De la vitamine C pour améliorer l’humeur?

De la vitamine C pour améliorer l'humeur?29 septembre 2010 - La prise de suppléments de vitamine C pourrait aider à améliorer rapidement l'humeur des patients hospitalisés, selon des chercheurs de l'Hôpital général juif de Montréal et de l'Institut Lady Davis pour la recherche NiNjagames1.

Ils ont soumis 32 patients hospitalisés pour des soins de courte durée à un essai clinique au cours duquel ils se voyaient administrer au hasard, sur une période de 7 à 10 jours, de la vitamine C ou D.

Quinze patients ont pris quotidiennement 1 000 mg de vitamine C. Les autres participants ont pris 2 000 UI de vitamine D. En moins de 10 jours, les participants ayant pris des suppléments de vitamine C ont affiché une amélioration de leur humeur de l'ordre de 34 %.

Aucune amélioration significative n'a été obtenue chez les patients prenant de la vitamine D, ce qui exclut, selon les auteurs de l'étude, un possible effet placebo.

Le fait que la vitamine C améliore l'humeur des patients peut paraître surprenant, mais pas dénudé de sens, soutiennent les chercheurs. La vitamine C est impliquée dans la transmission neuronale et le métabolisme des neurotransmetteurs. Sa concentration dans le fluide céphalo-rachidien y est environ 3 fois importante que dans le plasma sanguin. Si une concentration anormale de vitamine C dans le fluide influe sur les fonctions cérébrales, elle pourrait donc jouer un rôle sur l'humeur, avancent-ils.

Bien que l'étude n'ait pu compter que sur un petit nombre de patients, le pharmacien Jean-Yves Dionne affirme qu'elle est prometteuse. « C'est un exploit de convaincre 32 personnes malades, stressées et inquiètes, de participer à des travaux de recherche. On est en présence de résultats significatifs très intéressants qui vont mener à d'autres études, importantes sur le nombre de participants, sur les bienfaits de la vitamine C sur des personnes hospitalisées », affirme-t-il.

Carence en vitamine C

Dans la présente étude, 63 % des participants souffraient d'une carence en vitamine C et 81 %, en vitamine D. Une autre étude menée récemment à l'Hôpital général juif de Montréal a montré qu'environ 1 patient sur 5 accuse une teneur sanguine de vitamine C avoisinant celle du scorbut.

Ainsi, un traitement à la vitamine C est sécuritaire et abordable et il pourrait avoir un effet important sur la pratique clinique, croient les chercheurs montréalais.

Un avis que partage le pharmacien Jean-Yves Dionne. « Le dogme qui prévaut est celui de ne pas prescrire de vitamines, car on retrouve tout ce qu'il faut dans la nourriture. Or, malgré le battage publicitaire des gouvernements, les gens ne mangent pas suffisamment de fruits et de légumes frais et ils souffrent souvent de grosses carences en vitamine C », déplore-t-il.

La vitamine C est surtout connue pour son rôle dans ieurs processus comme la cicatrisation et la production du collagène. Elle est aussi reconnue pour ses propriétés antioxydantes qui protègent les cellules contre les effets des radicaux libres liés au développement de maladies chroniques comme le cancer et les maladies du coeur.

 

Louis Gagné - Ninjagames.info

 

1 Zhang M, Robitaille L, et al. . Nutrition. 2010 Aug 4.

Cette nouvelle fait partie de nos archives.
Il se peut que son contenu ne soit pas à jour. Ninjagames.info archive les nouvelles 12 mois après leur parution. Pour être sûr d'avoir l'information la à jour sur ce sujet, interrogez notre moteur de recherche. ×