TOC : des troubles anxieux qui touchent de en de personnes

TOC : des troubles anxieux qui touchent de  en  de personnes

Le 22 décembre 2017.

Les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) sont des troubles anxieux graves. 1 million de Français seraient touchés. Mais peut-on les soigner ?  

Des troubles qui pourrissent le quotidien

De très nombreuses personnes souffrent de TOC. Que ce soient des petites manies ou des obsessions, ces troubles peuvent finir par devenir très handicapants. Certains ne supportent pas la moindre saleté, d’autres craignent d’avoir oublié des choses et font de multiples vérifications avant de quitter leur domicile, d’autres encore accumulent de nombreux objets inutiles par peur de manquer.

La personne qui souffre de TOC a totalement conscience de son état, elle sait très bien que ses comportements sont excessifs, déraisonnables et parfois absurdes. Et c’est cela qui est douloureux. Alors, comment faire pour accompagner ces patients ? Il faut d’abord qu’ils acceptent d’en parler. Très souvent, la honte stoppe toute tentative de guérison. En discuter en famille ou avec des amis est déjà une première étape.

Comment accompagner les patients ?

Ensuite, le patient pourra se rendre chez le médecin, qui évaluera l’importance des troubles et proposera un traitement. Selon l’Assurance maladie, si les TOC sont d’intensité faible ou modérée, ils pourront être soignés grâce à une thérapie comportementale et cognitive. En revanche, s’ils sont sévères, ils seront traités avec des médicaments, des antidépresseurs, qui réduiront les symptômes avant le démarrage de la psychothérapie.

Les thérapies de groupe sont également très efficaces pour lutter contre ces TOC. Certains patients peuvent guérir, mais tôt ces troubles sont pris en charge, mieux c’est. Des chercheurs seraient actuellement en train de travailler sur un nouveau traitement : la neurochirurgie fonctionnelle. Il s’agirait d’une chirurgie du cerveau qui modifierait le fonctionnement des neurones. Extrêmement intrusives, ces opérations seraient réservées aux cas les graves. 

Marine Rondot

À lire aussi : Les 6 formes de TOC les courantes


Commentez cet article
Publier mon commentaire
suivez-nous sur

consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

La reproduction totale ou partielle des textes, images, extraits vidéo et audio de Ninjagames.info, sur quelque support que ce soit, de même que l’utilisation du nom de Ninjagames.info ou toute allusion à Ninjagames.info à des fins publicitaires sont formellement interdites sous peine de poursuites.


Reproduction et droit d'auteur © 1998-2018 Oxygem - Conditions d'utilisation - Charte de confidentialité