Omega 3 : la solution idéale pour retrouver un équilibre

Les Omega 3 sont des acides gras indispensables à l’organisme pour se sentir bien, à la fois dans son corps et dans sa tête. Ils font partie des acides gras polyinsaturés bonnes pour la santé, à l’inverse des acides gras saturés qui eux sont à limiter car ils augmentent à la fois le taux de mauvais cholestérol, le risque de diabète, d’hypertension, voire d’anxiété. Indispensables au bien-être physique et mental, les Oméga 3 participent à une bonne santé cardio-vasculaire, à un bon équilibre émotionnel (en réduisant le risque de dépression) et au maintien du bon cholestérol en diminuant le taux de triglycérides dans le sang.

Pénétrant au profond de nos cellules, ils en assurent le bon fonctionnement et permettent ainsi aux différents organes du corps d’assurer leurs principales fonctions dans de bonnes conditions. Ils limitent en cela l’inflammation et préviendraient certaines maladies chroniques. Outre leur action anti-inflammatoire, ils sont excellents pour la vue mais aussi pour le cerveau. Ce dernier a en effet besoin d’un apport quotidien suffisant pour pouvoir exprimer tout son potentiel, gage d’un bon équilibre nerveux. Les Oméga 3 sont ainsi nécessaires à notre bien-être et font partie intégrante d’un mode de vie équilibré.  

Il existe différents types d’Oméga 3, les connus sont l'acide alpha linoléique (ALA, chef de file des Oméga 3) et les acides gras à longue chaîne comme le DHA (acide docosahexaénoïque) et l'EPA (acide eicosapentanénoïque). Ce sont les utiles au bon fonctionnement de l’organisme.

Les Omega 3 sont dits « essentiels », car le corps ne peut les synthétiser lui-même.  Ils doivent donc provenir d’aliments ou de suppléments riches en acides gras polyinsaturés. On les trouve en grande quantité dans certaines huiles végétales (huile de colza, huile de soja, huile de noix), dans les oléagineux (noix, noisettes, amandes), dans les graines (graines de lin, graines de chia, graines de tournesol) mais aussi dans les légumes verts où ils sont particulièrement riches en ALA. Les poissons gras (saumon, maquereau, sardine, hareng, thon) apportent également beaucoup d’Omega 3, surtout des EPA et du DHA. L’idéal est donc d’avoir une alimentation variée pour avoir un ratio équilibré entre ALA et EPA/DHA.

En respectant un bon équilibre alimentaire, c’est-à-dire en consommant régulièrement des poissons gras, des huiles et des fruits et légumes riches en Oméga 3, la supplémentation n’est normalement pas nécessaire. Toutefois, si des carences sont mises en évidence, des peuvent être consommés sous forme de cures.  


Commentez cet article
Publier mon commentaire