Difficultés à uriner : tout savoir sur la dysurie

Difficultés à uriner : tout savoir sur la dysurie


 

Définition : qu’est-ce que la dysurie ?

La dysurie est un trouble de la miction, ou trouble mictionnel, c’est-à-dire une anomalie au niveau de l’évacuation des urines. Malgré un besoin d’uriner, la contraction de la vessie ne suffit pas à produire un débit urinaire suffisant. La diminution du débit urinaire peut parfois s’accompagner de douleurs.

Il ne faut pas confondre la dysurie avec d’autres troubles de la miction comme la pollakiurie, qui est caractérisée par des mictions fréquentes.

Explications : quelles sont les causes de la dysurie ?

La dysurie peut avoir de nombreuses explications. L’origine de ce trouble de la miction peut néanmoins être différente chez la femme et chez l’homme.

Dysurie chez la femme : quelles sont les causes spécifiques ?

Chez la femme, la dysurie est généralement d’origine infectieuse. Elle peut être la conséquence de ieurs types d’infections au niveau des voies urinaires ou génitales. Une dysurie peut notamment être constatée lors :

  • de cystites, des inflammations de la vessie qui sont généralement d’origine infectieuse ;
  • d’une cervicite, une inflammation du col de l’utérus qui est généralement provoquée par une infection sexuellement transmissible (IST) ;
  • d’une urétrite, une inflammation de l’urètre qui est le souvent provoquée par une infection sexuellement transmissible (IST) ;
  • d’une vulvovaginite, une inflammation de la vulve et du vagin qui apparaît essentiellement suite à une infection.

Dysurie chez l’homme : quelles sont les causes spécifiques ?

Chez l’homme, la dysurie est souvent la conséquence d’un problème de prostate. Le fréquent est l’hypertrophie bénigne de la prostate, qui est caractérisée par une augmentation du volume de la prostate. Une prostate volumineuse peut entraîner :

  • une compression de la vessie, ce qui engendre un besoin fréquent d’uriner ;
  • une compression de l’urètre, le canal de sortie de l’urine, ce qui est à l’origine de la dysurie.

Dans certains cas rares, la dysurie chez l’homme peut être provoquée par d’autres troubles :

  • une orchi-épididymite, qui correspond à l’association d’une inflammation des testicules (orchite) et d’une inflammation de l’épididyme (épididymite) ;
  • une prostatite, une inflammation de la prostate qui peut être d’origine infectieuse ;
  • une tumeur de la prostate, bénigne ou maligne (cancer de la prostate).

Dysuries : quelles sont les autres causes possibles ?

Bien qu’il existe des causes spécifiques aux dysuries chez l’homme et chez la femme, il existe d’autres explications possibles à ce trouble de la miction :

  • une cystite interstitielle, ou syndrome de la vessie douloureuse, une forme de cystite dont l’origine n’est pas encore clairement établie ;
  • certaines spondylarthropathies, qui sont des maladies inflammatoires caractérisées par une atteinte articulaire et extra-articulaire ;
  • une réaction allergique, ou le avec un agent irritant ;
  • une maladie neurologique, comme une neuropathie diabétique ;
  • une tumeur de la vessie, notamment en cas de cancer de la vessie.

Evolution : quel est le risque de complication ?

Les conséquences et l’évolution d’une dysurie sont variables selon les cas. Le trouble de la miction peut être temporaire mais peut parfois persister et devenir chronique.

Dans certains cas, la dysurie peut constituer un facteur de risque de la lithiase vésicale. Ce type de lithiase urinaire est caractérisé par la formation d’un ou ieurs calculs au niveau de la vessie.

Traitement : comment traiter la dysurie ?

Le traitement de la dysurie dépend de nombreux paramètres dont l’origine du trouble mictionnel, de son évolution et de l’état du patient. La prise en charge médicale peut par exemple reposer sur :

  • un traitement médicamenteux, comme une antibiothérapie en cas d’infection bactérienne ;
  • une intervention chirurgicale, notamment si une obstruction des voies urinaires ou génitales est constatée.

Rédaction : Quentin Nicard, journaliste scientifique
Octobre 2017