Huile essentielle d'hélichryse italienne

Huile essentielle d'hélichryse italienne


 

Propriétés de l'hélichryse italienne

Les propriétés de l’huile essentielle d’Hélichryse italienne s’expliquent par la présence de composés actifs à l’origine présents dans les plantes fleuries d’Helichrysum italicum (appelé également Immortelle ou Hélichryse de Corse).

Pour la santé

Anti-hématome

L’activité de l’huile essentielle d’Hélichryse italienne est très rapide sur les hématomes, les suites de traumatismes, les chocs, les contusions et dans les menaces de phlébite. Elle est même efficace que l’Arnica, même si son coût élevé en limite l’usage.

Antispasmodique vasculaire

L’Hélichryse est très efficace contre les problèmes de circulation et permet de fluidifier les voies sanguines comme les voies respiratoires.

Anticoagulante

L’huile essentielle d'hélychrise contient des dicétones (diones ou bêta-diones : italidiones) puissamment anticoagulantes.

Autres propriétés :

  • Anti-inflammatoire
  • Fluidifiante sanguine
  • Cicatrisante
  • Régulatrice du système nerveux

Pour le bien-être

Un sédatif naturel

Présents en faible quantité dans l’huile, les sesquiterpènes ne sont pas moins actifs au niveau du système nerveux central : ce sont des molécules aux propriétés hypotensives, antalgiques, relaxantes et sédatives.

Autres propriétés :

  • Calmante, relaxante
  • Favorise le sommeil     

Indications de l'huile essentielle d'hélichryse italienne

Grâce aux nombreuses propriétés décrites précédemment, l’huile d’Hélichryse italienne présente de multiples indications.

Pour la santé

Les douleurs musculaires

L’huile essentielle d’Hélichryse est un analgésique puissant, capable de soulager ieurs types de douleurs :

  • Arthrite
  • Entorse
  • Maladie de Dupuytren
  • Rhumatismes
  • Les coups, contusions, ecchymoses

Les troubles liées à la circulation

En tant que fluidifiant de la circulation sanguine, l’Hélichryse est indiquée pour traiter les varicosités et les vergetures.

Les troubles cutanés divers (dont les cicatrices)

Ses propriétés drainantes, anti-inflammatoires et cicatrisantes la rendent indispensable pour gommer les rides et ridules et traiter les troubles cutanés (couperose, acné, rosacée, cicatrice, …).

Autres indications :

  • Excès de cholestérol

Sur le bien-être

  • Agitation, angoisse et anxiété
  • Choc émotionnel
  • Dépression latente
  • Sommeil (difficultés d’endormissement et insomnie, liées à un choc psychologique)
  • Sensibilité exacerbée
  • Stress
  • Surmenage
  • Tristesse, déséquilibre affectif (rupture sentimentale, manque affectif, solitude, séparation …)   

Utilisation de l'huile essentielle d'hélichryse italienne

L'huile essentielle d’Hélichryse italienne peut être utilisée de façons très différentes pour un large spectre de maladies et symptômes. Néanmoins, en cas de doute, il est recommandé de s’adresser à un professionnel afin de recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge.

Application cutanée, massage

Pour l’ensemble des problèmes cutanés (cicatrice, herpès, varices, etc.), diluer une goutte d’huile essentielle avec quatre gouttes d’une huile végétale, puis appliquer et masser la zone concernée.

Il est possible aussi d’appliquer 1 à 3 gouttes pures sur la zone concernée (cicatrisation, entorse, bleus) pendant quelques jours.

Pour les femmes enceintes, les enfants et les bébés, l'utilisation est possible par voie cutanée diluée et localisée après l’avis d’un thérapeute. Ne pas dépasser 10 gouttes par jour.

  • Pour les douleurs : diluer avec une huile végétale et masser la zone douloureuse.
  • Pour favoriser le sommeil et diminuer le stress : 1 goutte sous la plante de chaque pied avant d’aller dormir.
  • Contre le surmenage : en massage en diluant dans une huile végétale (poignets et plantes des pieds).
  • Contusion, ecchymose, hématome : diluer avec une huile végétale et application localisée.
  • Varicosité : diluer avec une huile végétale et application localisée.
  • Vergetures : diluer avec une huile végétale et application localisée.
  • Rides et ridules :diluer avec une huile végétale ou une crème et appliquer sur le visage.
  • Troubles cutanés (couperose, acné, rosacée, cicatrice, …) : diluer avec une huile végétale ou une crème et appliquer sur la zone concernée.

