Noël vous rend triste ou heureux?

Noël, moment de célébrations, de réjouissances, de retrouvailles. Pas pour tout le monde. Pour certains, c'est un mauvais moment à passer, particulièrement pour les personnes déprimées. Mais il est possible de se préparer psychologiquement afin de vivre un temps des Fêtes moins douloureux. Voici ce que vous pouvez lire à ce sujet sur PasseportSanté.net :

« Si la dépression peut être liée à un déséquilibre chimique, elle peut aussi découler de circonstances difficiles, et le temps des Fêtes peut être un facteur de stress qui déclenche une période dépressive », explique Camillo Zacchia, chef professionnel en psychologie de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas.

D'après Camilio Zacchia, les Fêtes constituent un moment où l'aspect social et familial est omniprésent. C'est la période où l'on accorde beaucoup d'importance aux proches et aux amis. Les gens déprimés sont souvent isolés des autres, et leur solitude exacerbe leur état lors des périodes où les autres se réjouissent. « La solitude est incompatible avec le message public véhiculé pendant les Fêtes », illustre Camillo Zacchia.

Il serait possible d'atténuer les risques de retomber en dépression à l'approche des Fêtes, à condition de se préparer.

Et vous, est-ce que Noël vous rend heureux ou vous déprime? Allez-vous seul ou avec votre famille ou vos amis?

Lisez la nouvelle complète : Noël vous déprime? Des conseils pour des Fêtes moins tristes.


Commentaires (56)
Envoyé par Floriane
02-01-2016 09:23:21

Je me permets de remonter cette discussion, éprouvant le besoin d'exprimer moi aussi mon ressenti. J'aime ce qui précède Noël et j'aime Noël. J'aime partir le soir filmer les belles illuminations que des gens ont créées pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres (je mets une petite carte de remerciement dans les boîtes aux lettres). J'aime installer le sapin (épicéa) chez moi et les petites décos dehors, à quelques jours de Noël seulement. J'aime ouvrir les cadeaux, déguster des petites douceurs sucrées, regarder les dessins animés de Noël (et oui, même à47 ans !)... Noël me plaît. Mais c'est après que ça se gâte. C'est après que cette magie disparaît pour laisser place quelques jours tard à la tristesse, à cette forme d'inquiétude que suscite chez moi le Nouvel An. Le Nouvel An, c'est lourd de signification pour moi. Depuis gamine, je n'ai toujours entendu autour de moi que du négatif pour le Jour de l'An. Jamais de vraie "Bonne Année" mais une "Bonne Année" prononcée comme une formule de politesse suivie par des sempiternels "Alors, qu'est-ce-qu'il va nous arriver encore comme catastrophe cette année ?". J'ai du mal à me défaire de cette façon de voir les choses. Là où des gens rient le Jour de l'An, moi je n'ai qu'une envie, c'est de pleurer ! J'ai cette inquiétude de l'inconnu, cette tristesse des jours qui rallongent (moi qui adore l'hiver et les jours courts), cette perspective de l'été qui va venir avec sa satanée chaleur et ce soleil que je n'aime pas. J'aimerais repartir en arrière et pouvoir figer le temps... Reste aussi que l'an passé, j'ai perdu brutalement un de mes meilleurs amis et son décès si brusque, si complètement imprévu m'a laissé un sentiment de tristesse et de peur aussi... Je me console en me disant qu'en juillet prochain, je pars pour 8 jours de vacances dans ce beau pays qu'est l'Angleterre pour découvrir encore sa belle campagne et ses petits cottages, mais pour le moment, mon esprit est triste...

Envoyé par moi
24-12-2015 09:26:45

moi noel me déprime chez mes parents noel était une belle fête (mais chez mes parents, tout le monde aimait l'autre, hé oui, les bisounours, ca existe !) chez mes beaux parents, c'était tout le contraire, noel n'existait pas, et pour ce qui est de s'aimer .... le 1er noel de mon mari, c'était avec moi pas de bol, ma belle mère en a été immédiatement jalouse (comme du reste, d'ailleurs) elle lui a immédiatement fait savoir qu'il n'était pas tenu de se plier à mes idées, et même qu'il ferait mieux de les éviter le possible, de ne rien faire comme moi, ni comme nous, ni comme personne, sauf eux .. et cet imbécile, il l'a cru, et il obéit ... aveuglément ... depuis 43 ans ... même si (enfin!)elle n'est la. et tout ça avec la conscience la légère qui soit. après tout, noel, c'est juste fait pour faire dépenser de l'argent aux gens. malin, lui, il ne se laissera pas avoir ! chaque année, consciencieusement, il me pourrit, il nous pourrit les fêtes. les années passent, noel me rend malheureuse, je repense au temps où j'en avais un, moi, de noel, et j'ai mal, pour moi, pour mes enfants, ma famille, pour le réveillon (qui dure trop longtemps) pour le sapin (qui prend trop de place) pour les cadeaux (qui coutent trop cher) pour le jour de noel (qui n'est qu'un jour comme un autre, ça ressemble à quoi de faire tant de frais ?). pendant des années, je me suis battue, pour essayer de sauver un peu de noel. et j'ai perdu ... l'année dernière, déja, j'étais décidée à ne rien faire. j'aurais mieux fait ! mes enfants ont insisté, j'ai cédé, et ca s'est terminé en dispute. depuis, je ne vois mon fils ainé, et ma fille. les autres, ben, c'est moyen-moyen. mais cette année, j'en ai marre. je ne ferai rien. ni sapin, ni réveillon, ni repas de fête, ni cadeaux. personne ne m'a jamais comprise, tout le monde croit que si je n'aime pas noel, c'est par fainéantise, pour éviter le travail supplémentaire et les tracas. ben non, c'est juste que ça me fait mal à moi. faire semblant d'etre heureuse et sourire juste parce que c'est noel, je ne peux . je ne suis jamais aussi malheureuse qu'au moment des fetes. et cette année, j'ai dit non, c'est trop me demander ! cette année, noel sera comme moi : triste. et tant pis.

Envoyé par Monique Beauchamp
02-01-2010 10:09:00

De en Noël est une corvée je dirais même un fardeau pour la plupart des gens que je connais. Le rythme de vie de en accéléré quand arrive les congés des Fêtes les gens ont besoin de REPOS de prendre du temps pour eux! Au contraire, c'est la course aux achats, qui fait le réveillon cette année ( personne n'est intéressé ) et ça COÛTE CHER! On est « obligé » de faire des cadeaux et quand ton budget est serré d'avance, ça c'est un fardeau!
Pour moi les Fêtes c'est Noël chrétien, la venue de Jésus, la messe....les chants de Noël..ce que nos jeunes ne connaissent pas malheureusement. Le partage aussi avec les démunis, les itinérants, d'avoir un toît et de la nourriture tous les jours ça c'est l'essentiel.
Très heureuse de me retrouver le 2 janvier on repart en « neuf » motivé que la nouvelle année sera la meilleure!
À tous Bonne et Heureuse Année 2010 en santé dans la paix , joie et harmonie!
Monique Beauchamp n.d.

