Vitamine D: outil de prévention des maladies du coeur

Vitamine D: outil de prévention des maladies du coeur2 mars 2010 - La vitamine D serait un outil de prévention contre les maladies cardiovasculaires, le diabète et le syndrome métabolique.

C'est ce que soutiennent des chercheurs anglais ayant analysé 28 études menées sur le sujet, comparant la concentration de vitamine D dans le sang auprès de de 99 700 participants.

Premier constat : ceux qui affichaient les taux sanguins les élevés en vitamine D voyaient chuter de 43 % leur risque de souffrir de troubles cardiométaboliques, comme l'hypertension artérielle, l'hyperglycémie, l'hypertriglycéridémie, le syndrome métabolique, l'insulinorésistance et le diabète.

Les données révèlent aussi une réduction du risque de 33 % de souffrir d'un trouble cardiovasculaire, de 51 % d'être atteint du syndrome métabolique, et de 55 % de souffrir de diabète de type 2.

Chacune des 28 études analysées montre un effet protecteur de la vitamine D contre un ou ieurs troubles cardiométaboliques; et cet effet est significatif dans 85 % des cas.

Selon les auteurs, les recherches des dernières années indiquent que les troubles cardiométaboliques seraient associés à un phénomène inflammatoire qui minerait le métabolisme. Or, les scientifiques croient que la vitamine D a des propriétés anti-inflammatoires qui pourraient expliquer les bienfaits observés dans la présente méta-analyse.

« En ciblant les populations qui montrent une carence en vitamine D, on pourrait peut-être mettre un frein à l'épidémie de troubles cardiométaboliques qui se manifeste actuellement dans le monde entier », écrivent les auteurs.

S'ils reconnaissent que leurs résultats ne démontrent pas qu'une carence en vitamine D est une des causes de ces maladies, ils estiment qu'un apport adéquat et constant en cette vitamine pourrait avoir un effet significatif pour les prévenir.

 

Pierre Lefrançois - Ninjagames.info

 

1. Parker J, Hashmi O, et al. . Maturitas. 2010 Mar;65(3):225-236.

Cette nouvelle fait partie de nos archives.
Il se peut que son contenu ne soit pas à jour. Ninjagames.info archive les nouvelles 12 mois après leur parution. Pour être sûr d'avoir l'information la à jour sur ce sujet, interrogez notre moteur de recherche. ×

Cet article est fermé aux nouveaux commentaires
Commentaires (6)
Envoyé par Baudouin Labrique
11-03-2010 02:52:05

@Beefeater : la lecture des posts n'est pas facilitée du fait que tout se met en bloc alors que j'ai tapé le tout en paragraphes pour en faciliter la lecture (je cherche toujours la raison d'une telle contrainte absurde !). Pour ce qui est de votre demande, vous avez à votre disposition le moteur de recherche de ce site et en moins de temps qu'il faut pour le dire, vous aurez toutes les réponses adéquates (il faut savoir un peu chercher et sortir du « docteur guérissez-moi ! ») Enfin, pour savoir exactement ce dont vous avez besoin (notamment en Vitamine D°, le mieux et de faire une analyse de sang comme on le fait en Nutrithérapie : elle est super complète et vous comprendrez alors qu'il est important de ne pas faire du "bricolage" : l'équilibre est à atteindre par rapport à tous les paramètres mesurés dont fait partie celui de la Vitamine D.

Envoyé par Beefeater
10-03-2010 16:51:25

@ Baudouin Labrique Vous êtes trop instruit pour moi , je ne comprends absolument rien de tout votre texte , beaucoup de mots pour rien dire Ma question est la même que Lagadec alors c'est simple ca hein ?

Envoyé par Claude Roberge
09-03-2010 17:47:20

La meilleure, la naturelle et la abondante source de vitamine D3 est le SOLEIL ! De , cette source est la moins toxique de toutes. Le salon de bronzage procure exactement les mêmes bienfaits et ce, à l'année !

Envoyé par ginette
09-03-2010 07:46:56

je sui deja atin de ritmi cardiac et de hautre presiont si je prent de la vit D est que mon etas va samiliorer un peu merci ....

Envoyé par Baudouin Labrique
09-03-2010 04:37:46

On nous dit dans cet article que « La vitamine D serait un outil de prévention contre les maladies cardiovasculaires, le diabète et le syndrome métabolique. » Heureusement qu’on a employé le conditionnel car pour se baser là-dessus on fait référence à 28 études et qui ont fait contribuer près de 100.000 personnes. De telles études qui ne sont faites qu’au travers du prisme déformant et dogmatique matérialiste et rationaliste évacue d’un coup de cuiller à pot le rôle incontournable du psychisme dans la survenance (notamment) des maladies cardio-vasculaires. C’est la raison pour laquelle cette science-là ne peut alors que faire montre que de piètres « facteurs de risque » (pourcentages qui dépasse rarement les 50 % mais jamais les 90 % ou pus) tenant de les faire passer pour des « causes » (un lien de cause à effet n’est présent que si c’est à 100 %). De tels scientifiques font d’abord preuve d’une malhonnêteté intellectuelle flagrante et révoltante car agir ainsi induit fallacieusement chez tout un chacun que cette « science qui a réponse à tout » (°) conduit alors les gens à ne river leur attention que sur l’aspect ‘symptôme’ (en AVAL) ; en , alors qu’il est prouvé scientifiquement que les maladies sont causées par le ‘stress oxydatif’ dans ce qu’il oxyde les tissus, sachant bien évidemment que c’est le stress psychique qui en sera un facteur important (en AMONT), une telle façon de faire détourne les gens de la mise en action du ‘médecin intérieur’ (°)Voici ce que faisait effectivement et pertinemment observer ce scientifique ‘au dessus de tout soupçon’, John ECCLES, Prix Nobel de Médecine pour la découverte des processus chimiques responsables de la propagation de l'influx nerveux (1963) (Source "Psychologie" n° 100) : "Ils [la majorité des scientifiques] ont été formés à l'école du matérialisme. C'est un moule extrêmement rigide composé d'un ensemble de dogmes qui ne sont pas forcément expliqués scientifiquement ! Par exemple, affirmer que notre existence n'est qu'un assemblage biologique sans essayer de comprendre tout ce qui n'entre pas dans ce cadre - sous prétexte que ce n'est pas "scientifique" - est un dogme, pis, une superstition ! La science est pleine de superstitions, de croyances de toutes sortes... Le navrant, c'est que le public est persuadé que la science a réponse à tout…" Heureusement qu’à la fin de l’article on signale que de tels « résultats ne démontrent pas qu’une carence en vitamine D est une des causes de ces maladies. » En revanche, il est faux d’affirmer que recourir à la prise de Vitamine D « pourrait avoir un effet significatif pour les prévenir » (ce n’est absolument pas prouvé et en ce serait indémontrable, voir avant). Je posterai après un commentaire qui démontre qu’une réelle prévention ne peut se faire que dans la sphère psychique et en y alliant un comportement adapté.

Envoyé par Lagadec
09-03-2010 04:23:39

Bonjour, Où peut-on trouver de la vit. D en suffisance de manière naturelle ? ou bien existe-t-il des apports en homéopathie ou phytothérapie ? Cordialement