Analyse de la ferritine

"analyse-ferritine-sang

Définition de la ferritine

La ferritine est une protéine qui se trouve à l’intérieur des cellules et se lie au fer, de sorte à ce qu’il soit disponible en cas de besoin.

Elle est présente dans le foie, la rate, les muscles squelettiques, la moelle osseuse et dans la circulation sanguine en petite quantité. D’ailleurs la quantité de ferritine dans le sang est directement liée à la quantité de fer stocké dans l’organisme.

 

Pourquoi faire une analyse de la ferritine ?

Le dosage de la ferritine mesure indirectement la quantité de fer dans le sang.

Il peut être prescrit pour:

  • détecter la présence d’une inflammation
  • détecter une hémochromatose (excès de fer dans l’organisme)
  • évaluer le bon fonctionnement d’un traitement visant à augmenter ou diminuer le niveau de fer dans l’organisme

 

L’examen de la ferritine

Le dosage de la ferritine s’effectue par un prélèvement de sang veineux, réalisé généralement au niveau du pli du coude.

Certaines conditions peuvent affecter le dosage de la ferritine :

  • avoir bénéficié d’une transfusion sanguine au cours des 4 deniers mois
  • avoir passé une radiographie dans les 3 derniers jours
  • certains médicaments, comme les pilules contraceptives
  • un régime riche en viande rouge

Le médecin peut demander d’être à jeun pendant les 12 heures précédents le dosage de la ferritine.

 

Quels résultats peut-on attendre d'une analyse de la ferritine ?

La concentration de ferritine est normalement comprise entre 18 et 270 ng/ml (nanogrammes par millilitre) chez l’homme, entre 18 et 160 ng/ml chez la femme, et elle oscille entre 7 et 140 ng/ml chez les enfants.

Notons que les valeurs dites normales peuvent légèrement varier en fonction des laboratoires qui effectuent les analyses (la norme peut aussi varier selon les sources : entre 30 et 300 ng/ml chez l’homme et 15 et 200 ng/ml chez la femme). Le taux de ferritine varie aussi en fonction de l’âge, du sexe, de l’effort physique, etc.

Un taux élevé de ferritine (hyperferritinémie) dans le sang peut être le signe de nombreuses maladies :

  • d’une hémochromatose : un niveau sanguin très élevé de ferritine (supérieur à 1000 ng/ml) peut être causé par cette maladie génétique
  • d’un alcoolisme chronique
  • d’une atteinte du pancréas, du foie ou du cœur
  • mais aussi par certains types d’anémie, ou encore à une répétition de transfusions sanguines.

Au contraire, un niveau faible de ferritine (hypoferritinémie) dans la circulation sanguine est généralement le signe souvent d’une carence en fer. En cause :

  • une perte de sang importante, notamment lors de menstruations abondantes
  • une grossesse
  • un manque de fer provenant de l’alimentation
  • des saignements dans le tractus intestinal (des ulcères, un cancer du côlon, des hémorroïdes)

A lire aussi :

Qu'est-ce que l'anémie ?

Notre fiche sur la maladie de Hodgkin

Recherche et rédaction : août 2015

 


suivez-nous sur

consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

La reproduction totale ou partielle des textes, images, extraits vidéo et audio de Ninjagames.info, sur quelque support que ce soit, de même que l’utilisation du nom de Ninjagames.info ou toute allusion à Ninjagames.info à des fins publicitaires sont formellement interdites sous peine de poursuites.


Reproduction et droit d'auteur © 1998-2018 Oxygem - Conditions d'utilisation - Charte de confidentialité