Envoyé par loulie
04-12-2009 02:34:00

J'ai ''démissioné'' des fêtes il y a longtemps.
Ce mélange confus de religion commerce et soi disant paix pour tous !!

Tant mieux pour les familles qui sont de véritables sources d'entraide et d'amour, mais ces personnes deviennent rares et savent s'aimer et se soutenir autrement qu'à des occasions dictées par la société.

Je ne suis affectée par l'ambiance et les obligations morales encore moins par le sentiment de culpabilité de ne pas participer à une telle consommation outrancière et aveugle qui encourage le mode de vie industriel au détriment des relations saines entre les personnes.

Oui, je passe ce temps seule et tranquille chez moi, et si je ressens le besoin de manifester mes pensées de paix pour le monde, à ces heures soi disant réjouissantes pendant que les horreurs de violence et de faim se produisent malgré tout, je fais un feu de plein-air dans la nuit.

Pour les personnes qui sont déprimées ou qui se sentent exclues à cette période hypocrite par excellence, connectez-vous intérieurement sur l'humanité et déconnectez de la pression sociale.
Diminuez le possible la consommation des médias télé radios et journaux, des centres de commerce, dont les messages verbaux et visuels sont de vrais lavages de cerveaux pour une pensée unique et impersonnelle.
Si votre solitude vous pèse, si vous en avez le moyen, occupez-vous d'autres que vous-mêmes.
En ville, existe des centaines d'occasions de se rendre utile.

Avec vous

louise élie bre3ton

Envoyé par ÉLISABETH
02-12-2009 09:47:00

BONJOUR
QUAND JE PENSE A LA FÊTE DE NOEL JE SUIS TRISTE
JE VOUDRAIS NE PLUS ORGANISER DE PARTY CAR JE TROUVE QUE C EST UNE FÊTE OU TOUT LE MONDE FAIT SEMBLANT DE S AIMER ALORS QUE PENDANT TOUTE L ANNÉE PERSONNE NE SE VOIT.
ALORS POUR MOI MERCI CETTE ANNÉE J ACCROCHE MON TABLIER ET LA DINDE NE SERA PAS LA CETTE ANNÉE
JE ME SUIS RENDUE COMPTE QUE LA DINDE C ÉTAIT MOI.
BON NOEL À CEUX QUI Y CROIT. ENCORE

Envoyé par poupinou
07-11-2009 01:25:00

Bonjour. Pour moi à Noël je ne fais rien, parceque : les êtres que j'aimais ne sont de ce monde, je ne reconnais la France d'aujourd'hui alors bof!, je n'ai pas d'amis et pas de relations (et n'en veut pas), j'ai coupé les ponts avec le reste de ma famille. Comment sous l'effet du vin ou de la bonne chaire peut-on oublier TOUTES LES HORREURS qui se passent dans le monde à chaque seconde. Donc Noël, Nouvel-An sont pour moi des jours comme les autres. Seuls avantages AUCUN cadeaux à faire et AUCUNE étrenne pour personne.Merci.

Envoyé par d. duquette
29-12-2008 08:42:00

Noel pour moi est triste on ne retrouve le plaisir et la jouissance des fêtes. J'ai beaucoup de plaisir avec mes enfants mais la joie des fêtes n'est comme quand mes enfants étaient petits. Le temps et la disponibilité de chacun sont très difficile à agencer. Pour moi le important c'est de faire la fête à chaque fois que l'on trouve du temps pour se voir et de rire ensemble.

Envoyé par Noël
25-12-2008 11:35:00


Bonjour et bon Noël à vous,

Noël n'est-il pas une fête chrétienne? Jésus est né le 25 décembre à en croire, la question ? est-il né dans le luxe, l'abondance ou serait-il venu pour nous apporter des valeurs et se retrouver devant une cheminée, ou pas, entourée des êtres qui nous sont chers, ou pourquoi pas, seul (e) sans se retrouver dans cette solitude que nous croyons tellement cachée par toute l'hypocrisie qui nous entoure et dans laquelle nous nous enfermons.
Bon Noël et bonne fêtes
Noël

Envoyé par jo
25-12-2008 10:56:00

pour moi c'est fini il ni aura jamais de noel ou de nouvel an dans ma vie ,j'ai ( 59 ans et j'ai perdu le 11décembre 2008 mon frére de48ans il a fait une rupture d'anévrisme comme ma mére et mes 2 autres fréres ,ma mére est partie a 51ans mes 2 autres frére 38ans et 40 ans nous avons ça de famille et je peux vous dire que c'est trés dur ,mon frére qui est parti cette année était trés proche de moi la vie va étre dure sans lui,je voudrai déjà étre le jour ou moi aussi j'irai là ou ils sont tous ,je crois a fond a la vie aprés la vie j'ai déjà eu de bon résultats avec in magnétophone mais pour le moment c'est trop tot je doit attendre n peu ,mais ce qui ne changera jamais pour le restant de mes jours c'est quil ni aura jamais ces 2 fétes que je hai au profond de moi ,je vous souhaite quand meme a ceux qui vont lire mes pleurs de bonnes fétes de fin d'année (jo )comme m'appellé mon frére

Envoyé par w
24-12-2008 11:18:00

moi ... j'ai apprécié petit l'histoire du père noel et les aspirations avec ... vous savez être sage pour recevoir un cadeau, imaginer la laponie et le duo mère noel- père noel .... puis et venu la réalité d'abord connue des "autres" .... vous savez cette vérité que l'on découvre seul .. passe un temps de déception de croire ou d'avoir cru en qqchose qui aspirait tant qu'on en vient forcèment à douter de tout ... c'est donc très jeune que j'ai commençé à tout remettre en questions et ne croire le monde tel que les "adultes" veulent nous le présenter ou pas ... puis étant mixte ... l'enjeu d'être fier de ce qu'on impose aux petits de très jeune faire des choix pour s'affirmer .... donc je ne crois pas "parceque je suis ....." c'est donc un double rupture avec ce qu'on a pu être et ce vers quoi l'on veut aller .... noel pour moi est le symbole de l'union .... comme par nature je suis rebelle .... je rejette un peu toute forme d'union

Envoyé par moreau angelina
22-12-2008 06:34:00

depuis que l'on a 5 enfants on et invite pour les fete.nous somme 7enfants mais sa ne marche pas alor ont fait noel seul.je n'aime pas noelmais pour mais enfants je ne le fait pas voire bonne fete a tous et une bonne annee2009

Envoyé par Valérie
21-12-2008 06:21:00

Quel fête hypocrite et inutile!!! Je trouve Noël plate parce que ça divise beaucoup de gens. Avec les familles reconstituées, les familles des beau-fils et des brues, le travail...etc. Presque jamais tout le monde peut être là la même journée. Les vieux sont souvent nostalgique des noël d'antan, ce qui oblige les jeunes à faire des efforts uniquement pour leur faire plaisir. Noël est devenue une fête commerciale ou tout ce qui importe aux enfants est d'avoir le gros cadeau et aux agés de ne pas être seuls à cette date, qui est en fait, une journée comme les autres (parce qu'on s'entend que passer noël à 2-3 personnes, c'est une journées comme les autres!)
Pourquoi devrions-nous avoir une raison comme noël pour se réunir et se démontrer de l'affection? C'est ridicule! Personnelement, quand j'ai envie d'offrir un cadeau ou dire je t'aime à ceux que j'aime,je ne m'oblige pas à trouver une occasion comme noël pour leur montrer que je tien à eux! On aimes pas ses proches juste à Noël à ce que je sâche!!! Alors mon opinion est que Noël c'est triste et frustrant pour la plupart des gens alors pourquoi continuer à se faire chier avec ça!!!!

