manifester par une montée de fièvre ou des douleurs au niveau du visage. Souvent aiguë, une sinusite peut parfois persister et devenir chronique. (4)

Traumatisme facial. Lors d’un traumatisme facial, le maxillaire peut être touché et fracturé. Compte-tenu de l’importante vascularisation du visage, ce traumatisme est souvent accompagné par l’apparition d’hématomes (3).

Malformation maxillaire. Les malformations maxillaires sont souvent associées à des malformations dentaires.

Traitements

Traitements médicamenteux. En fonction de la pathologie diagnostiquée, certains médicaments peuvent être prescrits tels que des anti-douleurs, des anti-inflammatoires ou des antibiotiques.

Traitement chirurgical. En cas de fracture, une intervention chirurgicale pourra être mise en place avec par exemple la pose de vis, de fils d’acier, ou encore de mini-plaques.

Traitement orthopédique. Selon la pathologie diagnostiquée, la pose d’un appareil orthopédique peut être nécessaire.

Examen du maxillaire

Examen clinique. Dans un premier temps,un examen clinique est réalisé afin d’évaluer les symptômes perçus par le patient et d’identifier la pathologie.

Examen d’imagerie médicale.Une radiographie, un scanner, une IRM, ou encore un orthopantomogramme peuvent être réalisés pour confirmer un diagnostic au niveau du maxillaire.

Fiche créée : juillet 2016
Auteur : Quentin Nicard