Grippe A (H1N1): comment se protéger?

Le virus de la grippe A (H1N1) n'est pas très différent de celui d'une grippe ordinaire. Génétiquement, il ne présente pas non les particularités que portent d'autres virus virulents, comme le H5N1 de la grippe aviaire. Il faut toutefois demeurer prudent, affirment les autorités de santé publique. Voici les mesures de prévention qu'elles préconisent.

Les 6 phases d'alerte à la pandémie
De la phase 1 à 3, le virus infecte surtout des animaux et quelques humains, mais il ne passe pas efficacement d'un humain à un autre.
En phase 4, la transmission interhumaine est possible et soutenue. Il y a risque de pandémie, mais elle est évitable.
En phase 5
, une pandémie est imminente et il reste peu de temps pour s'y préparer.
En phase 6
, une pandémie mondiale est en cours.

  • Surveiller l'apparition de symptômes de grippe. Il faut être attentif aux symptômes suivants :
    -fièvre
    -fatigue
    -perte d'appétit
    -toux
    -maux de gorge
    -éternuements et sécrétions nasales
    -vomissements ou diarrhées.
  • Adopter les mesures d'hygiène et de prévention prescrites contre tout type de grippe, soit se laver les mains régulièrement, se couvrir la bouche et le nez lorsqu'on tousse ou éternue et rester à la maison si on se sent malade.
  • Selon les instances de santé publique, le meilleur moyen de se protéger demeure le vaccin. Au Canada, la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1) commencera en novembre 2009. (Voir notre texte Grippe A (H1N1) : la vaccination en 10 questions pratiques.)
  • Il n'est pas recommandé de tenter de se faire prescrire un antiviral préventif. Les antiviraux Tamiflu et Relenza sont efficaces contre le nouveau virus, mais ils sont réservés aux malades et au personnel de santé. Ils n'immunisent pas contre le virus, mais peuvent atténuer les symptômes de la grippe et en réduire la durée. Leur utilisation massive pourrait par contre rendre le virus résistant aux antiviraux.
  • Selon l'Agence de la santé publique du Canada, il n'est pas nécessaire de porter de masque, à moins de présenter des symptômes de la grippe. Les gens portent le masque souvent de manière inadéquate ou ils le contaminent en le manipulant. Il n'y aurait donc pas d'avantage à en porter un et cela augmenterait même parfois le risque de contagion.

Trousse d'urgence

  • Santé Canada conseille, en cas de pandémie de grippe, d'avoir « une trousse d'urgence suffisamment garnie pour être en mesure de prendre soin de votre famille pendant au moins 72 heures sans aide extérieure ». Cette trousse doit entre autres contenir : des aliments non périssables, un ouvre-boîte, de l'eau, des médicaments, un nécessaire de premiers soins, de l'argent comptant, etc. Pour en savoir  : www.hc-sc.gc.ca.

Lignes d'information téléphonique sur la grippe porcine

  • Au Québec : 1 877 644-4545
  • Au Canada : 1 800 454-8302
  • En France : 0.825.302.302, ou + 33.1.53.56.73.23 depuis l'étranger

 

Pour d'information sur la grippe A (H1N1)

Organisation mondiale de la Santé
www.who.int/fr/index.html

Agence de santé publique du Canada
www.phac-aspc.gc.ca

Gouvernement du Québec
www.pandemiequebec.ca

Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
msss.gouv.qc.ca

Ministère de la Santé et des Sports de la France
www.sante-sports.gouv.fr

 

Marie-Hélène Croisetière - Ninjagames.info

Texte créé le 4 mai 2009
Mis à jour le 8 septembre 2009

 

Sources : Organisation mondiale de la Santé, Agence de Santé publique du Canada, Santé Canada, ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, Pandémie Québec, Radio-Canada, NewScientist.

Cette nouvelle fait partie de nos archives.
Il se peut que son contenu ne soit pas à jour. Ninjagames.info archive les nouvelles 12 mois après leur parution. Pour être sûr d'avoir l'information la à jour sur ce sujet, interrogez notre moteur de recherche. ×