Rééducation du périnée : comment se passe la rééducation périnéale ?

Rééducation du périnée : comment se passe la rééducation périnéale ?


 

La rééducation périnéale, qu'est-ce que c'est ?

Les séances de rééducation périnéale permettent de retrouver un tonus musculaire. Les exercices effectuées consistent à exécuter les contractions des muscles entourant le vagin et surtout les muscles releveurs de l'anus. Importent à savoir : les femmes ayant accouché par césarienne ne sont pas dispensées de rééducation du périnée.

L'intérêt de la rééducation du périnée

Un périnée affaibli peut avoir de nombreuses conséquences : fuites urinaires, risque d'incontinence ou de descente d'organes (prolapsus), le souvent lors de la ménopause. Un périnée distendu peut également altérer les sensations pendant les rapports sexuels. La rééducation du périnée est donc très importante.

Les différents exercices et méthodes de rééducation

Trois techniques de rééducation sont les utilisées :

  • la rééducation manuelle : elle consiste en une contraction volontaire répétée des muscles releveurs de l'anus avec sollicitation ou résistance par les doigts intravaginaux du thérapeute.
  • l'electrostimulation : elle consiste en la stimulation électrique des muscles du périnée via une sonde vaginale, ce qui entraîne leur contraction passive.
  • le bioback : permet, au moyen d'une sonde vaginale associée à un signal sonore ou visuel matérialisant la contraction et le relâchement, d'améliorer la prise de conscience du fonctionnement périnéal.

Des exercices peuvent être faits à lamaison, notamment pour apprendre à verrouiller le périnée. Par exemple, vous pouvez vous asseoir devant un miroir en position assise sur le sol, contracter l'anus et le vagin.

Quand faut-il commencer la rééducation ?

Il est conseillé de commencer la rééducation du périnée 6 à 8 semaines après un accouchement. C'est au cours de la visite post-natale que les séances de rééducation du périnée sont prescrites par le gynécologue-obstétricien ou la sage-femme. 10 séances sont remboursées à 100% par la Sécurité Sociale. La rééducation abdominale doit être entreprise seulement après la fin de la rééducation du périnée.

La rééducation périnéale après une épisiotomie

La réalisation d'une épisiotomie fragilise d'autant le périnée. La rééducation périnéale est d'autant essentielle. Il n'est pas nécessaire d'attendre que la cicatrice d'épisiotomie soit parfaite avant de commencer la rééducation périnéale.

Rédaction : Anne-Sophie Glover, journaliste spécialiste de l'univers parental.
Mai 2017