Analyse du CA 15-3

"analyse-CA15-3-sang

Définition du CA 15-3

L’antigène tumoral 15-3 (ou CA 15-3, Cancer Antigen 15-3) est une protéine produite par une multitude de cellules, et en particulier par les cellules cancéreuses du sein.

 

Pourquoi faire une analyse du CA 15-3 ?

Le dosage du CA 15-3 n’est pas utilisé pour diagnostiquer un cancer du sein, ni pour en faire un dépistage précoce. En revanche, il est efficace pour vérifier la réaction du patient suite à un traitement de cancer du sein : le dosage permet de donner des indications quant à l’efficacité du traitement, ou à la survenue d’une récidive.

 

L’examen du CA 15-3

L’examen consiste en un prélèvement d’un échantillon de sang veineux, en général effectué au niveau du pli du coude. Le dosage repose sur l’utilisation d’un anticorps anti-CA 15-3 capable de reconnaître la protéine présente dans le sérum du patient.

 

Quels résultats peut-on attendre d'une analyse de CA 15-3 ?

La concentration de CA 15-3 est considérée comme normale lorsqu’elle est inférieure à 30 U/ml (Unités par millilitre). Notons que ce seuil peut légèrement varier en fonction des laboratoires qui effectuent les analyses.

A la suite d’un cancer du sein, la baisse du niveau de CA 15-3 signifie que le traitement a bien fonctionné. Au contraire, si le niveau de CA 15-3 augmente, cela signifie que le cancer du sein évolue toujours ou qu’il est réapparu (on parle de récidive).

A noter qu’une légère augmentation de niveau de CA 15-3 n’est pas forcément mauvais signe. Le médecin observe plutôt la tendance à la hausse au fil du temps.

Une hausse de taux de CA 15-3 peut aussi signifier la présence d’affections non cancéreuses :

  • une maladie bénigne du sein ou de l’ovaire
  • une maladie inflammatoire pelvienne
  • une maladie du foie (cirrhose, hépatite)
  • une endométriose (formation de tissus formés de cellules endométriales - la muqueuse qui tapisse l’utérus - en dehors de l’utérus)

Il peut aussi être le signe de cancers :

  • cancer du sein : le taux de CA 15-3 est élevé après un cancer du sein avancé, mais c’est rarement le cas au stade précoce
  • mais aussi cancer de l’ovaire, du poumon, de l’estomac, du pancréas, du foie

A lire aussi :

Notre fiche sur le cancer du sein

Notre fiche sur la cirrhose

Tout savoir sur les différentes formes d'hépatites

Recherche et rédaction : août 2015