Premier mois de grossesse

Premier mois de grossesse


 

L'état du foetus

La grossesse débute lors de la fécondation, à savoir la rencontre de l’ovocyte et d’un spermatozoïde. Une fois pénétré dans l’ovocyte, le noyau du spermatozoïde augmente de volume, tout comme le noyau de l’ovocyte. Les deux se rapprochent et finissent par fusionner : ainsi né le zygote, première cellule à l’origine de toute vie. Cet œuf porte tout le matériel génétique nécessaire à la construction d’un être humain.

Une trentaine d’heures après la fécondation commence la segmentation : le zygote se divise à ieurs reprises, tout en migrant vers la cavité utérine. Neuf jours après la fécondation a lieu la nidation : l’œuf s’implante dans la muqueuse utérine.

A la 3ème semaine de grossesse, l’œuf est devenu embryon, son cœur commence à battre. Il mesure alors 1,5 mm et ses cellules continuent de se diviser et commencent à se différencier en fonction des organes.

Au terme de ce premier mois de grossesse, l’embryon mesure environ 5 mm. Il présente une « tête » et une « queue » distinctes, les bourgeons de ses bras, de l’oreille interne, de l’œil, de la langue. L’organogénèse a débuté et la circulation foeto-maternelle est en place. A 6 SA, la grossesse est visible à l’échographie et les battements cardiaques perceptibles (1) (2).

Les changements chez la maman

Alors qu’une vie débute dans son corps, la maman l’ignore au tout début. Ce n’est qu’avec le retard de règles à 4 SA que la grossesse est suspectée. Le futur fœtus a lui déjà deux semaines de vie.

Très vite cependant, le corps de la maman va subir d’intenses transformations sous l’effet des hormones de la grossesse : l’hCG sécrétée par le trophoblaste (couche externe de l’oeuf) qui à son tour maintient en activité le corps jaune (issu du follicule) qui sécrète la progestérone, essentielle pour la bonne nidation de l’œuf.

Ce climat hormonal peut entraîner différents signes de grossesse :

  • des nausées
  • une sensibilité aux odeurs
  • une poitrine gonflée et tendue
  • une certains irritabilité
  • une somnolence durant la journée
  • de fréquentes envies d’uriner

L’utérus grossit : de la taille d’une noix en dehors de la grossesse, il a désormais la taille d’une clémentine. Cette prise de volume peut entraîner des tiraillements dans le bas-ventre.

Les choses à faire ou à préparer

  • Faire un test de grossesse après quelques jours de retard des règles
  • si le test est positif, prendre rendez-vous chez un gynécologue ou une sage-femme. Le premier examen prénatal obligatoire(3) doit avoir lieu avant la fin du premier trimestre mais il est conseillé de consulter avant.
  • poursuivre la supplémentation en vitamine B9 si prescrite lors d’une visite pré-conceptionnelle

Les conseils

  • Même si la grossesse n’est pas connue au début, par précaution il convient d’éviter les pratiques à risque : consommation d’alcool, de drogue, de tabac, exposition aux rayons X, prise de médicaments. C’est d’autant important qu’au stade de l’organogenèse, l’embryon est très sensible aux agents tératogènes (substances qui peuvent entraîner des malformations).
  • en cas de saignements, de fortes douleurs dans le bas ventre ou sur un côté, il est important de consulter afin d’écarter toute suspicion de fausse-couche ou de grossesse extra-utérine.
  • si cela n’a pas été fait à l’occasion du bilan pré-conceptionnel, il est conseillé de pratiquer un bilan bucco-dentaire afin d’éviter toute complication durant la grossesse.

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d'autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est possible qu'un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser les outils de recherche pour retrouver l'information désirée.


1. DELAHAYE Marie-Claude, Livre de bord de la future maman, Marabout, Paris, 2011, 480 p.

2. CNGOF, Le Grand livre de ma grossesse, Eyrolles, Paris, 495 p.

3. AMELI, Ma maternité, Je prépare l’arrivée de mon enfant (en ligne) (page consultée le 02/02/2016)

Fiche créée : juillet 2017
Auteur : Julie Martory