La Créativité

La Créativité


 

Qu’est-ce que c’est?

La créativité fait partie de la vie. Dès qu'il y a un problème à résoudre, on a l'occasion de faire preuve de créativité. Comme outil thérapeutique ou de croissance personnelle, la créativité peut être un moyen efficace pour explorer de nouvelles facettes de soi ou pour affronter une période critique de sa vie.

L'art-thérapie est une des approches « créatives » les connues. Elle utilise le langage visuel au lieu du langage verbal comme mode d'expression et pour prendre avec son intériorité. Enseignée à l’université jusqu’à la maîtrise et basée sur les principes de la psychologie et de l'art, cette méthode permet d'établir un lien avec l'inconscient et de se libérer d'émotions et d'expériences difficiles à verbaliser. L’approche permet de sortir du rationnel, d'abandonner ses points de repère et ses schèmes de pensée habituels et d'envisager la vie d'une façon nouvelle.

D'autres techniques artistiques utilisent la créativité à des fins thérapeutiques. La musicothérapie, la danse-thérapie, le chant, l’art dramatique, etc. sont également mis à profit dans un contexte de psychothérapie et de développement personnel. On utilise aussi le rire et l'humour1 en milieu de travail comme technique pour augmenter la créativité et la productivité ainsi qu'en milieu thérapeutique pour améliorer l'état de santé général des patients. Quoi de mieux qu'une bonne blague pour détendre l'atmosphère et se débarrasser des blocages qui empêchent les bonnes idées de faire surface!

Sortir du cadre

Dans sa simple expression, on pourrait dire que la créativité est l'aptitude à concevoir la réalité autrement. De nombreux chercheurs tentent de comprendre les mécanismes par lesquels la pensée crée de nouveaux concepts. Même si on est bien loin d'une compréhension complète, on s'entend pour dire que, dans le processus de recherche d'idées nouvelles, la pensée procède généralement de la façon suivante. Elle ferait des « bonds » qui l'amèneraient à passer du mode de pensée habituel et logique au mode de pensée intuitif et imaginaire, celui qui fonctionne à tâtons et puise ses idées dans l'inconscient. Intégré dans un contexte thérapeutique, c'est le même processus qui opère et qui élargit la palette des ressources disponibles.

Jusqu'à la moitié du XIXe siècle, le concept de créativité ne faisait pas partie de la pensée scientifique, qui percevait le monde comme un ensemble de phénomènes opérant selon un ordre logique bien défini. Ce n'est qu'à partir des années 1930 que l'on commence à se pencher sur le concept de pensée créatrice. À cet égard, les découvertes du neurophysiologiste Roger W. Sperry2 (1913-1994) sur la double nature de la fonction cérébrale (hémisphère gauche rationnel et hémisphère droit créatif) ont complètement bouleversé notre compréhension de la pensée humaine.

Plusieurs théoriciens ont élaboré des techniques de créativité, notamment le chercheur britannique Edward de Bono3, surtout connu pour sa technique de remue-méninges (brainstorming). Que ce soit en art, en thérapie ou en affaires, la créativité permet d'élargir son champ de perception et d'action en utilisant la pensée dite latérale.

 

L'exercice suivant est un exemple classique. Vous devez relier les 9 points du diagramme ci-dessous en traçant 4 lignes droites sans soulever votre crayon.

 

 

Solution

Tout le monde est créatif

Le domaine de la psychologie s'est également interrogé sur la pensée créative cherchant à déterminer si elle était une aptitude innée ou acquise. Qui n'a pas un jour entendu cette affirmation selon laquelle la créativité n'était réservée qu'à certains élus? Eh bien, il n'en est rien! Selon l'éducateur Victor Lowenfeld, qui s'est intéressé au développement artistique chez l'enfant, le potentiel créatif nécessite simplement, pour s'épanouir, d'être mis en pratique. De même, le psychanalyste et pédiatre britannique D.W. Winnicott4 (1896-1971) prétend que le jeu créatif est essentiel au développement de l'enfant. Il serait l'intermédiaire par lequel l'enfant peut s'exprimer et se libérer des angoisses qu'il éprouve devant la réalité extérieure.

Bien que la créativité demeure un concept difficile à cerner, les experts s'accordent pour dire que le processus n'est pas l'effet du hasard, mais celui d'un travail soutenu. Mihaly Csikszentmihalyi5, auteur et professeur de psychologie à l'Université de Chicago, également reconnu pour ses recherches en créativité, prétend que le génie n'existe pas en soi. Il affirme que la créativité est le fruit d'un travail ardu qui exige du temps, des connaissances et suffisamment de passion pour s'investir à fond dans son activité de recherche. Transposé dans un contexte thérapeutique, s'engager dans une activité créative de façon soutenue peut aussi porter fruit et donner lieu à une véritable transformation intérieure.

