Le régime hyperprotéiné

Le régime hyperprotéiné


 

Les origines du régime hyperprotéiné

Les régimes protéinés sont divers et variés, ils vont de la diète protéinée conçue par Pierre Dukan aux régimes à base de sachets de poudre de protéines ou encore de shakers protéinés répandus dans le milieu sportif. Ces régimes existent depuis les années 70 et sont régulièrement remis au goût du jour avec de nouveaux produits ou ouvrages reprenant les mêmes recommandations de base.

Les grands principes du régime hyperprotéiné

Les grands principes

Dans les régimes hyperprotéinés, on peut consommer de la viande maigre, du poisson et des œufs à volonté ainsi que des légumes. Les fruits et oléagineux seront à consommer avec modération tandis que les céréales et légumineuses seront à bannir de l'alimentation. Le but est d'avoir une perte de poids importante et rapide.

Les aliments autorisés

On retrouve dans les aliments autorisés à volonté des produits animaux comme le veau, le boeuf, le jambon dégraissé découenné, la dinde, le poulet, la caille, le pigeon, des poissons maigres comme le cabillaud, le colin, le flétan ainsi que des fruits de mer comme le crabe, le bulot ou les crevettes mais aussi les œufs.

Côté végétal, on note que le tofu et le son d'avoine sont autorisés à volonté également.

Les légumes sont généralement ajoutés dans un second temps ou en petites quantités, quant aux féculents ils sont bannis de ce régime.

Comment le régime hyperprotéiné vous fait perdre du poids

C'est en puisant dans les réserves de sucres (glycogène) que la perte de poids s'enclenche. La masse grasse ne diminue que peu pendant ce type de régime, c'est l'effet diurétique qui permet d'éliminer ieurs kilos d'eau avec une alimentation hyperprotéinée.

L'apport important de protéines permet d'être bien rassasié et de diminuer la sensation de faim qui peut exister lorsque l'on suit un régime hypocalorique.

Menu type d'une journée avec le régime hyperprotéiné

Petit déjeuner

1 café
2 oeufs
1 tranche de blanc de poulet

 

Déjeuner

Escalope de veau
Courgettes au curcuma
Salade de fruits

 

Collation

1 poignée d'amandes

 

Dîner

Soupe de potiron
Cabillaud en papillote aux épinards
Fromage blanc

 

Les avantages et inconvénients du régime hyperprotéiné

Avantage

Enclenche facilement la perte de poids

Le régime hyperprotéiné permet d'obtenir une perte de poids rapide dès les premiers jours puisque le corps est privé de nombreux aliments.

Inconvénients

Effet yoyo

En réintégrant des féculents notamment mais aussi des fruits, des produits laitiers régulièrement et des aliments plaisir, l'organisme a tendance à stocker de nouveau et à entraîner une reprise des kilos perdus.

Fragilise le système rénal

Ce régime est déconseillé aux insuffisants rénaux et peut endommager les reins en cas d'apport trop important de viandes et poissons au quotidien.

Apport en acides gras saturés important

Certaines régimes hyperprotéinés indiquent que les viandes rouges sont à consommer à volonté, elles contiennent cependant des acides gras saturés, même dans les morceaux maigres, qui auront tendance à faire augmenter le taux de cholestérol sanguin.

Coût

Les aliments riches en protéines animales sont ceux qui ont le coût le élevé, si l'on ne souhaite pas avoir faim il faudra donc acheter d'importantes quantités de viandes et de poissons dans le cadre de ce régime.

Un régime non adapté aux sportifs

Contrairement aux croyances populaires, le régime hyperprotéiné n'est pas adapté à la pratique intensive d'un sport qui demande un apport en glucides pour reconstituer le muscle après l'effort.

Mon avis sur ce régime

Ce régime est à mon sens l'un des dangereux pour le corps puisqu'il fragilise le système rénal et peut engendrer des complications cardiovasculaires importantes. Avec les nombreuses restrictions qu'il implique, il a également tendance à isoler la personne qui suit le régime et n'aide pas à avoir les bases d'une alimentation équilibrée. En parallèle, l'impact écologique de ce type de régime est considérable au vu des quantités de viande consommées.

Rédaction : Camille Lefebvre, Diététicienne-Nutritionniste
Avril 2017