Régime Monodiète

Régime Monodiète


 

Les grands principes

Les monodiètes consistent donc à manger le même aliment durant trois jours. Les aliments les populaires utilisés dans ces diètes sont :

  • Pomme;
  • Raisin;
  • Cerises;
  • Pêche;
  • Melon;
  • Carotte;
  • Asperge;
  • Céleri;
  • Riz;
  • Quinoa.

L’aliment choisi pourra alors être consommé à volonté durant ces trois jours. Choisir de préférence les versions biologiques. Un seul aliment doit être choisi pour ne pas donner de travail supplémentaire au système digestif. L’eau, le thé et les tisanes sont également à volonté durant cette période et il faut viser minimalement la consommation de 1.5 à 2 litres de liquides par jour. Il est également préférable de ne pas faire d’activité physique intense durant cette période.

Il existe aussi d’autres formules de monodiètes qui doivent être réalisées un jour par semaine à toutes les semaines ou bien un seul repas par jour pendant une semaine à tous les mois.

Menu type d'une journée monodiète

 

Version 3 jours

Matin

Au lever : 1 tisane

Pomme (quantité variant selon votre appétit : environ 2-3)

Midi

Pomme (quantité variant selon votre appétit: environ 2-3)

Tisane

Collation

Eau

Pomme (quantité variant selon votre appétit: environ 2-3)

Soir

Tisane

Pomme (quantité variant selon votre appétit: environ 2-3)

Pour conserver tous les bénéfices de cette monodiète, il faut, lors du retour à la normale,  manger de façon équilibrée en privilégiant une alimentation riche en légumes et fruits et faibles en aliments transformés. De , la consommation de protéines animales et de légumineuses est déconseillée pendant environ trois jours après la fin de la monodiète, car elles sont difficiles à digérer.

Mécanismes d'action

Allégués

Les monodiètes, à l’instar des régimes « détox », comparent le corps humain au moteur d’une voiture qui s’encrasse avec le temps, accumule des déchets et des toxines et ainsi peuvent générer de la fatigue, un teint et des cheveux ternes, un affaiblissement du système immunitaire, des problèmes digestifs,  etc.

Les toxines proviendraient de l’organisme lui-même mais aussi de l’extérieur par la pollution, les médicaments, le tabagisme, l’alcool, etc. Le corps serait incapable, à un moment, d’éliminer tous ces déchets et c’est ainsi qu’une cure de détoxification serait nécessaire. Le foie, les reins et les intestins sont les organes les ciblés lors d’une cure « détox » ou d’une monodiète.

Démontrés

Techniquement, la plupart des aliments proposés dans les monodiètes possèdent des nutriments très intéressants pour la santé dont des fibres, des antioxydants, des vitamines et des minéraux.

Il est important de mentionner que le corps humain, et principalement le foie et les reins sont les organes-clés dans le traitement des déchets de l’organisme. Oui, le corps produit des déchets mais ceux-ci sont pris en charge par nos organes et sont éliminés naturellement. Le foie participe entre autres, à la formation de l’urée avant son élimination de l’organise, au métabolisme et l’élimination de l’alcool et des médicaments avec l’aide des reins, à la dégradation des acides gras, etc1.

Ensuite, les reins sont responsables de filtrer le sang d’un individu afin d’en éliminer les déchets à tous les jours. Saviez-vous que les reins filtrent de soixante fois par jour le volume sanguin total d’un individu ? Il n’y a donc aucune inquiétude à avoir sur la qualité de notre sang si les reins fonctionnent bien.

Finalement on se rend compte que les aliments proposés durant une monodiète sont des aliments contenant une quantité appréciable d’antioxydants. Rappelons-nous que les antioxydants auraient un rôle à jouer dans la neutralisation des radicaux libres qui endommagent l’organisme. Ces radicaux libres sont considérés comme des déchets produits par l’organisme mais proviendraient également de l’extérieur par la fumée de combustion, les produits chimiques, la poussière, etc.). Ces composés aux propriétés antioxydantes sont la vitamine C, la vitamine E, le sélénium et les caroténoïdes.  C’est donc peut-être pour cette raison que les aliments proposés dans une monodiète sont également les riches en vitamine C, vitamine E, sélénium et caroténoïdes.