Créativité - Applications thérapeutiques

La créativité s'avère un outil d'intervention efficace en psychothérapie. L'une des approches les connues est sans doute l'art-thérapie. D'autres techniques artistiques sont également utilisées en milieu thérapeutique : musicothérapie, percussion-thérapie, danse-thérapie, thérapie par l'art dramatique, etc.

De façon générale, les thérapies par l'art s'adressent à quiconque souhaite entreprendre une démarche de psychothérapie ou de croissance personnelle en privilégiant d'autres modes d'expression que le langage verbal et rationnel. Ce sont des approches dynamiques qui favorisent l'affirmation de soi et qui peuvent procurer un sentiment de bien-être, d'autonomie et de liberté.

Elles ont démontré des effets positifs sur la santé psychologique et physiologique de personnes ayant vécu des traumatismes importants (sévices sexuels, violence physique, etc.), aux prises avec des difficultés relationnelles, de la dépression, des troubles de la personnalité (psychose, schizophrénie, trouble de la personnalité limite, troubles anxieux, troubles bipolaires), des troubles de l’alimentation comme la boulimie et l’anorexie, etc.

Plusieurs études rendent compte de ses bienfaits, notamment, sur la santé et le développement de l'enfant3,6-8, de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer9, de patients en phase terminale10,11 ainsi qu'en traitement psychiatrique12-14, particulièrement chez les sujets démontrant une tendance à l'autodestruction.

Une étude menée auprès de patients en soins palliatifs a démontré que la musicothérapie pouvait réduire la douleur15. Une autre a démontré que l'expression dramatique favorise la guérison de patients ayant subi des traumatismes neurologiques16.

Récemment, des interventions, réalisées par des infirmières entraînées aux techniques artistiques de la créativité à des fins thérapeutiques, ont été implantées dans différents milieux hospitaliers17. En 2008, une petite étude clinique exploratoire a évalué l’effet de la créativité auprès de patients atteints de cancer18. Après l’étude, les participants ont mentionné être en mesure de mieux gérer leurs émotions et percevaient une meilleure qualité de vie.

L’art-thérapie a également été utilisé auprès des personnes âgées19-21. Les interventions de créativité ont montré des effets positifs sur la santé mentale et la physiologique des aînés. De , ces activités stimuleraient les personnes atteintes de démence21.

 

Créativité

Section Applications thérapeutiques
Recherche, rédaction et révision scientifique 
: Claudine Blanchet, Ph. D., Chaire en approche intégrée en santé, Université Laval.
(octobre 2009)

Créativité - En pratique

Les thérapies et les ateliers en créativité se déroulent dans une grande variété de contextes, entre autres dans les hôpitaux psychiatriques, les centres de rééducation, les centres de réhabilitation pour alcooliques et toxicomanes, les centres de jeunes délinquants ainsi que dans les milieux scolaires et correctionnels, dans les résidences d'aînés et en pratique privée.

Le thérapeute utilise généralement des procédés artistiques pour amener le sujet à exprimer ce qu'il ressent et à prendre conscience d'aspects cachés de sa personnalité. Puis il accompagne son client dans un processus de changement ou de transformation, où la créativité peut encore une fois être mise à profit.

De multiples ateliers où la créativité figure au premier plan sont offerts par des enseignants, des art-thérapeutes, des artistes professionnels et des psychologues. Ces ateliers sont généralement offerts dans des centres de croissance, des centres communautaires et des établissements offrant une formation en thérapie par l'art.

Si vous entreprenez une démarche créative dans un contexte psychothérapeutique, assurez-vous de la compétence et de l'expérience de l'intervenant en cette matière. Il ne doit pas être seulement un artiste capable de faire surgir votre potentiel créateur profond. Il doit aussi vous accompagner et vous guider pour que vous puissiez gérer et mettre à profit ce qui se présentera à vous, sinon l'expérience pourrait s'avérer déstabilisante que constructive.

Formation professionnelle

Bien que diverses disciplines s'inspirent de techniques de créativité dans leurs interventions, il n'existe pas de formation spécifique en « créativité thérapeutique ».

Créativité - Livres, etc.

Il existe des milliers d'ouvrages sur le sujet, en voici quelques-uns.