Voie orale

L’usage par voie interne n’est pas validé sans la consultation d'un spécialiste.

  • Cholestérol : par voie interne en consultant un thérapeute au préalable.

Inhalation

Il est déconseillé d’inhaler de l’huile essentielle d’Hélichryse italienne sans l’avis d’un préalable d’un thérapeute, mais il est possible de l'utiliser dans un bain bien chaud.

  • Stress : dans le bain en y mettant quelques gouttes mélangées à une base neutre.
  • Tristesse, déséquilibre affectif (rupture sentimentale, manque affectif, solitude, séparation …) : edans le bain en y mettant quelques gouttes mélangées à une base neutre.
  • Dépression latente : en olfaction et en diffusion, ou dans le bain en y mettant quelques gouttes mélangées à une base neutre.

Diffusion

L’huile essentielle d’Hélichryse italienne fait partie des huiles assez peu compatibles avec la diffusion. Dans tous les cas, son utilisation par ce biais doit être de courte durée. 

Précautions d'emploi de l'huile essentielle d'hélichryse italienne

Précautions d’emploi

L’huile essentielle d’hélichryse italienne est déconseillée chez la femme enceinte et allaitante et chez l’enfant avant 12 mois. Elle est à éviter chez les personnes sous traitement anticoagulant.

D’une manière générale, lors d’une utilisation cutanée, il convient de ne pas dépasser 10 gouttes par jour, et 1 goutte 3 fois par jour sur un enfant à partir de 12 mois. 

Attention : Les propriétés et indications mentionnées dans cette fiche sont basées sur un ensemble de recherche qui présente un usage traditionnel de l'huile essentielle, reconnu par des experts en aromathérapie.

Néanmoins il reste recommandé pour l'utilisation des huiles essentielles de s’adresser à un professionnel de l'aromathérapie afin de recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge.

 

Choisir une bonne huile essentielle d'hélichryse italienne

Pour choisir une bonne huile essentielle d’Hélichryse italienne, il faut avoir en tête sa composition biochimique optimale, ses caractéristiques physiques et organoleptiques ainsi que quelques notions sur son exploitation géographique.

  • Nom commun : Hélichryse italienne, Immortelle, Hélichryse de Corse
  • Nom latin : Helichrysum italicum
  • Famille botanique : Astéracées
  • Partie distillée : Plante fleurie
  • Origine : Pourtour Méditerranéen

Composition biochimique

La composition biochimique est susceptible d’évoluer en fonction des conditions de production et de la qualité de l’huile. Néanmoins, on peut se fier à cette composition pour évaluer la qualité d’une huile :

  • Composé chimique principal : Esters 45 à 74 % (Acétate de néryle), Cétones (5 à 10 %)(Italidione)
  • Autres composés chimiques : Monoterpènes 10 à 15 % (Limonène), Sesquiterpènes (10 à 15 %), Monoterpénols (5 à 10 %)

Caractéristiques physiques

Une bonne huile essentielle d'Hélichryse Italienne doit avoir les caractéristiques physiques suivantes :

  • Densité à 20°C : 0,880 à 0,920
  • Indice de réfraction à 20°C : 1,460 à 1,475
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : -20° à +10°
  • Point éclair : +50°C

Caractéristiques organoleptiques

L'huile est jaune-vert très clair, parfois légèrement orangée selon le stade floral. Elle dégage un parfum frais, aromatique, épicé, terpénique très marquant. 

Histoire de l'huile essentielle d'hélychrise italienne

On appelle aussi cette huile « immortelle » car les fleurs de l'hélichryse ne fanent pas après avoir été cueillie. Son huile essentielle est d’une puissance incomparable. Le parfum, chaud et épicé, rappelle tantôt le curry, tantôt le café et quiconque se balade l’été, lorsque le soleil réchauffe les immortelles, se souvient de leur odeur insistante et pénétrante. 

Rédaction : PasseportSanté - Décembre 2017

D'après le travail initial réalisé par :
Stéphanie Monnatte Lassus, aromatologue
Joëlle Le Guehennec, présidente de l'école française d'aromathérapie (EFAI)