P.S. Je suis consciente que Noël ce n'est pas chiant pour toutes les familles alors ceux pour qui noël est VRAIMENT réjouissance, je suis sincèrement contente pour vous et continuer de le célébrer avec joie ;)
Valérie (27 ans)

Envoyé par marielle
18-12-2008 12:54:00

Bonjour,j' aime a me souvenir des noels que nous vivions dans le temps, comme nous étions 7 enfants et nos parents ce qui formait une famille de 9 personnes, nous ne comptions pas recevoir des cadeaux fabuleux, en que ma mère était hospitalisée pour une tuberculose depuis presque 2 ans,mais a sa sortie de l'hopital, nous étions toute la famille réunie, je me souviens avoir reçue un petit jouet, une petite charrette avec une petite fille portant un paapluie ouvert,vous me direz ce n'était rien mais pour nous c'était énorme, mais ce dont je me souviens le pus c'était que mon père chantait des chants de noel avec ma mère assise sur ses genoux, et que nous aussi chantions avec lui, il y avait pas d' argent dans la famille mais beaucoup d' amour, encore aujourd'hui je me souviens de cette image a chaque temps des fêtes, il me semble que si les gens mettaient leur priorité sur l' humain plutôt que le commercial, ils vivraient de beaux souvenirs, car moi meme je ne me souviens ce qu'il y avait en cadeaux sous l' rbre, a la suite de cet écrit, je pense que je vais suggérer a ma famille de raconter un beau souvenir de noel qu'ils ont passés, et ainsi de par leur récit, ils verront que leur beau noel, est bien ancré dans leur mémoire , et la priorité n' est pas aux cadeaux, merci de nous donner la chance de nous exprimer, pour les personnes qui ont a vivre des choses tres pénibles je vous souhaite beaucoup de courage et de trouver la paix avec les personnes qui vous aiment, bon noel a vous..Marielle

Envoyé par mamouchka
18-12-2008 12:04:00

Je suis de celle que Noel déprime depuis 40 ans, année ou ma mère est décédée 10 mois après mon père, j`avais 11 ans, c`était fin novembre, mais encore aujourd`hui, le souvenir est très vivant et brûlant. Ce sont mes enfants qui m`ont obligés à me trouver des trucs pour faire face à ces 4 semaines de joies aussi intensives qu`irréalisables pour le commun des mortels. J`ai fini par renouer avec la beauté des lumières, la joie du sapin, la beauté des chants traditionnels. Mais les repas en famille autre que mari et enfants? Beurk. Le rêve s`est cassé l`année de leur décès. La magie de repas à 15 autour de la table est partie avec eux. En d`autres temps de l`année, o.k., mais à Noel, pas capable. Maintenat, je me paie un film, un restau, un achat pour moi, mais vivement le 1er janvier, remplie de promesses à venir et d`espérance et que j`aime beaucoup . Grâce à vous tous que j`ai lu, je ne me sens seule!

Envoyé par Kaki
18-12-2008 10:38:00

cela fait bien longtemps maintenant que mon mari et moi ne fêtons Noël et le nouvel an ! (je précise que nous n'avons pas d'enfant, mon fils est décédé très jeune, d'un premier mariage ) Je n'aime pas ces dates obligatoires où l'on doit à tout prix s'amuser. Bien hypocrite d'ailleurs comme fête dite chrétienne puisque j'offre mille euros à celle qui trouvera la date de naissance de Christ le 25 décembre dans la Bible ! c'est une fête romaine, un comble, puisque c'est le pouvoir romain qui jeta les premiers chrétiens dans les arènes !!
Alors, tout ce déballage de fric, de bouffe, non merci. Au début la famille a eu du mal à s'y faire puis on a compensé par d'autres moments de cadeaux, en été, bien pratique pour se réunir dehors à la belle lumière de l'été....
Maintenant nous faisons du gardiennage : garder le chat de ma belle-mère partie fêter noël ailleurs ! ça arrange tout le monde et ces jours là, mon mari et moi nous faisons une cure de solitude dans la maison familiale, avec le vieux chat rhumatisant, au bord de la mer, grand air, calme, et vive Gromit à la télé en amoureux ! ...le meilleur des cadeaux pour bien commencer l'année....
Il faut parfois arrêter de faire les moutons et être ferme, tout en respectant les autres : que ceux qui aiment ces fêtes, tant mieux, à chacun ses plaisirs.......

Envoyé par Marie-Danielle
18-12-2008 07:11:00

J'aimerais faire une correction à mon commentaire du 18 décembre. Mon frère serge est décédé en 2007 et non il y a deux jours. Je suis une personne forte, mais pas au point de vous écrire à peine deux jours après son décès. Mille excuses.....

Envoyé par Marie-Danielle
18-12-2008 02:33:00

Mon frère est mort le 16 décembre 2008. Je devrais appréhender la période des fêtes, mais je n'y arrive pas. J'ai décoré mon sapin ainsi que la maison au début novembre pour pallier à la grisaille de ce mois. Ne croyez pas que je n'aime pas mon frère ou que je suis une sans coeur. Non, pas du tout ! Son départ m'a donné une soif de vivre encore terrible : j'apprends à jouer du piano avec encore d'Intensité et de joie. Cette année, je reçois ma petite famille pour le souper de Noël parce que ma nièce trouve trop pénible de fêter comme d'habitude chez elle sans la présence de son oncle Serge.

Pour moi, Noël demeure un moment de partage que je célébrerai avec plaisir en concoctant un bon repas, mais qui sera différent des autres années juste pour éviter que les âmes trop sensibles comme ma nièce ne fasse un lien entre la tradition du repas traditionnel et la présence de mon frère qui se ferait attendre inutilement. J'ai le goût de prendre soin de ma famille, de les faire sourire.... Je suis certaine que s'il pouvait parler, il apprécierait voir tout son monde heureux.

Envoyé par Lili
17-12-2008 12:11:00

L'état d'âme de la majoritée des personnes ce reflette à Noël,dans l'état qu'ils vivent leur quotidien.C'est pire encore,ex: si dans leur vie ils leurs manquent des êtres chers...Imaginer a Noël c'est affreux.Pensez a tout les malheurs qui existent, le temps des fêtes soulèvent les blessures qui ne sont pas guéris.Dans chaques familles il y a des oubliés,ou bien des fautes commises du temps des dinausores.C'est peut être l'occasion d'agir.

Maman qui à perdu son fils de 21 ans dans un accident de la routeen 2007.

