La chrononutrition

La chrononutrition


 

La chrononutrition est une manière de s'alimenter en respectant les sécrétions hormonales et enzymatiques du corps. Il s'agit d'un régime mis au point par le Dr Delabos qui va à l'encontre de certaines de nos habitudes alimentaires mais dont les effets sur la santé pourraient s'avérer positifs. Les régimes starter ou chronorégime sont d'autres méthodes élaborées par le Dr Delabos et qui utilisent le principe de chrononutrition.

La chrononutrition : tout comprendre en 2 min

Caractéristiques de la chrononutrition :

  • Consiste à manger en fonction des sécrétions enzymatiques et hormonales
  • Notion d'horaires très importante
  • Peu d'écarts permis
  • Portions calculées en fonction de la taille et du morphotype

Les grands principes du régime

En 1986, le Dr Delabos a développé le concept de la chrononutrition. Ce mode alimentaire est basé sur le postulat que la dénutrition des personnes âgées est souvent liée à la fixité des repas tant dans les horaires que dans leur composition. Après avoir étudié les rythmes biologiques et métaboliques du corps humain ainsi que les habitudes alimentaires instinctives de nos lointains ancêtres, il en est venu à la conclusion que ce n’est pas le choix d’aliments ni les quantités qui font défaut, mais le moment de leur consommation dans la journée. Cette nouvelle théorie ne fait pas l’unanimité et est encore vigoureusement critiquée par les professionnels de santé.

Comment maigrir avec la chrononutrition ?

Dans la chrononutrition, on retrouve des grands principes importants pour atteindre et maintenir un poids santé :

  • Les bonnes habitudes alimentaires doivent être conservées à vie
  • Ne pas consommer d'aliments allégés
  • Ne jamais changer l'ordre des repas
  • Possibilité d'avoir 2 repas joker par semaine durant lesquels tout est permis
  • Ne jamais augmenter la part de légumes dans les plats ni en manger entre les repas (manger davantage de viande pour se rassasier)

Les quantités d'aliments autorisés sont à définir selon la taille et la morphologie de la personne.

Quelle différence entre chrononutrition et régime starter ?

Le régime starter est une mise en application de la chrononutrition. Il s'agit d'un régime élaboré par le Dr Delabos lui même et qui utilise tous les principes de la chrononutrition au travers d'un programme alimentaire complet. Le régime starter ne dure pas de 4 semaine, il est assez restrictif et promet une perte de poids importante.

Pourquoi la chrononutrition entraîne une perte de poids?

Ce régime se base sur les sécrétions hormonales et enzymatiques du corps, qui sont variables selon l'heure de la journée :

  • Le matin, il est recommandé de manger gras et protéiné puisque la sécrétion de lipases et protéases est importante en début de journée.
  • Par ailleurs, le midi il est préconisé d'avoir un repas riche en protéines et glucides lents puisque les protéases et amylases sont sécrétées de façon importante à ce moment précis.
  • Durant l'après-midi, le pic de cortisol sanguin va générer une hypoglycémie, qui sera limitée si l'on prend des fruits ou produits sucrés à ce moment là.
  • Enfin, le soir, les sécrétions digestives sont faibles, ce qui implique un dîner léger et à base de légumes et de protéines maigres.

Toutes ces allégations n'ont pas été démontrées scientifiquement à ce jour.

Combien de temps le régime dure-t-il ?

La chrononutrition est un mode de vie qu'un régime. Il s'agit de manger en respectant les besoins physio biologiques de l'organisme. Il n'y a, de ce fait, pas de durée limitée. Les bonnes habitudes alimentaires doivent être conservées à vie, même une fois le poids souhaité atteint.

Les aliments permis

Les aliments autorisés dans le régime chrononutrition sont :

  • Les viandes, charcuteries, volailles, poissons et oeufs
  • Les fromages, la crème, le beurre
  • Le pain et les féculents (en petites quantités)
  • Les oléagineux
  • Les fruits
  • Les légumes (en petites quantités)

Les aliments interdits

Les aliments à éviter, voire à supprimer, dans le régime chrononutrition sont :

  • Les laitages autres que fromage, crème et beurre
  • Les soupes et potages
  • Les sauces sucrées
  • Les aliments allégés ou light

Même au sein des repas joker, il sera toujours recommandé d'éviter ces aliments.

