Analyse des polynucléaires basophiles dans le sang

"analyse-polynucleaires-basophiles-sang

Définition des polynucléaires basophiles

Les polynucléaires sont des globules blancs (ou leucocytes), et donc des cellules de défense de l’organisme.

On distingue ieurs types de globules blancs, dont :

  • les polynucléaires, ainsi nommés car ils paraissent avoir ieurs noyaux
  • les mononucléaires, qui comprennent les "monocytes" et les "lymphocytes"

Les polynucléaires sont des cellules qui circulent dans le sang et qui possèdent en fait un noyau multilobé (doté de ieurs lobes). À l’intérieur, elles contiennent des « granulations », qui prennent des couleurs différentes selon les types de polynucléaires lorsqu’on les teinte avec des colorants spéciaux. On distingue donc :

  • les polynucléaires neutrophiles, dont les granulations retiennent des colorants neutres
  • les polynucléaires éosinophiles, dont les grosses granulations se teintent en orange
  • les polynucléaires basophiles, qui contiennent de grosses granulations rouge violacé

Ces cellules mobiles se déplacent vers les sites de l’organisme où siège une infection ou une inflammation. Cette migration se fait sous l’influence de  molécules chimiques émises par l’agent pathogène ou induites par lui, qui les attirent au « bon » endroit.

Les polynucléaires basophiles sont les moins nombreux des polynucléaires : ils représentent moins de 1 % des globules blancs sanguins.

Les valeurs normales sont de moins de 100 polynucléaires basophiles par mm3 de sang (<0,1 x 109/l).

 

Pourquoi faire une analyse du taux de polynucléaires basophiles ?

Le dosage des globules blancs en général est préconisé dans de nombreuses situations.

Le souvent, le médecin prescrit une « numération formule sanguine » (hémogramme) qui détaille la concentration des différents types de cellules du sang.

L’évaluation de la concentration de polynucléaires basophiles dans le sang s’appelle la basocytémie.

 

Quels résultats peut-on attendre d'une analyse des polynucléaires basophiles ?

L’examen  consiste en un simple prélèvement de sang veineux, réalisé généralement au niveau du pli du coude. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.

On peut observer l’aspect des polynucléaires au microscope, à partir d’un frottis sanguin.

 

Quels résultats peut-on attendre des polynucléaires basophiles ?

Une augmentation modérée ou forte du nombre de globules blancs, et en particulier des polynucléaires basophiles, peut se voir dans de nombreuses situations :

  • en cas d’infection
  • en cas d’allergie ou d’inflammation
  • en cas d’hypothyroïdie, de maladies endocrines
  • dans le cas de certains cancers
  • dans les maladies hématologiques (syndromes myéloprolifératifs, leucémies, polyglobulie, thrombocythémie).

La baisse du nombre de basophiles dans le sang, au contraire (basocytopénie), est difficile à repérer du fait du faible nombre de ces cellules. Elle peut survenir dans certaines situations, entre autres :

  • stress aigu
  • syndrome de Cushing
  • administration de certains médicaments, comme les corticoïdes

A lire aussi :

Tout savoir sur les allergies

Notre fiche sur l'hypothyroïdie

 


suivez-nous sur

consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

La reproduction totale ou partielle des textes, images, extraits vidéo et audio de Ninjagames.info, sur quelque support que ce soit, de même que l’utilisation du nom de Ninjagames.info ou toute allusion à Ninjagames.info à des fins publicitaires sont formellement interdites sous peine de poursuites.


Reproduction et droit d'auteur © 1998-2018 Oxygem - Conditions d'utilisation - Charte de confidentialité