Le toucher rectal : quand, comment et pourquoi ?

Le toucher rectal : quand, comment et pourquoi ?


 

Le toucher rectal est un examen de routine qui est souvent pratiqué pour le dépistage des cancers de la prostate chez l’homme ou du rectum.

Définition du toucher rectal

Le toucher rectal est un examen médical durant lequel le médecin insère un doigt ganté et lubrifié dans l’anus pour inspecter la paroi interne du rectum et les organes comme la prostate chez l’homme et la face postérieure du vagin chez la femme.

Quand fait-on un toucher rectal ?

De nombreuses raisons peuvent amener votre médecin à pratiquer un toucher rectal. Citons notamment :

  • un examen physique de routine chez les hommes et les femmes ;
  • des saignements anormaux dans les selles ;
  • chez les hommes qui présentent des troubles pour uriner qui suggèrent une hypertrophie ou une infection de la prostate, ou bien comme examen de dépistage pour la détection du cancer de la prostate après 50 ans ;
  • chez les femmes lors d’un examen gynécologique pour examiner les organes internes, comme le vagin, les ovaires ou le col de l’utérus ;
  • pour examiner la paroi du rectum ou l’intérieur de la marge anale ;
  • avant une colonoscopie ou une rectoscopie ;
  • pour évaluer l’état et l’ampleur d’un gonflement des hémorroïdes ;
  • rarement, chez les nouveau-nés pour exclure un anus imperforé.

Un toucher rectal peut être effectué pour vérifier la présence de sang sur le gant, notamment dans le cadre du dépistage du cancer du rectum ou du côlon.

Comment se déroule un toucher rectal ?

Le toucher rectal peut s’effectuer dans deux positions différentes. Le patient est soit allongé sur le dos avec les jambes repliées sur la poitrine ou maintenu dans les étriers de la table d’examen, soit debout et penché vers l’avant, les coudes appuyés sur la table d’examen.

Pour commencer l'examen, le médecin insère doucement un doigt lubrifié et ganté dans le rectum. Chez les hommes, le médecin déterminera ensuite la taille de la prostate, ainsi que les zones dures et d'autres anomalies. Le médecin examinera également la paroi du côlon / du rectum inférieur.

Pour les femmes, l’examen s’effectue habituellement en position gynécologique, couché sur le dos avec les pieds dans des étriers. Le but est de sentir les organes reproducteurs. Le médecin peut également ressentir des anomalies dans les organes internes en appliquant une pression sur le bas-ventre ou la zone pelvienne avec l'autre main.

Le toucher rectal est un examen de routine qui ne demande pas de préparation particulière ni d’anesthésie car il est le souvent indolore. Il est généralement effectué par le médecin de famille ou le gynécologue et ne présente aucun risque pour le patient.

Peut-on refuser un toucher rectal ?

Préalablement à l’examen, le médecin s’assure du consentement du patient et explique les raisons d’effectuer un toucher rectal, ainsi que les anomalies recherchées. Il est toujours possible de refuser l’examen pour des raisons personnelles, mais dans ce cas, le médecin peut vous demander de consigner votre refus par écrit. Par la suite, le médecin peut également refuser de continuer votre suivi médical.

Rédaction : Marion Spée, journaliste scientifique
Septembre 2017

Références