Bien que les monodiètes proposent des aliments sains, il est important de noter que durant les jours où on pratique une telle diète, les apports en calories sont beaucoup trop faibles en calories pour atteindre les apports recommandés en vitamines et minéraux. L'American College of Sports Medicine indique que les femmes devraient consommer au moins 1200 calories par jour, et les hommes devraient consommer au moins 1800 calories par jour pour atteindre tous les besoins en vitamines et minéraux2.

De , un régime contenant moins de 1600 kcal par jour ne semble pas permettre d’atteindre les apports recommandés en nutriments, principalement en vitamine C, E, en calcium et en magnésium3.

Il est donc déconseillé de suivre ce régime durant ieurs jours. Ainsi, le poids qui aura été perdu sera majoritairement de l’eau car le corps se vide de ses réserves de glycogène. Tout dépendant de l’aliment choisi pour faire la monodiète, les apports en protéines sont très faibles, voire à zéro ce qui peut amener également une fonte musculaire.

Malheureusement, les aliments les souvent nommés dans les monodiètes dont la pomme, le céleri, les raisins ou les pêches font partie de la liste des aliments contenant le de pesticides4.

Finalement, il est à noter que notre corps a besoin de bons gras, de protéines, de glucides, de fibres, de vitamine set de minéraux pour  bien fonctionner. Hors, aucun aliment ne contient tous ces nutriments et c’est pour cette raison qu'il est recommandé de manger de tout. Il y  également aucun aliment, à lui seul, qui contient les neuf acides aminés essentiels pour construire les protéines qui composent nos muscles, nos ongles, nos fibres de cheveux, etc.

Avantages et inconvénients

Satiété et bien-être

Les aliments proposés dans les monodiètes contiennent des aliments qui sont plutôt riches en fibres ce qui peut aider pour se sentir rassasié. Par contre, les apports en protéines sont extrêmement faibles et comme les protéines sont connues pour amener un sentiment de satiété supplémentaire, il est fort probable que le sentiment de faim sera présent qu’à l’habitude avec ce régime.

Pratique

Les monodiètes sont difficiles à suivre car très contraignantes. Elles sont très monotones. Manger un seul aliment durant trois jours peut affecter négativement le moral. Il est également impossible d’aller au restaurant ou d’être invité chez des amis durant cette période. Même si habituellement ces régimes se déroule sur une très courte période, le fait que beaucoup d’aliments sont à éviter enlève la notion de plaisir associée à l’acte de manger.

Perte de poids

Aucune étude scientifique n’a évalué l’impact des monodiètes directement. Il est assuré qu’une perte de poids accompagne ce type de régime car il est très faible en calories.  Par contre, tel que mentionné précédemment, ces régimes amènent majoritairement une perte d’eau. De , ces régimes à très faible teneur en calories ralentissent le métabolisme de base (énergie dépensée par l’organisme au repos). Bref, la reprise de poids est fort probable à la fin du régime lorsque la personne recommencera à manger comme avant.

Le mot de la nutritionniste

Les monodiètes ne sont qu’en faits des régimes drastiques, très faibles en calories qui vous   feront perdre de l’eau. Les substances appelées toxines sont éliminées régulièrement mais surtout naturellement par notre corps et particulièrement notre foie. Aucun aliment ou nutriment ne peut, à lui seul, agir sur le foie et l’aider dans ses fonctions. L’important est d’avoir une alimentation saine tous les jours, plutôt que de faire une monodiète quelques fois par année.

Rédaction : Audrey Cyr, nutritionniste.
Document créé le : 28 avril 2015

 

Références

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est possible qu’un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Bibliographie

1. Marieb E.L.Anatomie et physiologie humaines. Troisième édition. 2005.

2. Applegate L. American College of sports nutrition. Page consultée en ligne:

, , , .The 2005 USDA Food Guide Pyramid is associated with more adequate nutrient intakes within energy constraints than the 1992 Pyramid.  2006 May;136(5):1341-6.

4. Environmental working group. Site consulté en ligne, le 7 avril 2015: