Les croûtes de lait : la dermite séborrhéique du bébé

Les croûtes de lait : la dermite séborrhéique du bébé


 

Très fréquentes chez les nourrissons, les croûtes de lait n'ont rien à voir avec leur alimentation. Ces plaques jaunâtres sont dues à une hypersécrétion de sébum au niveau de leur cuir chevelu. Elles sont inesthétiques, mais heureusement sans gravité. Et des soins au moment du shampooing permettent de les faire disparaître.

Comment reconnaître les croûtes de lait ?

Plaques blanchâtres-jaunâtres parfois entourées de rougeurs, les croûtes de lait collent à la peau du cuir chevelu. Si elles se limitent le souvent au somment du crâne, au niveau des fontanelles, elles peuvent s'étendre jusqu'aux sourcils et derrières les oreilles. N'occasionnant ni douleurs ni démangeaisons, elles ne sont pas contagieuses. Leur préjudice est donc uniquement esthétique. A 3 mois, près de 70 nourrissons sont concernés. Mais passés 6 mois, la plupart des bébés en sont débarrassés.

A quoi sont-elles dues ?

Cette dermite séborrhéique serait due à la combinaison de deux facteurs : un excès de sécrétions grasses (sébum) au niveau du cuir chevelu et le développement excessif d'une levure (champignon) favorisé par cet excès de sébum.

Comment enlever les croûtes de lait ?

Deux heures avant le shampooing, enduisez les plaques de vaseline. Au moment du bain, vous n'aurez qu'à frotter doucement pour les décoller. N'ayez pas peur de toucher les fontanelles, elles sont moins fragiles qu'il n'y paraît. Vous pouvez également utiliser un produit kératolytique spécifique vendu en pharmacie ou parapharmacie. Après avoir rincé abondamment, terminez par un léger brossage avec une brosse à poils souples. Ne vous inquiétez pas si les cheveux tombent avec les croûtes, ils repousseront.

Même si c'est encore souvent conseillé, évitez de frotter les plaques avec de l'huile d'amande douce. Les médecins la soupçonnent de favoriser le développement d'allergies.

Evitez également de gratter les plaques avec vos ongles, un peigne ou une brosse dure : vous risqueriez de blesser le cuir chevelu de votre enfant, sans pour autant ôter les croûtes.

Comme les prévenir ?

Brossez les cheveux de votre bébé tous les jours avec une brosse douce pour éviter l'accumulation de sécrétions grasses. Inutile par contre de laver ses cheveux quotidiennement. Sauf avis médical, deux à trois shampooings par semaine suffisent. Utilisez un produit d'hygiène adapté aux nourrissons et rincez abondamment.

Quand consulter ?

Adressez-vous à votre médecin traitant ou à un pédiatre s'il n'y a aucune amélioration après 15 jours de soins quotidiens ; si votre enfant devient grognon en raison de l'apparition de démangeaisons ; si les croûtes s'étendent ; si une zone devient irritée et suintante ; si les lésions touchent d'autres parties du corps (fesses, replis, nombril).

Rédaction : Aurélia Dubuc, journaliste spécialiste de l'univers parental.
Septembre 2017