Des vacances pour se remettre en forme?


par Claudia Morissette,
en remplacement de Julie Fortier
Pédaler 50 km par jour. Faire 100 longueurs de piscine chaque matin. Escalader une montagne. Viser le marathon. Ressortir sa raquette de tennis qui n'a pas vu le soleil depuis le siècle dernier.

Êtes-vous de ceux qui profitent des vacances pour se remettre en forme? Ou encore, en faites-vous l'occasion d'essayer de nouvelles activités physiques?

Il est vrai que loin de la routine (et du bureau!), on se sent parfois d'attaque et disposé à enfiler ses chaussures de course ou à collectionner les randonnées.

Pour la grande majorité d'entre nous, décider de bouger davantage est une bonne idée en soi. « Tous les gestes comptent », répètent les études : prendre les escaliers, marcher ou prendre le vélo au lieu de la voiture, etc.

Malheureusement, lorsqu'on pense à soi en vacances, on a tendance à voir grand! On veut en faire beaucoup, en peu de temps, en se fixant des objectifs très (ou trop) ambitieux. Conséquence : notre enthousiasme ne survit pas au-delà vacances.

Pire, se lancer à fond dans une nouvelle activité peut occasionner de sérieuses blessures puisque le corps n'est pas entraîné à travailler de la sorte. Il lui faut du temps. Tout cela, sans compter que la chaleur, comme mentionné dans notre nouvelle Exercice: faut-il en faire quand il fait chaud?, a une incidence certaine sur la pratique sportive dont il faut tenir compte, peu importe son niveau d'entraînement.

Et vous, êtes-vous ou moins actifs durant la période des vacances? Accordez-vous une place spéciale au sport durant vos vacances ou, au contraire, est-ce pour vous l'occasion de ralentir le rythme? Avez-vous des trucs ou des conseils pour maintenir une nouvelle activité une fois les vacances terminées?


Commentez cet article