Douleurs aux cervicales : d'où viennent les raideurs dans la nuque ?

Douleurs aux cervicales : d'où viennent les raideurs dans la nuque ?


 

La douleur aux cervicales est extrêmement fréquente. Elle peut être le fruit d’une simple mauvaise posture tenue longtemps (devant un ordinateur), de l’âge ou d’une maladie gênante. Sa prise en charge par le médecin permettra d’en venir à bout.

Description

Avoir mal aux cervicales (on parle aussi de cervicalgie ou simplement de douleur au cou), c’est commun. C’est un symptôme qi est susceptible de toucher tous les groupes d’âges. Notons tout de même que les personnes restant de longues heures devant un écran d’ordinateur ou les personnes passant la journée au volant sont à risque de voir se développer des douleurs aux cervicales.

Dans la majorité des cas, les personnes ayant des douleurs aux cervicales les voient disparaître en 1 ou 2 semaines, et la quasi-totalité des gens n’ont de douleurs après 8 semaines.

La douleur aux cervicales peut s’accompagner d’autres symptômes, que l’on dit alors associés :

  • une raideur musculaire, et notamment de raideur au niveau de la nuque (la partie postérieure du cou qui se compose de vertèbres cervicales et de muscles) ;
  • de spasmes ;
  • d’une difficulté à bouger la tête ;
  • ou encore d’un mal de tête.

Si les douleurs sont persistantes, sévères, qu’elles se propagent ailleurs (dans les bras ou les jambes) ou encore qu’elles s’accompagnent de ieurs autres symptômes, alors il est conseillé de consulter un médecin.

Les causes

Il existe de nombreuses causes de douleur des cervicales. La majorité d’entres elles sont liées à l’usure des structures mécaniques du cou (avec l’âge ou bien chez les personnes qui utilisent de manière excessive leur cou ou leur bras). Citons notamment :

  • une fatigue musculaire (des muscles du cou) ;
  • de l’arthrose ;
  • une atteinte au niveau des cartilages ou des vertèbres ;
  • une compression des nerfs.

Moins fréquemment, les cervicalgies peuvent être causées par :

  • de l’arthrite rhumatoïde ;
  • une méningite ;
  • des infections ;
  • ou encore le cancer.

Evolution et complications possibles

Les douleurs aux cervicales peuvent devenir handicapante si elles ne sont pas prises en charge, voire même se propager à d’autres zones du corps.

Traitement et prévention : quelles solutions ?

Pour parvenir à poser un diagnostic fiable, le médecin posera des questions précises pour mieux cerner les conditions de la survenue des douleurs aux cervicales. Il cherchera par exemple à savoir si la douleur rayonne aussi dans le bras, si elle est aggravée par la fatigue ou bien si d’autres symptômes accompagnent la douleur au cou.

Le médecin réalise ensuite un examen clinique rigoureux et peut demander des examens d’imagerie médicale (scanner ou IRM), une électromyographie ou encore des tests sanguins.

Le traitement proposé par le médecin pour tenter de venir à bout des douleurs cervicales dépendra bien évidemment de leurs causes. Il peut s’agir :

  • de médicaments antidouleurs ;
  • d’injections de corticoïdes ;
  • d’une intervention chirurgicale ;
  • de séances chez un physiothérapeute, qui pourra enseigner des exercices de posture et de renforcement du cou ;
  • de neurostimulation électrique transcutanée (une technique visant à soulager la douleur grâce à la propagation d’un faible courant électrique) ;
  • de séance chez un kinésithérapeute ;
  • ou encore de l’application de chaud ou de froid sur la zone du cou.

Pour essayer de prévenir les douleurs aux cervicales, il existe quelques astuces à suivre. Citons par exemple :

  • se tenir droit ;
  • prendre des pauses lors de journées devant l’ordinateur ;
  • ajuster son bureau et son ordinateur de manière adéquate ;
  • ou encore éviter de porter des choses trop lourdes.

Rédaction : Marion Spée, journaliste scientifique.
Mai 2017

 

Sources et références


 


suivez-nous sur

consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

La reproduction totale ou partielle des textes, images, extraits vidéo et audio de Ninjagames.info, sur quelque support que ce soit, de même que l’utilisation du nom de Ninjagames.info ou toute allusion à Ninjagames.info à des fins publicitaires sont formellement interdites sous peine de poursuites.


Reproduction et droit d'auteur © 1998-2018 Oxygem - Conditions d'utilisation - Charte de confidentialité