Envoyé par laurie
17-12-2008 11:46:00

Je crois fermement que nous sommes maîtres de nos pensées. Malgré certaines difficultées, certaines souffrances... il est en notre pouvoir de DÉCIDER de passer un bon temps des fêtes. Nous pouvons toujours trouver quelqu'un dans une situation pire que la nôtre et en aidant cette personne, nous serons heureux. Ce n'est pas ce qui nous arrives qui est important, c'est comment on réagis qui importe. BON NOËL À TOUS XXX

Envoyé par Brocéliande
17-12-2008 10:13:00

Bonjour à tous,
Noel représentait toujours pour moi des semaines de joie: fête en famille, joie d'offrir et de recevoir, délicieux repas préparés avec notre maman. Et puis, tout a commencé à se dégrader. Mon père trouvait de en une raison pour s'énerver, faire la tête. Le nombre de personne a diminué avec des mariages et l'éloignement. Et mon père, ne voulait de tel ou tel plat, le sapin et il s'est mis à critiquer nos cadeaux... Bref, on réussissait tout de même à marquer ces jours, je décorais chez moi et chez mes parents... et Maman est partie rejoindre les "anges". Et tout s'est aggravé. Seul un frère peut venir, je me retrouve en deuil, et nous ne sommes que trois. Plus de crèche, de décoration (sauf chez moi un peu), de cadeaux sauf des amis... Bref, cette année j'appréhende encore ce moment que choisissent mon père et mon frère pour être durs, se facher. Et qui est les problèmes continuent: maladie qui m'épuise et je n'ai pas la force de faire les courses pour les fêtes, mon père ne m'aide pas; il ne veut pas commander au moins une ou deux chose toutes prêtes, je suis harcelée par des étrangers... et j'ai très peur de lâcher à ce moment encore car je n'en peux des exigences de la famille, de la fatigue mais aussi des nouvelles douleurs, d'une crise d'asthme que je viens d'éviter (cela aussi c'est nouveau). Je n'arrive même à penser au côté chrétien. Que faire?

Envoyé par Joseph
17-12-2008 04:14:00

J'ai pris connaissance de tous les commentaires sur nos états d'âme à Noël
il est facile de constater toute la souffrance qui est présente dans nos vies; je ne suis pas en meilleure position que ieurs personnes qui ont déja laissé leur opinion . Mon opinion va dans le meme sens que la madame qui mentionne la perte de son fils . Ce que je peux suggérer à chacun et chacune d'entre vous, c'est de profiter de cette fête
pour "RENAÎTRE".
Lorsque madame dit que c'est peut-etre, le temps d'agir, elle a tout
à fait raison; de grâce, jetons nos PRÉJUGÉS et nos jugements de toute sorte à la poubelle. Ce n'est pas facile, mais au moins faisons un effort et prenons le temps qu'il faut. Comme chrétien catholique, se rapporter au calendrier liturgique de l'avent qui a commencé au début de décembre est une bonne façon de faire; il faut demander de l'aide là aussi pour trouver les bonnes personnes ; je ne dis pas cela dans le but d'évangéliser qui que se soit mais pour orienter chacun ou chacune à trouver le vrai sens de Noël.

Envoyé par Anonyme
17-12-2008 02:23:00

foutaise que Noël,

l'esprit de Noël pour moi voulait dire veillée en famille autour de la tablle.
Que nenni, les sentiments des parents, le respect mes enfants ne connaissent et dés lors je pense pas qu'ils viendrons sauf pour leurs étrennes.

Alors la dindes de noël que l'on farci pour servir a table, cette année ça ne sera pas moi!!!

Envoyé par Luce Ducasse
16-12-2008 12:29:00

Je viens justement de voir mon médecin et de lui exprimer comment je déteste cette période.pourtant j'ai une famille qui s'entend bien 2 gentilles petites filles,mais je me cacherais jusqu'au 2 janvier si j'en étais capable.Et je suis incapable d'expliquer pourquoi,c'est ça le difficle.J,ai déja fait une dépression etje pense qu'il va faloir que j'accepte que je demeure fragile...

Envoyé par carole larose
16-12-2008 12:16:00

Bonjour, pour moi le temps des Fetes est a ieurs moments difficiles.Pensées des moments de l`enfance pas souvent heureuses mais aussi des bons avec ma fille et petits enfants.Je voudrais aussi voir certaines personnes meme si il existe un froid on ne peut pas changer les autres mais ce temps des Fetes nous donnent de la mélancolie, Je voudrais que tout soit parfait pour un seul Noel du moins.Joyeux temps des Fetes a tous!!

Envoyé par evens
16-12-2008 12:16:00

Ouais Noel a toujours été magique pour moi étant enfant et par la suite avec mes enfants...
Nous étions 5 et 2 décès sont venu jouer sur notre Noel.. Je dois donc rendre mes enfants encore heurex car il leur manque une soeur et leur mère... Heureusement une femme exceptionelle est entré dans notre vie mais certaines circonstances nous pousse peut-être a fêter noel séparé tous les deux.(QUATRE) Donc les enfants sont très décu d'avoir pensé pouvoir enfin revire Noel en vrai famille mais que cette femme ira peut-être passer le temps de Noel loin de nous trois....Mais nous avons la santé et j'ai encore la possibilité de m'occuper de ma petite famille pour leur offir quand même un beau Noel du mieux que je le peux....N,oubliez jamais que ca pourrait être pire..... Je le dis mais j'ai souvent de la misère a le faire..... Lâchez pas on est jamais nécessairement seul...Pour ma pars je m',ennnuie de cette fammille de ces deux personnes et possiblement de cette troisième personne qui prendra l'autobus bientôt mais que si je m'écoutais je serais a genoux.la supliant de rester mais ca serait de ne pas la respecter et dela manipuler et ca c'est encore pire car si elle reste que pour moi alors la frustrations de son côté finira par sortir et tout briser de ce qu'il reste....entre nous...(AH l'AMOUR)..Joyeux Noel et prenez soins de vous car aidez votre prochains mais n'oubliez=pas qu'il y a une personne très importante qu'il ne faut pas oublier=VOUS.. Vous valez énormément. Vous n'êtes pas parfait mais d'une certaines facon vous êtes formidable....N'OUBLIEZ JAMAIS MErci.

Envoyé par PIERRE
16-12-2008 12:03:00

JE TROUVE LES FETES TRISTES DEPUIS QUE MA MERE EST DECEDEE EN JANVIER 2008 CE NEST PLUS PAREIL POUR MOI NOEL CEST LA NAISSANCE DE JESUS CEST CE QUI COMPTE LE PLUS POUR MOI ET RIEN DAUTRE

Envoyé par Gaby
16-12-2008 12:01:00

Noel est une période difficile, provenant d'une famille disfonctionnelle, ou violence et inceste était chose courante.

La famille est maintenant explosée! Les membres en sont trop meurtris et chacun survit avec son passé comme il le peut...

Ce qui est le difficile, c'est de ne pouvoir en parler sans être jugé...

