Apraxie : Définition, Causes, Traitement

Apraxie : Définition, Causes, Traitement


 

L’apraxie est un trouble du mouvement. Elle est due à une lésion cérébrale et se manifeste par des difficultés à réaliser et coordonner certains mouvements. La prise en charge de l’apraxie repose souvent sur une rééducation fonctionnelle.

Définition : qu’est-ce que l’apraxie ?

L’apraxie est un terme médical qui désigne un trouble du mouvement, et exactement un trouble de la praxie au même titre que la dyspraxie. Par définition, la praxie correspond à la capacité à coordonner les mouvements volontaires effectués dans un but précis.

En d’autres termes, une personne apraxique ressent des difficultés à réaliser et à coordonner certains mouvements. Bien qu’elle puisse devenir invalidante, l’apraxie se distingue d’autres troubles du mouvement par l’absence de troubles moteurs, sensitifs ou intellectuels. Cela signifie qu’une personne apraxique présente des fonctions motrices, sensitives et intellectuelles normales.

Selon les cas, il est possible de distinguer différentes formes d’apraxie :

  • l’apraxie idéomotrice, la forme la courante, qui correspond à une incapacité à réaliser volontairement des gestes simples de la vie quotidienne, sur demande orale ou visuelle ;
  • l’apraxie idéatoire qui est caractérisée par des difficultés à réaliser des tâches complexes ou des séquences de gestes ;
  • l’apraxie motrice qui inclut l’apraxie kinesthésique, avec des difficultés à trouver les mouvements nécessaires à la réalisation de gestes simples, et l’apraxie mélokinétique, avec une perturbation des mouvements fins, sélectifs, rapides ou en série ;
  • l’apraxie constructive qui concerne la réalisation des dessins avec une perception difficile de l’espace ;
  • l’apraxie bucco-faciale, ou l’apraxie bucco-linguo-faciale, qui se manifeste au niveau d’une ou de ieurs parties du visage, de la bouche et du larynx, et qui est caractérisée par des difficultés à réaliser des mouvements déterminés et non verbaux tels que siffler, ouvrir la bouche ou encore tirer la langue ;
  • l’apraxie de l’habillage qui traduit des difficultés à manipuler, orienter et enfiler correctement les vêtements ;
  • l’apraxie de la marche qui est caractérisée par des difficultés à disposer convenablement les jambes pour marcher.

Explications : quelles sont les causes de l’apraxie ?

Les différents types d’apraxie sont la conséquence de lésions cérébrales. Celles-ci sont généralement dues à :

  • un traumatisme crânien(TC), un choc sur le crâne dont l’intensité provoque une lésion cérébrale ;
  • un accident vasculaire cérébral (AVC), parfois nommé attaque cérébrale, qui est dû à un trouble de la circulation sanguine au niveau du cerveau ;
  • une tumeur cérébrale, qui se traduit par le développement et la multiplication de cellules anormales au niveau du cerveau ;
  • une maladie neurologique comme la maladie d’Alzheimer qui est une maladie neurodégénérative caractérisée par une destruction des cellules nerveuses.

Evolution : quel est le risque de complication ?

L’évolution de l’apraxie dépend de nombreux paramètres dont la forme d’apraxie, le type de lésion, l’état du patient et de la prise en charge médicale mise en place. Dans les cas les graves, l’apraxie peut devenir invalidante et conduire à une incapacité totale. Néanmoins, une prise en chargé adaptée permet souvent de limiter le risque de complication et d’améliorer le quotidien des personnes apraxiques.

Traitement : comment traiter l’apraxie ?

La prise en charge de l’apraxie dépend de l’origine de la lésion cérébrale. Selon les cas, un traitement médical adapté est mis en place.

Ce traitement s’accompagne généralement d’une rééducation fonctionnelle pour améliorer la qualité de vie des personnes apraxiques. Cette rééducation peut faire intervenir différents spécialistes dont des ergothérapeutes, des orthophonistes et des psychomotriciens.

Rédaction : Quentin Nicard, journaliste scientifique
Octobre 2017

 

Références

Sources

  • C Campolini, F Tollet, A Vansteelandt, Dictionnaire de Logopedie. Les Troubles Acquis Du Langage, Des Gnosies Et Des Praxies, Peeters Publishers, 2003 - 304 pages.
  • GD Perkin, Neurologie: Manuel et atlas, De Boeck Supérieur, 3 octobre 2002 - 320 pages.
  • A Améri, Les apraxies, Neurologie clinique: guide pratique, Heures de France, 7 juillet 1998 - 474 pages.
  • P Pradat-Diehl et A Peskine, Apraxie gestuelle, Évaluation des troubles neuropsychologiques en vie quotidienne, Springer Science & Business Media, 18 août 2006 - 174 pages.
  • E Guichart-Gomez, V Hahn, Chapitre 2 : Troubles praxiques, du calcul et neurovisuels inauguraux, Guide de diagnostic neuropsychologique: Troubles neurocognitifs et comportementaux des maladies neurodégénératives, De Boeck Superieur, 14 novembre 2016 - 208 pages.

 


suivez-nous sur

consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

La reproduction totale ou partielle des textes, images, extraits vidéo et audio de Ninjagames.info, sur quelque support que ce soit, de même que l’utilisation du nom de Ninjagames.info ou toute allusion à Ninjagames.info à des fins publicitaires sont formellement interdites sous peine de poursuites.


Reproduction et droit d'auteur © 1998-2018 Oxygem - Conditions d'utilisation - Charte de confidentialité