Définition de la biopsie testiculaire

"eamen-biopsie-testiculaire

La biopsie testiculaire est un examen qui consiste à prélever un échantillon de tissu au niveau d’un ou des deux testicules et de l’examiner.

Les testicules sont des glandes qui se trouvent dans le scrotum, à la base du pénis. Elles produisent les spermatozoïdes, nécessaires à la reproduction, et des hormones comme la testostérone.

 

Pourquoi pratiquer une biopsie testiculaire ?

La biopsie testiculaire peut être réalisée dans les situations suivantes :

  • pour déterminer la cause de l’infertilité d’un homme, si d’autres tests ne sont pas parvenus à l’identifier (en cas d’azoospermie ou absence de spermatozoïdes dans le sperme notamment)
  • dans certains cas (chez les hommes atteints d’azoospermie liée à une obstruction des canaux), pour prélever des spermatozoïdes et pratiquer une ICSI (injection intracytoplasmique de spermatozoïde)
  • si l’examen des testicules par palpation ou échographie a mis en évidence la présence d’une bosse ou d’une anomalie, la biopsie peut permettre de déterminer s’il s’agit d’une masse cancéreuse ou non. Cela étant, le souvent, en cas de suspicion de cancer, le testicule atteint est retiré dans sa globalité (orchidectomie) sans tarder.

L'intervention

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale ou loco-régionale (péridurale ou rachianesthésie) après rasage et désinfection de la zone.

Le médecin pratique une petite incision dans la peau du scrotum (en général au niveau de la partie médiane entre les deux testicules) pour prélever un petit morceau de tissu testiculaire. Le testicule doit être sorti de sa bourse.

L’intervention est réalisée en ambulatoire, c’est-à-dire sur une seule journée. Les complications sont rares et généralement bénigne, l’hématome se résorbant spontanément.

 

Quels résultats peut-on attendre de la biopsie testiculaire ?

La biopsie testiculaire est principalement utilisée dans la prise en charge de l’infertilité masculine, pour le diagnostic et le traitement.

Elle permet notamment de comprendre les causes de l’azoospermie et, en cas d’azoospermie dite obstructive (obstruction du tube dans lequel circulent les spermatozoïdes des testicules à l’urètre), de prélever des spermatozoïdes vivants dans le but de réaliser une fécondation in vitro avec ICSI.

Le médecin discutera avec vous des résultats et proposera des examens supplémentaires ou des traitements, en fonction du problème repéré.

Recherche et rédaction : août 2015