Les traitements médicaux et approches complémentaires des polypes intestinaux

Traitements médicaux

  • Les polypes ne sont pas traités par médicaments. Ils sont ôtés par chirurgie.
  • Chirurgie mineure et cautérisation. La plupart des polypes peuvent être éliminés au moment même de la coloscopie, en les coupant à la base. Puis ils sont systématiquement envoyés à un laboratoire pour être examinés et savoir s’ils étaient précancéreux ou cancéreux. L’intervention est sans douleur, puisque la paroi de l’intestin est insensible au toucher et qu’elle est réalisée sous anesthésie générale.
  • Chirurgie. En cas de polypose, lorsque les polypes sont très nombreux, il faut parfois avoir recours à la chirurgie (laparotomie) afin de retirer un morceau de côlon.

 

Approches complémentaires

En prévention

Efficacité probable

Pour prévenir la récurrence des polypes intestinaux : calcium.

Voir la légende des symboles

 

En prévention

Efficacité probable Calcium. Des essais cliniques ont suggéré que la prise de 1 200 mg à 2 000 mg par jour de suppléments de calcium pourrait contribuer à prévenir la récurrence des polypes intestinaux. Cet effet serait prononcé sur les polypes de grande taille1-5. Une synthèse récente6 a confirmé cet effet, mais s’est abstenue de recommander d’en faire une mesure préventive généralisée pour les personnes à risque.