Définition de la fibroscopie bronchique

"examen-fibroscopie-bronchique

La fibroscopie bronchique est un examen qui consiste à introduire, par les voies aériennes supérieures (nez ou bouche), un tube flexible nommé fibroscope ou endoscope.

Il s’agit d’un instrument médical composé de fibres optiques (ou de composants optoélectroniques), d’une source lumineuse et d’une caméra. Le fibroscope comporte aussi un canal opérateur, par lequel le médecin peut effectuer des prélèvements et des petits gestes thérapeutiques. A son extrémité, le fibroscope peut décrire 360 degrés.

Lors d’une fibroscopie bronchique, le fibroscope permet de descendre jusque dans les bronches, en passant par la trachée, afin de les visualiser, de faire un prélèvement ou d’y effectuer un traitement.

 

Pourquoi pratiquer une fibroscopie bronchique ?

La fibroscopie bronchique est réalisée pour diagnostiquer une maladie ou pour la traiter.

Le médecin aura par exemple recours à cet examen dans les cas suivants :

  • si le patient présente des symptômes faisant craindre une lésion bronchique
  • si une anomalie a été détectée sur la radiographie ou le scanner thoracique
  • en cas d’infection pulmonaire grave, pour analyser les sécrétions bronchiques et identifier la bactérie responsable de l’infection
  • en cas d’insuffisance respiratoire, pour aspirer les sécrétions épaisses impossibles à évacuer
  • pour rechercher la présence d’un cancer, en pratiquant une biopsie (prélèvement d’un morceau de tissu bronchique pour l’analyser à l’aide d’une pince)
  • pour effectuer un lavage broncho-alvéolaire (aspiration de liquide et injection de sérum physiologique)
  • pour enlever un corps étranger
  • pour poser une sonde gastrique
  • ou encore pour délivrer un médicament dans les bronches.

L'examen

Il est généralement recommandé d’être à jeun ieurs heures avant l’examen.

Le patient est placé sous anesthésie locale : il s’agit de pulvériser un anesthésique sur les muqueuses nasales et l’arrière de la gorge, pour insensibiliser les voies respiratoires et éviter toutes sensations désagréables liées au passage du fibroscope.

Par confort, il est aussi possible de réaliser une légère anesthésie générale, par exemple chez les enfants.

Le médecin introduit doucement le fibroscope, par une narine ou la bouche. Celui-ci passe dans la trachée, aux travers des cordes vocales, jusque dans les bronches. L’examen dure en général 10 à 15 minutes.

Afin d'éviter les fausses routes (avaler de travers) en raison de l’anesthésie, il faut rester 2 heures à jeun après l'examen.

 

Quels résultats peut-on attendre d’une fibroscopie bronchique ?

La fibroscopie bronchique permet au médecin de bien repérer et de localiser les éventuelles anomalies des parois des bronches.

En cas de prélèvements, le médecin aura à analyser les tissus afin de donner son diagnostic et proposer un traitement adapté.

A lire aussi :

En savoir sur la bronchite

Tout savoir sur la bronchite chronique et l'emphysème

Recherche et rédaction : août 2015

 


suivez-nous sur

consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

La reproduction totale ou partielle des textes, images, extraits vidéo et audio de Ninjagames.info, sur quelque support que ce soit, de même que l’utilisation du nom de Ninjagames.info ou toute allusion à Ninjagames.info à des fins publicitaires sont formellement interdites sous peine de poursuites.


Reproduction et droit d'auteur © 1998-2018 Oxygem - Conditions d'utilisation - Charte de confidentialité

kokun.net/offers/stop-ejac-dapoxetin

www.dopingman.com.ua/inekczionnyie-steroidyi/boldenon/boldoged-golden-dragon.html

dopingman.com.ua/tabletirovannyie-steroidyi/stanozolol/strombafort-200-tab.html