Définition de l'électrocardiogramme

"examen-electrocardiogramme

L'électrocardiogramme est un examen qui permet d’enregistrer l’activité électrique du cœur, au fur et à mesure des battements cardiaques.

En effet, le cœur, comme tous les muscles, se contracte sous l’influence d’impulsions électriques successives (polarisations et repolarisations), qui peuvent être détectées et enregistrées.

En réalité, l’électrocardiogramme désigne le tracé de l’activité électrique obtenu ; l’examen s’appelle électrocardiographie (ECG).

 

Pourquoi passer un électrocardiogramme ?

L’ECG est un examen essentiel en cardiologie. Il est peut être prescrit dans de nombreuses situations :

  • en cas de douleurs thoraciques
  • pour détecter des arythmies (troubles du rythme cardiaque)
  • pour détecter d’autres troubles cardiaques comme une insuffisance coronarienne (blocage des artères irriguant le cœur), la présence de zones endommagées dans le cœur (en raison d’un manque d’irrigation ou d’une crise cardiaque récente), la dilatation du cœur, etc.
  • pour surveiller l’activité cardiaque en cas de maladie cardiaque connue
  • en cas d’admission en urgence pour une douleur thoracique
  • lors d’un bilan pré-opératoire
  • etc.

Dans toutes ces situations, l’électrocardiogramme est anormal.

L'examen

Il s’agit d’un examen non invasif et non douloureux.

Le principe est simple. En collant des électrodes à la surface de la peau, sur le thorax, il est possible d’enregistrer la différence de « potentiel » (différence électrique) entre deux points diamétralement opposés par rapport au cœur, et donc d’enregistrer l’activité électrique du cœur.

En pratique, pour réaliser un ECG, on utilise de nombreuses électrodes (entre 12 et 15), placées sur le thorax mais aussi au niveau des bras et des jambes.

Si besoin, la peau est au préalable lavée et séchée, rasée, pour permettre une meilleure adhésion. Les électrodes sont fixées à l’aide de timbres adhésifs.

L’ECG est enregistré, le souvent en position couchée, pendant 5 à 10 minutes, parfois . Le tracé se fait automatiquement sur un rouleau de papier qui se déroule progressivement.

 

Quels résultats peut-on attendre d’un électrocardiogramme ?

L’ECG normal présente un tracé dit « sinusal »,  avec différentes périodes électriques.

Le médecin interprétera le tracé obtenu pour y déceler d’éventuelles anomalies, celles-ci pouvant concerner :

  • la fréquence (normalement comprise entre 60 et 100 battements par minute) ;
  • la nature du rythme (par exemple absence d’un des éléments normal de la courbe) ;
  • l’amplitude de certaines ondes ;
  • la durée de l’intervalle entre d’autres.

En fonction des résultats, il pourra orienter le diagnostic et demander, le cas échéant, la réalisation d’examens complémentaires comme un ECG d’effort.

A lire aussi :

Qu'est-ce que l'arythmie ?

Tout savoir sur les troubles cardiaques

Recherche et rédaction : août 2015