Trop de gens ont des idées préconçues et jugent les victimes comme étant des gens qui ne peuvent avoir une vie normale... Qu'est-ce que la normalité?

C'est bien qu'ils ne peuvent supporter d'entendre parler de ce qu'ils considèrent des atrocités, alors que bien d'autres gens vivent des choses aussi difficiles mais, qui ne sont simplement pas tabou, et attire simplement la compassion, plutôt que le rejet.

Ce qui fait le mal et est le terrible c'est le rejet des autres... Donc, la préférence de rester seul!

Apprivoiser la solitude pour en faire son amie! C'est le lot de bien des gens à Noel...

Malgré tout, nous passons au travers, en faisant du ménage, de l'exercice, de la marche, de la lecture ou bien regarder un film.

La zoothérapie y est pour beaucoup aussi pour moi...

J'ai mes 3 chats et c'est avec eux que je fête!

Eux, ils ne me jugent pas, il m'aime pour l'Amour et les Soins que je leurs prodigue sans faire de différence ou de jugement sur mon passé!

Ce sont eux qui profitent de mon grand Coeur!

Envoyé par chantelle
16-12-2008 11:36:00

bonjour

Noel peut etre intéressant si on fait les démarches pour le rendre...

Cest quoi un noel idéal pour vous??? Vous feriez quoi pour le réaliser?? Écouter un film avec du pop-corne de couleur ou inviter ceux que vous aimez à la maison???

Cette année, nous recevons à la maison pour noel et le jour de l'an. Ma jeune de mes filles est autiste et ne suporte pas trop les déplacements et la foule... L'année passé fut très difficile. Certaines personnes de la famille ne comprennent toujours pas apres 4 ans!!!
Une autre année nous avons eu 7 fêtes en une semaine oufff...

Cette année, nous avons couper ca a trois fêtes... (donc deux qui se déroule à la maison)

Cette semaine on prépare le tout... on fait des bricolages, on écoute de la musique de noel, on embale les cadeaux, on cuisine ect...
On fait des choses que l'on aime!!!

Bref noel est intéressant si vous faites des activités plaisantes et que vous êtes capable de dire non... la cest trop!!!!!

Chantelle

Envoyé par Julie
16-12-2008 11:25:00

Noël est pour moi la fête de l'anxiété. L'anxiété de ma mère qui année après année devait reçevoir la famille à la perfection. Anxiété de compétition; qui aura le cadeaux le dispendieux. Anxiété pour les enfants qui sont "ballotés" d'une famille à l'autre. Anxiété de performance. Nous sommes en continuelle représentation, aucune authenticité. Anxiété de se retrouvé avec des gens pour qui le paraître prime par dessus tout, des gens que nous n'avons pas choisis. Noël est la fête des attentes trop élevées.
Noël est la fête de l'hipocrisie, l'orgueil, de la surconsommation, du manque d'hummanité et surtout de l'anxiété... Je deteste Noël

Envoyé par radet angelica
16-12-2008 10:52:00

Hélas,nous avons tout simplement oublié ce qu'est vraiment Noêl......une fantastique espérance pour notre humanité blessée!
Oui,un sauveur nous est donné en cette merveilleuse fête de la lumière et Il ne vient pas seulement nous sauver pour l'au-delà (ce qui est déjà un don prodigieux!)mais il vient nous sauver,nous offrir son aide dès cette terre,dans nos désespérances,nos solitudes,nos blessures,nos humiliations,incompréhensions,difficultés de toutes sortes.
Tournons-nous vers Lui en toute confiance et nous ne le regretterons jamais.
Il est " Le chemin,la vérité,la Vie".
Très Joyeux Noêl à vous !

Envoyé par Marie-Manon Bergeron
16-12-2008 09:29:00

Pour moi les fêtes c'est heureux et triste.

A chaque année pour Noel je m'achete un petit cadeau de moi à moi. Je ne m'oublie pas.

Question budjet je me demande toujours pourquoi assumer un sur de dépense quand nos revenus demeurent les mêmes ?

C'est certain que la fête est commercial car nous vivons avec un crédit facile et que tout le monde vie au dessus de leurs moyens.

L'essentiel est de garder notre coeur d'enfant. De s'aimer et aimer les autres.

Pourquoi ne pas vivre Noel dans son coeur a tout les jours au lieu de stesser pour la date du 24 décembre seulement ?

Joyeux temps des fêtes a tous !

Envoyé par Cynthia
16-12-2008 09:27:00

Bonjour à tous,
J'aimerais pouvoir vous insuffler à chacun une parcelle de ma rejouissance face au temps des Fêtes.
Je ne suis pas croyante, aussi cette Fête ne revêt aucune caractère religieux pour moi. Je n'ai pas une famille très unie non , aussi, ça ne représente pas nécessairement un temps pour s'entourer des gens que j'aime.
Pour moi, Noël et le temps des Fêtes, c'est une célébration de la vie. Je me permet de laisser entrer toutes ces magnifiques couleurs de Noël que les gens affichent gaiement sur le toit des maisons ou dans les vitrines de magasins. Je me permet d'ouvrir les yeux enfin sur tout ce qui est beauté dans ce monde, malgré toute la souffrance qui existe en parallèle.
Je n'ai pas beaucoup d'argent mais je n'en désire pas davantage de toute façon. Noël ne devrait pas représenter un temps de surconsommation et il n'en tient qu'à vous de dire non à la publicité et à ce qu'elle va chercher en vous.
Sortez au grand air, prenez dans grandes bouffées de ce vent frais du nord qui vous glace l'intérieur mais qui vous fait tellement sentir vivant par le fait même. L'enfant en vous sommeille et n'attend que le moment où vous le prendrez par la main et le laisserai enfin se sentir important, aimé, choyé.
La vie n'est pas toujours gaie, j'en conviens. J'ai goûté moi-même à une bonne part de gateau de souffrance. Pourtant, je ne peux m'empêcher de me dire que le seul fait d'exister, de ressentir toute cette gamme d'émotions en moi, de me mouvoir, de m'émerveiller d'un petit rien, suffit à redonner de la couleur à cette vie en moi. Du courage à l'enfant en moi qui veut tellement vivre, être heureuse.

Vous êtes les maîtres de votre vie et il n'en tient qu'à vous d'y mettre les couleurs qui vous font vibrer. En ce temps des Fêtes, tout au long de l'année...et tout au long de votre vie. Vous avez ce pouvoir, il suffit d'aller à sa rencontre en vous.

