Sérodiagnostic de Widal et Félix

"analyse-serodiagnostic-widal-felix-sang

Définition du sérodiagnostic de Widal et Félix

Les salmonelles sont bactéries intestinales responsables de nombreuses infections (salmonelloses).

Ces infections regroupent des gastro-entérites, des infections alimentaires collectives et aussi des infections graves : les fièvres dites typhoïde et paratyphoïde.

Le principal mode de contamination est l'ingestion d’eau ou d’aliments (produits laitiers, œufs, viande) contenant la bactérie.

Les fièvres typhoïde et paratyphoïde sont causées par une sous-espèce particulière de salmonelle, des Salmonella enterica de sérotypes Typhi, Paratyphi A et certaines souches de sérotype Paratyphi B et Paratyphi C.

 

Pourquoi faire un test de Widal et Félix ?

Le sérodiagnostic dit de Widal et Félix est un test qui permet de diagnostiquer les fièvres typhoïde et paratyphoïde causées par les salmonelles, en détectant dans le sang la présence d’anticorps dirigés contre Salmonella. Il n’est pratiquement utilisé, sauf dans certains pays africains.
En effet, ce test n’est utile que pour faire le diagnostic de ces maladies de façon tardive. Il est très peu sensible (10 à 30%) et entraîne aussi de nombreux faux négatifs ou positifs.

Aujourd’hui, le diagnostic de salmonellose repose surtout sur des examens bactériologiques directs (hémocultures et coprocultures).

 

Quels résultats peut-on attendre d'un sérodiagnostic de Widal et Félix ?

Le sérodiagnostic de Widal et Félix s’effectue sur un prélèvement sanguin. Il ne peut pas être effectué au moment de l’infection (car les anticorps recherchés mettent du temps à apparaître). Comme on l’a vu, ce test ne doit donc pas être utilisé pour le diagnostic des fièvres typhoïde ou parathyphoïde.

Le test diagnostic privilégié est l’hémoculture (culture du sang) : c’est le seul moyen de confirmer le diagnostic pendant les 2 premières semaines suivant l’infection. Il faut répéter le test ieurs fois car le taux de bactéries dans le sang est très faible.

La coproculture (culture de selles) peut être effectuée à partir de la 2ème semaine suivant l’infection. Avant cela, elle est négative.

 

Quels résultats peut-on attendre d’un sérodiagnostic de Widal et Félix ?

Le sérodiagnostic de Widal et Félix n’est pas un moyen diagnostique fiable. Il est parfois utilisé de façon rétrospective, surtout en Afrique.

De nombreux facteurs peuvent fausser les résultats :

  • un traitement antibiotique peut rendre le test faussement négatif
  • seuls 10 à 30% des patients atteints présentent un test positif
  • le test peut être positif alors qu’une autre infection est en cause ou qu’il ne s’agit pas du tout d’une fièvre typhoïde
  • les résultats aberrants sont fréquents

Si le résultat est positif, il faudra donc renouveler les examens mais surtout utiliser une autre méthode pour confirmer.

Seul le médecin pourra interpréter les résultats et orienter le diagnostic. Rappelons que les fièvres typhoïde et parathyphoïde sont des maladies rares et à déclaration obligatoire en France.

A lire aussi :

Tout savoir sur la salmonellose

Recherche et rédaction : août 2015