Cameron, Julia. La Veine d'or : Exploitez votre richesse intérieure. Éditions du Roseau, Canada, 1996.
Bien qu'un essai sur la créativité, l'ouvrage propose des outils concrets pour renouer avec les trésors cachés en soi.

Gelb, Michael J. Pensez comme Léonard de Vinci : Soyez créatif et imaginatif. Éditions de l'Homme, Canada, 1999.
Inspiré de l'œuvre de Léonardo, l'auteur présente les sept principes essentiels pour faire surgir le génie en soi ainsi que des stratégies et des exercices pour y parvenir. Une approche dynamique sur l'apprentissage de la créativité!

Edwards, Betty. Vision, dessin, créativité. Pierre Mardaga éditeur, Belgique, 1986.
L'auteure traite du rôle du langage visuel dans le processus créatif. Un exercice étonnant démontre que chacun peut apprendre à dessiner en s'exerçant à voir autrement. Une source d'inspiration et un guide pratique.

Créativité - Sites d’intérêt

Association des art-thérapeutes du Québec
L'essentiel sur les normes de la pratique et de la formation; une liste des écoles au Canada et aux États-Unis; le répertoire des art-thérapeutes au Québec; une bibliographie; et des liens menant aux associations en art-thérapie dans le monde.
http://aatq.org

Tête à modeler
Un site fourmillant d'activités pour développer la créativité des enfants de deux à 12 ans.
www.teteamodeler.com

 

Recherche et rédaction : Monique Lalancette et Léon René de Cotret
Mise à jour : novembre 2009

 

Créativité - Références

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d'autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est possible qu'un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser les outils de recherche pour retrouver l'information désirée.

Bibliographie

Reeves, Hubert. Malicorne : Réflexions d'un observateur de la nature. Éditions du Seuil, Frace, 1990.
Morreall, John. Humorworks. [Consulté le 16 novembre 2009].www.humorworks.com.
Lowenfeld, Victor. Lowenfeld's Stages of Artistic Development. [Consulté le 16 novembre 2009]. www.d.umn.edu.
Gendron, Louise. Comment naissent les idées. L'Actualité, Canada, 15 mai 2002, p. 23-32.

Notes

1. Hassed, C. . Aust Fam Physician 2001 Jan;30(1):25-8.
2. Horowitz, Norman H. About Roger W. Sperry, Nobel E-Museum. [Consulté le 16 novembre 2009]. www.nobel.se.
3. Edward de Bono's Web Site. Six Thinking Hats Workshop. [Consulté le 16 novembre 2009]. www.edwdebono.com.
4. Galligan, AC. . J Child Adolesc Psychiatr Nurs 2000 Oct-Dec;13(4):169-76.
5. Brain Channels : Thinker of the Year 2000 (Csikszentmihalyi Mihaly). [Consulté le 16 novembre 2009]. www.brainchannels.com.
6. Basso RV, Pelech WJ. . J Psychosoc Nurs Ment Health Serv. 2008;46(10):25-9.
7. Basso RV, Pelech WJ. . J Psychosoc Nurs Ment Health Serv. 2008;46(12):25-8.
8. Abraham A, Windmann S, et al. . Child Neuropsychol. 2006;12(2):111-23.
9. Stoukides J. . Med Health R I. 2008;91(5):154.
10. Kennett, CE. . Palliat Med 2000 Sep;14(5):419-25.
11. Bailey, SS. . Semin Oncol Nurs 1997 Nov;13(4):242-7.
12. Erazo N, van der Lee T, Greil, W. . Psychiatr Prax 2000 Jan;27(1):35-9.
13. Grotstein, JS. . Am J Psychother 1992 Jul;46(3):405-21.
14. Dyer G, Hunter E. . Australas Psychiatry. 2009;17 Suppl 1:S146-50.
15. O'Callaghan, CC. . Am J Hosp Palliat Care 1996 Mar-Apr;13(2):43-9.
16. McKenna, P; Haste, E. . Disabil Rehabil 1999 Apr;21(4):162-74.
17. Lane MR. . Cancer Nurs. 2008;31(3):E24-31.
18. Visser A, Op 't Hoog M. . J Cancer Educ. 2008;23(2):80-4.
19. Flood M, Phillips KD. . Issues Ment Health Nurs. 2007;28(4):389-411.
20. Johnson CM, Sullivan-Marx EM. . Geriatr Nurs. 2006;27(5):309-16.
21. Hannemann BT. Gerontology. 2006;52(1):59-65.