Envoyé par Lise
16-12-2008 08:53:00

Bonjour, je vous lis tous et je me rend compte que je ne suis pas la seule dans ma situation. Quand Noël approche.... oufff... c'est un dur moment à passer. Je dis toujours que cette fête devrait revenir qu'au 5 ans. Étant monoparentale, pas très riche, seule avec mon enfant autiste je n'ai pas trop la tête aux festivités. Dieu merci, j'ai encore mes parents avec qui je passerai Noël très simplement. Mais après, vivement le retour à la routine.
Bonne fête à Eveline, en passant :)

Lise

Envoyé par pomiés
16-12-2008 08:12:00

Noël c'est merveilleux quand on a notre famille qui va bien et surtout de l'argent pour leur faire plaisir. Ce n'est hélas pas le cas pour moi et pour de nombreuse personnes. Que faire face à des boutiques illuminées et des commerçants qui ne demandent qu'à vous vendre leurs produits, trés beaux certes, mais quand il n'y a pas d'argent....J'ai fini par ne croire à ce bonheur que Noël est sensé apporté car il a finit par rimer avec argent et cadeaux. Je n'ai rien donc je ne peux rien donner. Cette année encore il ny aura pas de fête chez moi cela ne me rend pas malheureuse. Nous ferons comme les autres jours, on fera et on mangera comme d'habitude....Joyeux Noël à tous!!!!

Envoyé par Francine David
16-12-2008 07:14:00

Je n'aime pas Noel parce que mon mari a rejete ma fille et son mari parce qu'ils ont envoye leurs fillettes de 19 mois a la garderie 2 petites journees par semaine il ne veut leur parler c'est triste de ne les recevoir.Merci

Envoyé par Marie-France
16-12-2008 06:51:00

Nous pour moi était une periode de grande joie décor lumiére la famille réunie, mais cette année mon Mari est décédé depuis 9 mois et Noel me fait peur lorsque nous serons tous réunis il y aura ce grand vide alors j'essaie d'etre forte. Joyeux Noel

Envoyé par Claudine Dony
16-12-2008 05:52:00

Oui,Noel est une période triste
On nous met sous pression de devoir festoyer alors que le coeur n'y est pas.
Il manque quelqu'un,l'argent quand à lui,n'est destiné qu'à des cadeaux utile et non superflus,les éclairages de Noel deviennent un luxe au niveau consommation d'énergie,et les repas familiaux deviennent un très gros budget pour la personne qui reçoit.
Alors quand vous avez fait le calcul de tout,comment voulez vous encore vous amusez.
Ce n'est pas parce que c'est Noel,qu'il faut oublié la dure réalité,le petit Jesus ne viendra pas vous aidé le reste de l'année

Envoyé par Isabelle
16-12-2008 05:39:00

La période des fêtes est difficile pour moi depuis le 28 décembre 2004, date à laquelle mon dernier parent est décédé (c'était mon grand-père qui a veillé sur moi, tout comme ma grand-mère pendant toute mon enfance et mon adolescence). Et j'ai vécu une séparation peu de temps après ce qui n'a pas aidé. Cela me prends toujours beaucoup d'effort pour recevoir mon frère et sa blonde pendant le temps des fêtes. On dirait que tout est difficile depuis que je ne suis en couple. Heureusement, j'ai un petit garçon de 6 ans et demi qui me donne une raison de me lever le matin. Merci pour vos voeux et vos encouragement, moi aussi je suis croyante malgré tout. Il faut croire, sinon c'est trop déprimant la vie aujourd'hui. Continuons de croire en la fraternité malgré le fait que les gens sont de en centrés sur leurs propres petit univers. Je crois en un monde fraternel et humain mais présentement je ne suis pas capable de donner aux gens qui m'entoure, je vis un arrêt de travail et je suis dans une nouvelle ville alors, je vis de l'isolement. Joyeuses fêtes à tous! Heureusement, il y a des organismes communautaires pour ceux qui n'ont pas de famille, moi j'ai quand même encore des tantes à l'extérieur qui m'invitent pour le 24, le 25 et le 31. Ce n'est pas rien. J'ai quand même hâte d'être rétablie et d'avoir l'énergie pour me refaire une famille à moi. Car Noël, c'est platte quand on n'a même pas l'énergie pour prendre l'automobile pour montrer à son petit garçon ce qu'est une vraie messe de minuit. Et il n'y a personne dans ma famille qui trouve cela important à part moi, depuis que mon grand-père est mort. Les traditions se perdent peu à peu. J'ai vraiment hâte d'avoir l'énergie pour faire tout ce que je veux. Bonne chance à tous.

Envoyé par catherine
16-12-2008 05:29:00

Bonjour à toutes et à tous,

Noël... un mot magique lorsqu'on est enfant dans une famille stable et aimante. C'est le rêve et l'insouciance! C'est le père Noël, ses lutins et ses rennes, c'est la messe de minuit avec la naissance du petit Jésus, ce sont les merveilleux chants de Noël! Et puis on grandit, on avance dans la vie, on se marie, un enfant nait, on essaie de reproduire le schéma familial que l'on a connu pour les fêtes, on crée son cocon et puis un jour tout éclate! On divorce, on n'a son enfant pour les fêtes...la famille est loin et puis Noël sans sa fille, à quoi cela sert. C'est la solitude. Bon sang à quoi peut-on se raccrocher! C'est dur à vivre et puis finalement on se dit que la roue tourne et que c'est une expérience à vivre qui nous ferra grandir et comprendre.... Comprendre quoi! On prie, pourquoi pas!
Les années passent... On retrouve un compagnon et ses enfants majeurs. On imagine qu'enfin on pourra reproduire les fêtes que l'on a connu, mais la magie n'est là. Le monde a changé, les pensées, les attentes, la vie ont changé. Les magasins, la publicité vient prendre le 13ème mois des salariés qui en ont un. La messe de minuit n'a la concentration voulue, les enfants jouent dans l'église en attendant leurs cadeaux les parents regardent constamment leur montre. L'église est devenue une salle d'attente des réjouissances festives débordantes attendues par les adultes et les enfants, les agapes seront à leur comble devant les huitres et le foie gras, la grosse dinde attend dans le four, elle est programmée pour que les marrons dansent autour d'elle dans quelques minutes.
Les enfants de cette famille reconstituée sont partagés entre les parents, beaux-parents, ils se retrouvent à faire 2,3 4 Noël. Chaque parent souhaite faire plaisir aux enfants et petits-enfants et on se retrouve dans une spirale infernale où l'on court après le temps pour faire plaisir à tout le monde et on ne se fait pas plaisir à soi!
On apprend que le père Noël est une invention de Coca-cola... on apprend que le calendrier catholique a fixé la naissance de Jésus à cette date là, mais cela aurait pu être à une autre période. Finalement existe-t'il? C'est la question centrale de cette affaire. On en doute. Toutes ses propres croyances sont remises en jeu. Rien n'est comme avant et je n'ai que 49 ans!On ne prie , à quoi cela sert! Tout est inventé et l'église fait aussi son marché dans toute cette symbolique.
Cette année, on a prévu Noël avec tous les enfants et petits-enfants le 25 à midi. Tout le monde était d'accord, puis ma belle-fille a dû annuler, car le réveillon prévu le 24 chez sa mère a été annulé et reporté au 25 midi. Donc on reprogramme pour le 24 au soir. Et non, ce n'est pas possible, car la même belle-fille s'est engagée auprès de son autre belle-mère, donc on fixe le 25 au soir, impossible car elle travaille le lendemain. Donc on rétablit tout au 24 pour les autres et finalement, le 25 à midi aurait été possible, car la belle-fille n'ira chez sa mère que le 25 au soir et elle ne travaillera pas le 26.... Et ce sont les belles-mères qui sont difficiles!
Alors, après trois Noël qui se passent ainsi, pour moi, c'est fini. Je ne crois en rien.
Qui est dans la réalité? A force de s'effacer, on disparait.

