La LH ou Hormone Lutéinisante

La LH ou Hormone Lutéinisante


 

Chez l’homme comme chez la femme, l’hormone lutéinisante ou LH joue un rôle clef dans la fertilité. Elle fait en effet partie des hormones dite gonadotrophines, chefs d’orchestre des glandes reproductrices. Un trouble au niveau de sa sécrétion peut donc être un obstacle pour tomber enceinte.

Qu'est-ce que l'hormone lutéinisante ou LH ?

L’hormone lutéinisante ou LH (luteizing hormone) est sécrétée par l’anté-hypophyse. Elle fait partie des gonadotrophines : elle contrôle, avec d’autres hormones, les glandes sexuelles (gonades), en l’occurrence les ovaires chez la femme et les testicules chez l’homme.

Chez la femme

Avec l’hormone folliculo-stimulante (FSH), la LH joue un rôle clef dans le cycle ovarien. C’est précisément le pic de LH qui va déclencher l’ovulation lors d’une série de réactions en chaine :

  • l’hypothalamus sécrète la gnRH (gonadotrophin releasing hormone) qui stimule l’hypophyse ;
  • en réponse, l’hypophyse sécrète la FSH durant la première phase du cycle (du premier jour des règles à l’ovulation) ;
  • sous l’effet de la FSH, certains follicules ovariens vont entamer leur maturation. Les cellules de l’ovaire situées autour des follicules ovariens en maturation vont alors sécréter de en d’œstrogènes ;
  • cette augmentation du taux d’œstrogènes dans le sang agit sur le complexe hypothalamo-hypophysaire et entraine le libération massive de LH ;
  • sous l’effet de ce pic de LH, la tension dans le follicule augmente. Il finit par se rompre et expulse l’ovocyte dans la trompe : c’est l’ovulation, qui a lieu 24 à 36 heures après le pic de LH.

Après l’ovulation, la LH continue de jouer un rôle essentiel. Sous son influence, le follicule ovarien rompu se transforme en une glande appelée le corps jaune qui va sécréter à son tour des oestrogènes et de la progestérone, deux hormones essentielles au début de la grossesse.

Chez l’homme

Tout comme les ovaires, les testicules sont sous le contrôle de la FSH et de la LH. Cette dernière stimule les cellules de Leydig à l'origine de la sécrétion de testostérone. La sécrétion de LH est relativement constante après la puberté.

Pourquoi faire un dosage de la LH ?

Un dosage de LH peut être prescrit dans différentes situations :

Chez la femme

  • en présence de signes de puberté précoce ou tardive ;
  • en cas de troubles des règles ;
  • en cas de difficulté à concevoir : un bilan hormonal est systématiquement réalisé dans le cadre du bilan d’infertilité. Il comprend notamment le dosage de LH ;
  • détecter le pic de LH dans les urines permet également d’identifier son jour d’ovulation, et donc de déterminer sa fenêtre de fertilité afin d’optimiser ses chances de conception. C’est le principe des tests d’ovulation vendues en pharmacie ;
  • le dosage de LH ne présente en revanche aucun intérêt dans le diagnostic de la ménopause (HAS 2005) (1).

Chez l’homme

  • en présence de signes de puberté précoce ou tardive ;
  • en cas de difficulté à concevoir : un bilan hormonal est également systématiquement réalisé chez l’homme. Il comprend notamment le dosage de LH.

Le dosage de la LH : comment se déroule l'analyse ?

Le dosage de LH s’effectue à partir d’une simple prise de sang. Chez la femme, il se pratique le 2e, 3e ou 4e jour du cycle dans un laboratoire de référence, en même temps que les dosages de FSH et d’oestradiol. En cas d’aménorrhée (absence de règles), le prélèvement peut se faire à n’importe quel moment.

Dans le cadre d’un diagnostic de puberté tardive ou précoce chez la jeune fille ou le jeune garçon, le dosage urinaire sera privilégié. Les gonadotrophines FSH et LH sont sécrétées de façon pulsatile pendant la période pubertaire et sont éliminées intactes dans l’urine. Le dosage urinairepermet donc de mieux apprécier les niveaux de sécrétion qu'un dosage ponctuel sérique.

Taux de LH trop bas ou trop élevé : l'analyse des résultats

Chez l’enfant

Des taux élevés de FSH et LH peut être le signe d’une puberté précoce.

Chez la femme

De façon schématique, un taux de LH élevé oriente vers un déficit ovarien primitif (un problème au niveau des ovaires mêmes entrainant une insuffisance gonadique) pouvant être dû à :

  • une anomalie congénitale des ovaires ;
  • une anomalie chromosomique (syndrome de Turner notamment) ;
  • un traitement ou une chirurgie ayant affecté la fonction ovarienne (chimiothérapie, radiothérapie) ;
  • un syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) :
  • une maladie thyroïdienne ou une maladie des surrénales ;
  • une tumeur ovarienne.

A l’inverse, un taux de LH bas oriente vers un trouble ovarien secondaire d’origine haute (hypothalamus et hypophyse) entrainant une déficience de stimulation gonadique. L’une des causes les fréquentes est l’adénome hypophysaire à prolactine.

Chez l’homme

Un taux de LH anormalement élevé oriente le diagnostic vers une défaillance testiculaire primitive pouvant etre due à :

  • une anomalie chromosomique ;
  • un défaut de développement des testicules (agénésie testiculaire) ;
  • un traumatisme testiculaire ;
  • une infection ;
  • un traitement (radiothérapie, chimiothérapie) ;
  • une tumeur testiculaire ;
  • une maladie auto-immune.

Un taux de LH bas revient vers un trouble d’origine haute, au niveau de l’hypophyse et de l’hypothalamus (tumeur hypophysaire par exemple) entrainant une défaillance testiculaire secondaire.

Rédaction : Julie Martory, journaliste spécialiste de l'univers parental.
Mai 2017

 

Références

Références

  1. HAS (Haute Autorité de Santé), Intérêt des dosages hormonaux de FSH et LH chez les femmes à partir de 45 ans, janvier 2005

Bibliographie

  • Lab Test Online, "LH", http://www.labtestsonline.fr (page consultée le 07/07/2017)

 


suivez-nous sur

consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

La reproduction totale ou partielle des textes, images, extraits vidéo et audio de Ninjagames.info, sur quelque support que ce soit, de même que l’utilisation du nom de Ninjagames.info ou toute allusion à Ninjagames.info à des fins publicitaires sont formellement interdites sous peine de poursuites.


Reproduction et droit d'auteur © 1998-2018 Oxygem - Conditions d'utilisation - Charte de confidentialité