Menus, recettes et journée type chrononutrition

Petit déjeuner (obligatoire)                           

Pain
Beurre
Gouda
Thé, tisane ou café (sans sucre ni lait)                      

Déjeuner (obligatoire)

Steak de boeuf
Pommes de terre sautées
Eau

Collation (au moment où la faim se fait sentir)

Avocat
Compote de pommes
Jus d'orange

Dîner (facultatif)

Filet de cabillaud
Haricots verts
Eau

 

Avantages et inconvénients

Les points positifs du régime chrononutrition

  • Perte de poids au début du régime
  • Assez facile à suivre
  • Grande variété d'aliments
  • Compatible avec une vie sociale active

Les points négatifs de la chrononutrition

  • Nécessite de bousculer les habitudes alimentaires (petit-déjeuner gras et salé par exemple)
  • Apport important en protéines et graisses animales
  • Fatigue des reins et du système cardiovasculaire à long terme
  • Peut être constipant en raison du faible apport en fibres
  • Peu de perte de poids, ce n'est pas l'objectif à long terme

Recommandations et précautions à prendre

Y a t-il des risques ?

Avec sa très grande proportion de protéines animales et d'acides gras saturés, ce régime peut conduire à une mauvaise santé artérielle ainsi qu'à une usure prématurée du système rénal.

De , étant donné la rare présence de fruits et légumes dans ce régime, les fibres sont insuffisantes pour permettre un bon transit intestinal, ce régime peut donc engendrer d'importants troubles de la digestion et notamment de la constipation.

Est-ce un régime fait pour vous ?

Le régime chrononutrition peut être une solution pour vous si vous cherchez à prendre de bonnes habitudes alimentaires sur le long terme. Si vous souffrez de fatigue chronique, d'un léger surpoids et que votre digestion vous semble difficile, vous pouvez vous inspirer de ce régime pour trouver des solutions efficaces. Attention cependant à maintenir un bon apport en fibres alimentaires, il est important de conserver une alimentation variée et équilibrée.

Est-ce un régime compatible avec le sport ?

Oui, l'activité physique agit en synergie avec l'alimentation pour retrouver un fonctionnement physiologique optimal. La pratique d'un sport participe à l'élimination des toxines et rend le métabolisme performant à long terme. C'est une excellente chose, sauf cas exceptionnels.

Quelle est l'efficacité de la chrononutrition à long terme ?

Au niveau de la perte de poids, la chrononutrition peut aider à atteindre et maintenir un poids santé puisque l'objectif est d'avoir une alimentation en cohérence avec les besoins de l'organisme. Cependant et à long terme, ce n'est pas la finalité. À l'atteinte d'un poids physiologiquement sain, la perte de poids va s'arrêter et le poids se stabiliser. Même si de nombreuses études sont encore en cours, la chrononutrition semble efficace à long terme pour maintenir un poids sain et se sentir bien dans son corps. Attention toutefois à la diversité alimentaire, pilier de la santé.

Chrononutrition : avis de la diététicienne

Ce régime se base sur des notions qui sont réelles : la sécrétion d'hormones et d'enzymes à des moments particuliers de la journée. Ceci dit, l'alimentation préconisée est relativement riche en protéines animales et en acides gras saturés, ce qui peut à terme mener à la survenue de pathologies cardiovasculaires et rénales. Le principe de chrononutrition peut donc être intéressant si, et seulement si, les bons choix alimentaires sont faits malgré les contraintes horaires. Autrement dit, pour que ce régime soit intéressant il est nécessaire de laisser une place suffisante aux légumes, aux fruits, aux céréales et aux protéines végétales. N'hésitez pas à solliciter l'aide d'un professionnel de la nutrition pour vous faire accompagner dans cette démarche.

Rédaction : Léa Zubiria, Diététicienne-Nutritionniste,
Juin 2018

D'après le travail de : Camille Lefebvre, Diététicienne-Nutritionniste,
Avril 2017