Je veux rentrer dans mon cocon, m'isoler, voir la vraie beauté des choses et des gens. Je ne veux me forcer à faire le fête en famille et sourire quand je n'en ai pas envie, recevoir mes enfants, beaux-enfants et petits-enfants. Certains passeront uniquement pour prendre leur cadeau, cela a été hier la parole de ma belle-fille.
Pour les années à venir, je parlerai d'étrennes, comme cela existait auparavant. Je pense que je me ferrai plaisir à moi en partant en voyage si je le peux à cette époque avec mon mari. Les enfants s'adapteront. Ils sont maintenant tous grands.

Je souhaite à tous ceux qui ont eu la gentillesse de lire mon commentaire beaucoup de joie et beaucoup d'amour que je leur envoie du fond de mon coeur, car mon coeur en regorge, et je ne veux pas toujours le distribuer à ceux qui me sont proches.
Prenez tous soin de vous et de la belle planète qui nous accueille

Envoyé par Nicole Collin
16-12-2008 05:03:00

Non, Noël ne me déprime pas car la magie de Noël est là avec les belles décoration de NoËl la neige la chaleur humaine,nous donne la joie de vivre et j'ai 48 ans et j'aime bien Noël et mes parents ne sont de se monde et je trouve une belle magie de Noël splandide je retombe quand j'était petite et je suis heureuse.Je vous souhaite un joyeux Noël! et une Bonne Année! santé ,properité,joie, paix ,bonheur du fond du coeur. xxx

Envoyé par Francine L.
16-12-2008 03:41:00

Les Fêtes sont rendues trop commerciales. Pour moi, c'était merveilleux lorsque les enfants étaient jeunes. Aujourd'hui avec les divorces, nos enfants se retrouvent avec 4 familles à répondre aux demandes d'invitation. Nous devons prendre rendez-vous d'avance. N'étant pas en couple, j'ai l'impression d'être mise de côté. J'ai déjà fait du bénévolat, et c'est la guerre de pouvoir et de hiérarchie. Je trouve que nous sommes dans une ère de consommation et loin des vraies valeurs. Je préfère m'isoler, mais malheureusement, ce n'est pas vraiment la solution. Il faut toujours un effort pour avoir du plaisir ou se placer dans cette situation. Je regrette la spontanéité de mes vingt ans. Est-ce normal de se forcer pour avoir du plaisir? Cela devrait avoir lieu en toute simplicité, naturellement. Je me suis dit dernièrement, que les Fêtes, ce sont comme tous les jours de l'année et en pensant de cette façon, cela dédramatise. Le côté financier est de beaucoup aussi, à savoir, que je ne peux comme avant donner autant de cadeaux. Mais comme le correspondant précédent mentionne, il y a une logique, je la comprends, mais la vivre c'est différent.

Envoyé par Alain
16-12-2008 03:16:00

Noël est pour moi la pire période de l'année . Divorcé, je ne vois ma fille qui justifiait à elle seule toutes les fêtes de noël et leurs excès.
Désormais je ne vois que l'aspect commercial de la fête où toute humanité a disparu.

Tout cela me rend aussi triste que déprimé.

Envoyé par marie
16-12-2008 03:10:00

bonjour a tous,

A toute personne qui lira ce message, je lui envoie de l' amour, de la compassion et plein de reves pour son avenir car sinon a quoi bon vivre sinon voir ces reves se realise n 'est ce pas le message que dieu nous a envoye avec son fils tous est possible ! Plein amour a vous et merci de diffuser pour que notre planete embellisse. mf

Envoyé par Marie-Andrée
16-12-2008 02:55:00

Je viens de lire la majorité des commentaires inscrits et je tiens à dire que noel, chez-nous, a toujours été le moment ou la famille se réunie pour fêter la naissance du Christ. Je suis une jeune adulte de 19 ans et je suis catholique. Je continue de prier, d'accord moins souvent qu'avant mais quand j'en ressent le besoin ou juste dire merci, je prend le temps de le faire.

Les enfants n'ont, de nos jours, pas le choix de faire face à cette commercialisation de la fête de noel puisque nous sommes dans une société dans laquelle les individus désirent ce que les autres n'ont pas. Avec les publicités débordantes d'effets spéciaux pour attirer les regards, les enfants sont, sans aucun doute, attirés. En fait, ce ne sont pas simplement les enfants, nous aussi nous sommes manipulés mais nous n'en sommes pas complètement conscients à chaque fois!

Pour revenir à la fête de noel, pour moi, c'est toujours une fête qui symbolise la naissance de Jésus mais il est vrai qu'il m'arrive de m'évader un peu dans d'autres pensées, comme les cadeaux ou passer du bon temps avec les personnes que j'aime!
C'est tellement merveilleux de voir les yeux émerveillés d'un proche à qui nous avons manqué!

Joyeux noel à tous! Ne restez pas seuls le jour de noel, ça fait du bien de sortir de la routine une fois par an!!

Envoyé par Colette
16-12-2008 02:26:00

Je lis les commentaires et je vous trouve tous très fort(es).
Les aléas de la vie font que je me retrouve à 69ans, seule sans aucune famille. Les fêtes pour moi, c'est égal à période d'isolement de solitude d'autant grande que renforcée par les émissions de télé, la rue avec ses lumières et ses bruits...
Des amis m'invitent mais je ne puis accepter car je sais qu'à un moment où à un autre, je ne pourrais retenir mes pleurs. Rien de tel pour casser une ambiance.(cela m'est arrivé par 2 fois.)Je me refugie derrière des excuses ou moins tarabiscotées pour éviter de vexer mes amis.

Envoyé par Nella
16-12-2008 02:25:00

Eh oui....c'est Noël, une année s'en va, l'autre arrive et....nous sommes ici, essayant de donner le beau de nous mèmes aux nòtres.
Ce sentiment le ressent la Terre entière au mème temps, voilà ce qu c'est Noél pour moi. Je veux croire que cela fait du bien a nous tous, mème si nos enfants ne sont là, ils pensent à nous...et cela est bon, mème si nos parents sont un peu trop agès, ils pensent à nous...et cela est bon. Nous devrions penser a ce que nous avons de BON et nous centrer en cela.
Je ne suis pas croyante, mais nous avons la chance de vivre dans un monde occidental, nous sommes nés déjà avec ce bonheur qui n'ont pas tant de gens ailleur.
Mon souhait pour vous tous est d'ètre concient de notre bonheur et que cela dure pour toujours.
Bonne année à tous.

