Épiglotte

Épiglotte


 

Épiglotte : anatomie

Position. L’épiglotte est une structure du larynx. Ce dernier se situe après le pharynx, au niveau de la séparation entre les voies aériennes (vers la trachée) et les voies digestives (vers l’œsophage). Le larynx est attaché dans sa partie supérieure à l’os hyoïde. Le larynx est un conduit composé de différents cartilages (1) dont cinq principaux : le cartilage thyroïde, les cartilages aryténoïdes, le cartilage cricoïde,et le cartilage épiglottique. Les cartilages sont reliés entre eux par un ensemble de ligaments et entourés de membranes qui assurent la rigidité du larynx. Le mouvement du larynx est permis par ieurs muscles qui vont notamment être impliqués dans le mouvement de l’épiglotte et des cordes vocales.

Structure de l’épiglotte. L’épiglotte est constituée principalement par le cartilage épiglottique, formant un relief en forme de cœur et donnant la flexibilité à l’épiglotte. Ce cartilage est recouvert d’une muqueuse. L’épiglotte possède un bord libre supérieur, et est fixé grâce :


  • au ligament thyro-épiglottique sur sa face inférieure ;
  • au ligament hyo-épiglottique sur sa face antérieure sur l’os hyoïde(1)(2).

Fonction de l'épiglotte

Rôle dans la déglutition. Afin d’empêcher le passage d’aliments ou de liquides dans la trachée et les poumons, l’épiglotte ferme le larynx et les cordes vocales se rapprochent (3).

Fonction respiratoire. L’épiglotte et les cordes vocales laissent passer l’air inspiré vers la trachée et les poumons, et l’air expiré vers le pharynx (3).

Les pathologies de l'épiglotte

Maux de gorge. Dans la majorité des cas, ils sont d’origine virale. Dans le cas d’une laryngite ou d’une épiglottite, ils peuvent être liés à une infection bactérienne.

Laryngite. Elle correspond à l’inflammation du larynx, pouvant affecter l’épiglotte. Aiguë ou chronique, elle peut se manifester par une toux et une dysphonie (troubles de la voie). Elle est grave chez l’enfant et peut s’accompagner d’une dyspnée (difficultés respiratoires) (3).

Épiglottite. Souvent d’origine bactérienne, elle est une forme grave de la laryngite affectant directement l’épiglotte. Elle peut conduire à un œdème de l’épiglotte et peut entraîner une asphyxie (4)(5).

Cancer du larynx. Il est généralement associé à un cancer de la gorge et peut se déclarer à tous les niveaux du larynx, et notamment au niveau de l’épiglotte (6).

Traitements

Traitement antibiotique ou anti-inflammatoire. Un antibiotique peut être prescrit dans le cas d’une infection bactérienne. Des anti-inflammatoires peuvent également être prescrits pour limiter l’inflammation.

Trachéotomie. Dans les cas les graves, cette intervention chirurgicale consiste en une ouverture au niveau du larynx pour permettre le passage de l’air et éviter l’asphyxie.

Laryngectomie. Dans les cas les graves de cancer, une ablation du larynx peut être pratiquée (7).

Radiothérapie. Les cellules cancéreuses sont détruites par exposition à des rayons X7.

Chimiothérapie. Des médicaments peuvent être administrés pour limiter la propagation du cancer.

Examen de l'épiglotte

La laryngoscopie indirecte. Elle permet d’observer le larynx, et notamment l’épiglotte, à l’aide d’un petit miroir placé au fond de la gorge (8).

La laryngoscopie directe. Le larynx est étudié à l’aide d’un tube rigide et flexible introduit par le nez. Cette intervention peut également permettre de réaliser un prélèvement (biopsie) si l’examen le nécessite (8).

La laryngopharyngographie. Cet examen radiologique du larynx peut être réalisé pour compléter le diagnostic (8).

Anecdotes

Clapet. On compare souvent l’épiglotte à un clapet, empêchant la fausse route des aliments vers la trachée.

Théorie sur l’origine du langage. La position basse du larynx chez l’Homme actuel par rapport aux autres mammifères fut l’objet d’une théorie sur l’origine du langage. Cependant, les recherches récentes permettent de penser que la capacité à parler est beaucoup ancienne (9).

Fiche créée : juillet 2016
Auteur : Quentin Nicard