Ligament inguinal

Ligament inguinal


 

Anatomie

Position. Le ligament inguinal est tendu entre deux extrémités de l’os coxal ou iliaque. Il démarre de l’épine iliaque antéro-supérieure, saillie osseuse située à l’avant, en haut, et latéralement au niveau du bassin. Il s’achève au niveau de l’épine pubienne, située à l’avant et au centre par rapport à la ceinture pelvienne.

Structure. Le ligament inguinal est une corde constituée de fibres. Il se retrouve divisé en deux par la bandelette ilion-pectiné.

Formation du canal inguinal. Le canal inguinal est un passage oblique localisé en bas, à l’avant et latéralement au niveau de l’abdomen. Le ligament inguinal forme une partie du plancher de ce canal (1).

Formation du triangle fémoral. Le triangle fémoral ou triangle de Scarpa est un espace triangulaire située sur la partie avant et supérieure de la cuisse. Le ligament inguinal délimite ce triangle par le haut (2).

Fonctions du ligament inguinal

Fonction du canal inguinal. Formé en partie par le ligament inguinal, le canal inguinal permet le passage du cordon spermatique chez l’homme et du ligament rond de l’utérus chez la femme (1).

Fonction du triangle fémoral. Formé en partie par le ligament inguinal, le triangle fémoral permet le passage du nerf fémoral et de ses rameaux, de l’artère fémorale et de ses branches, de la veine fémorale et de ses affluents, et contient des ganglions lymphatiques (2).

Hernie inguinale

Un ligament inguinal douloureux peut être provoqué par une hernie inguinale. Congénitale ou acquise, cette pathologie est très fréquente, notamment chez l’homme. Elle correspond à un gonflement au niveau de l’aine, du à un déplacement d’organes viscéraux. Ces organes se déplacent anormalement à travers le canal inguinal. Ce gonflement est petit au départ mais peut augmenter en volume et entraîner diverses complications. Une hernie inguinale peut notamment entraîner une gêne à la marche, des douleurs par tiraillements, et des troubles digestifs. Dans certains cas les graves, l’hernie inguinale peut se développer en étranglement herniaire. Les organes concernés se retrouvent alors piégés et compressés (3).

Traitements

Traitements médicamenteux. Dans les cas où l’hernie inguinale est peu marquée, une orthèse peut être prescrite. Il s’agit notamment de bandages, de ceintures ou de slips empêchant les organes de ressortir à travers la paroi abdominale.

Traitement chirurgical. En fonction de l’évolution et de la gravité de l’hernie inguinale, une opération chirurgicale peut être pratiquée pour fermer l’orifice inguinal (3). Cette intervention peut être réalisée selon différentes méthodes :

  • Herniorraphie. Cette technique consiste en une suture des différents plans musculo-aponévrotiques.
  • Prothèse. Une prothèse peut être insérée afin de fermer l’orifice inguinal.

Examen

Examen clinique. Une hernie inguinale peut être diagnostiquée par simple examen clinique. Le médecin peut palper la région inguinale pour confirmer le diagnostic.

Historique

Le « Triangle de Scarpa » tient son nom du chirurgien italien du 18ème et 19ème siècle, Antonio Scarpa. Il réalisa également de nombreux travaux en neurologie, et particulièrement en neuroanatomie (4).