Envoyé par Fée
16-12-2008 02:15:00

À ceux qui sont malheureux car Noël est devenue une fête de surconsommation: ne soyez pas tristes pour ça! Il y a des façons de vivre Noël simplement. Chez moi, bien que la grande réunion de famille élargie soit du passé depuis que mes grands-parents soient décédés et que mes cousins/cousines aient fondé leur petite famille, on se retrouve tout de même avec la famille proche, mon frère et mes parents pour un souper. Ensuite, on n'échange pas de cadeaux, mais on joue à des jeux de société drôles et débiles ( Twister, Cranium...)
On teste cette nouvelle formule depuis quelques années et c'est chouette comme fête, en de se sauver des courses de cadeaux dans les centres d'achats et de dépenser pour des bébelles...

à ceux qui sont seuls, je vous souhaite d'aller fêter avec d'autres gens seuls pour Noël. Il y en a sûrement dans votre entourage, ou un peu loin....Si vous êtes tristes à Noël, le meilleur moyen pour se remonter le moral est de sortir de chez-soi et de rencontrer des gen.
Allez à la messe de minuit...fêtez avec des gens pour qui c'est le premier Noël au Québec...
Ça change le mal de place comme on dit!

Envoyé par Chabine
16-12-2008 01:19:00

Salut, si c'est pour moi seule, si les fêtes de noël et jour de l'an pouvaient ne pas exister, cela ne me dérangerais pas. Car cela est source d'abandon pour moi (en tous les sens du terme). La violence et l'inceste était monnaie courante (trois de mes frères et peut-être mon père si depuis haute comme 3 pommes je n'avais une réelle répulsion pour lui).A cette période je me sens particulièrement déprimée, j'ai des idées noires ; pour ne pas passer à l'acte j'écoute des radios religieuses, les chants de Noël n'exaspèrent. Je n'ai goût à rien. Je félicite toutes les personnes qui arrivent à s'en sortir. Bonne continuation.

Envoyé par ROHMER Pia
15-12-2008 10:28:00

Depuis que mon père est décédé (il y a 25 ans et j'avais alors 20 ans !), je n'aime trop les fêtes de Noël. Dans ma famille, c'est le moment privilégié de l'année où nous essayons de nous retrouver au grand complet. Et en cette période, l'absence des personnes qui sont "parties" se fait encore sentir...
Une année, j'avais le coeur tellement lourd que j'ai quitté la famille en pleine fête pour me rendre au cimetière et pleurer sur la tombe de mon père. A ce temps là, je n'acceptais pas, qu'on puisse rire, s'amuser, en l'absence des disparus...
Au final, j'ai gâché la fête et tt le monde est devenu morose, à mon retour.
Aussi, depuis quelques années, je me prépare psychologiquement, et je "me maîtrise" pour ne reporter sur les autres mon "malaise" et ne pas leur gâcher ces instants trop rares où la famille se retrouve.
Heureusement, j'ai grandi entre temps et ai effectué le deuil de mon père.
BON COURAGE à tous ! et BONNES FETES

Envoyé par Mélusine
15-12-2008 10:25:00

Noël est une période de réjouissance et il faut en profiter pour s'amuser et répandre la joie autour de nous. Je conserve un beau souvenir du temps des Fêtes car nous sommes une famille nombreuses et nous célébrons avec gaieté.

Cependant ce qui me rend nostalgique c'est la messe de minuit qui perd de l'importance. Autrefois nous assistions à 3 messes mais il y avait du beaux chants. Aujourd'hui il faut aller à l'Oratoire òu à la Basilique Notre-Dame pour entendre du beaux et je trouve ça trop commercial.

Envoyé par Françoise
15-12-2008 09:58:00

Je trouve que la période des fêtes est rendu une période de magasinage et on ne permet à nos jeunes de visiter leurs parents, surtout s'ils sont de l'extérieur, car les magasins ouvrent jusqu'à 17 heures le 24 décembre et le 26 à partir de midi ou 13 heures. Comment voulez-vous que les familles n'éclatent pas et comment peut-on organiser ne serait-ce qu'un dîner, souper ou soirée avec la famille au complet.

C'est malheureux que les gouvernements ne fassent rien pour changer les heures d'ouverture et de fermeture des magasins......

Je n'aime pas la période des fêtes. C'est la pire période pour moi.

Envoyé par Maryse
15-12-2008 09:57:00

Moi les fête je suis ou moins heureuse depuis le déces de ma mère 2 ans passée il manque un gros morceaux dans ma vie et je ne peut le combler, mais je me dit que il faut être heureux d'avoir au moins la santé . Joyeux noël a tous !

Envoyé par Eveline
15-12-2008 08:46:00

Moi qui sombrais dans la déprime en ce temps de festivités à chaque année depuis que je suis seule, me voilà de bonne humeur cette fois-ci.
Pourquoi ? Vous ne me croirez pas.

Je travaille cette année dans le commerce de détail ou les ventes du temps des fêtes représentes 1/3 du chiffre d'affaires de l'année. Cette période est crutiale pour tous les commerces.

Avant, je pestais toujours contre «la maudite société de consommation, bla, bla, bla, durant toute la période des fêtes. J'y vois maintenant une belle occasion de créer et de maintenir des emplois par ce simple petit geste (échange de petits cadeaux).

Aussi, me mettre sur mon trente six et me «forcer» la bonne humeur pour le plaisir des clients, a été très salutaire pour moi.
Je ne peux quand même pas les servir en faisant la gueule :-(

Ce fut ma stratégie anti-déprime pour cette année:-)

L'année dernière j'avais choisi de faire du bénévolat pour Nez Rouge. On fait le plein de rencontres et on est pas seule le 25 décembre au soir.

Eveline, 50 ans demain

Envoyé par louise
15-12-2008 07:45:00

je suis agee de 71 ans. je vis mieux le temps de Noel depuis que j ai chasse la nostalgie qui au bout du compte exagerait un peu les bonheurs et les malheurs d antan... le passe est le passe, maintenant je regarde ce que j ai.. ma fois j y trouve de bien bonnes choses et c est avec cela que je fais mon Noel.
Qui n a pas eu de grosses peines a traverser qui na pas eu d amours mal vecues. qui a pas eu d enfants qui nous ont fait souffrir??? qui n a pas eu a traverser de longues maladies ??? Nous tous.
Aujourd hui, Noel est pour moi un temps de paix de tranquilite, pas trop de chants de Noel qui exagerent un peu mes petits malheurs.. j essaie de ne pas m attarder a cette nostalgie qui me renferme a des souvenirs riens de souvenirs pas de present...

Envoyé par Yvon Bureau
15-12-2008 07:06:00

Il est très important pour les personnes âgées et très âgées de réduire de 50 à 75 % les chants de Noël.
Sinon, nostalgie, peine, tristesse+++...
et à l'urgence pour problèmes pulmonaires.

Envoyé par Alain Bélanger
15-12-2008 06:17:00

Noël est dur pour moi, loin de ma fille de 16 ans maintenant (que je vois rarement). J'ai été loin de ieurs de ses Noël depuis qu'elle à eux 5 ans. Bien sûr je suis déprimé aux Fêtes. L'enfant en moi pense à ses Noël pas toujours vraiment joyeux. Bien sûr je suis assez vieux pour me faire une raison logique, mais on reste toujours humain.

Commentez cet article
Publier mon commentaire