Des chiens capables de détecter un cancer à près de 100% de fiabilité

Des chiens capables de détecter un cancer à près de 100% de fiabilité

Le 12 avril 2019.

Une équipe de chercheurs américains a réussi à entraîner des chiens à détecter, à l’odorat, le cancer dans le sang, avec une précision de près de 97%.

Les chiens ont un odorat 10.000 fois puissant que les humains

Le cancer fait, tous les ans, des millions de victimes. Selon l’OMS, il constitue la deuxième cause de mortalité dans le monde, à l’origine d’un décès sur 6. De nombreux cancers peuvent heureusement être soignés par la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie, surtout s'ils sont détectés suffisamment tôt. 

Il semblerait que dorénavant, les chiens puissent détecter le cancer à l’odorat. C’est la conclusion d’une équipe de chercheurs américains de la société , qui sont parvenus à entraîner des chiens à détecter avec précision le cancer dans le sang. Ils sont partis du postulat que « les chiens ont des récepteurs olfactifs 10.000 fois puissants que ceux des humains, ce qui les rend sensibles à des odeurs que nous-mêmes ne pouvons pas percevoir ». 

Vers un dépistage des cancers précis et peu coûteux

Pour mener leur étude, ils ont fait renifler à quatre chiens de la race Beagle des échantillons de sang de personnes atteintes d’un cancer du poumon malin et de personnes non malades. Trois des quatre chiens ont correctement identifié des échantillons de cancer du poumon dans 96,7% des cas et des échantillons normaux dans 97,5% des cas.

Il s’agit, selon les scientifiques, d’une avancée déterminante, qui permettrait de mettre au point une méthode de dépistage du cancer peu coûteuse et précise, sans être invasive. En effet, il suffirait de déterminer les composés biologiques que les chiens détectent puis de concevoir des tests de dépistage du cancer basés sur ces composés. « Un test très sensible pour détecter le cancer pourrait potentiellement sauver des milliers de vies et changer le traitement de la maladie », estiment les chercheurs. 

Aurélie Giraud

À lire aussi : Tout savoir sur les différents types de cancers

 


Commentez cet article
Publier mon commentaire