Quelles sont les complications possibles de la maladie de Horton ?

Les complications de la maladie de Horton sont liées à un arrêt de la circulation dans les artères inflammatoires. Ces complications peuvent rendre grave la maladie.
- Les complications oculaires surviennent quand une artère irriguant l’œil se bouche, ou lorsqu’une artère irriguant un nerf de l’œil se bouche. Ainsi 1 à 2 % des personnes présentant une maladie de Horton ont un risque de perte totale de la vue. C’est pourquoi au moindre signe de baisse de vision, il faut consulter en urgence.
- L’accident vasculaire cérébral : il peut être transitoire (l’artère se bouche puis se débouche) ou non. On observe 5 % des personnes souffrant de maladie de Horton présentant cette complication. En cas de signes, il faut également consulter très rapidement.
- Les complications psychiatriques, chez 3 % des malades. On observe une désorientation temporo-spatiale (« je ne sais où je suis, ni quand » ) ou des troubles de l’humeur. Cela se soigne par traitement corticoïde.
- D’autres atteintes artérielles du cœur, des poumons, de l’aorte, des membres supérieurs ou inférieurs, des reins…