Vitamine D: un supplément tous les jours

11 juin 2007 – Les adultes canadiens devraient prendre un supplément de vitamine D quotidiennement, du moins durant l'automne et l'hiver, afin de prévenir certains cancers.

C'est ce que recommande désormais la Société canadienne du cancer (SCC) qui juge suffisantes les preuves scientifiques associant la « vitamine soleil » à la prévention des cancers colorectal, de la prostate et du sein.

« Les éléments probants continuent de se multiplier à propos de cette question, mais nous tenons dès maintenant à donner des lignes directrices », a indiqué la porte-parole de la SCC, Heather Logan. Des études menées dans les pays nordiques, dont le Canada, démontrent que les populations souffrent généralement de carence en vitamine D, sauf pendant l'été.

Encore de vitamine D?

La SCC conseille aux adultes de prendre, à l'automne et à l'hiver, un supplément de 1 000 unités internationales (UI) par jour. Cette recommandation est considérée comme un premier pas dans la bonne direction en matière de prévention contre quelques cancers. Certains jugent cependant que la dose quotidienne aurait pu être élevée.

« On encourage les personnes les à risque, ce qui est bien, mais on aurait pu aller un peu loin que 1 000 unités internationales par jour », soutient Pierre Haddad, professeur titulaire en pharmacologie de l'Université de Montréal.

Selon lui, la carence généralisée en vitamine D au sein de la population canadienne justifie une supplémentation importante. « De , il y a un message contradictoire pour le public : d'un côté, on dit de se protéger contre le soleil et, de l'autre, qu'on manque de vitamine D, essentiellement produite sous l'action du soleil », souligne le scientifique.

Été comme hiver pour certains

La SCC recommande aux personnes les susceptibles de manquer de vitamine D de prendre un supplément durant toute l'année. Il s'agit des personnes âgées, des gens ayant la peau foncée, de ceux qui vont rarement à l'extérieur ou encore de ceux qui portent des vêtements couvrant la majeure partie de leur corps.

En avril dernier, des spécialistes invitaient les autorités publiques des pays nordiques à revoir leurs recommandations concernant la vitamine D pour prévenir certains cancers2. Selon eux, la vitamine D est sécuritaire, même à des doses quotidiennes atteignant 10 000 UI.

C'est parce qu'elle agit sur les gènes que la vitamine D aurait un effet protecteur contre le cancer. « Elle aide les cellules à se concentrer sur leurs fonctions, ce qui freine la prolifération qui caractérise les cellules cancéreuses », explique Pierre Haddad.

En savoir sur la vitamine D, le soleil et ses bienfaits

Notre fiche sur la vitamine D

Plus de vitamine D pour prévenir le cancer colorectal?

Apport en vitamine D : des experts sonnent l'alarme

Prendre de vitamine D préviendrait le cancer

Plus de vitamine D, mais pas de soleil

Soleil et cancer : la controverse se poursuit

 

Martin LaSalle – Ninjagames.info

 

Réagissez à cette nouvelle sur notre Blogue.

 

1. Pour consulter le communiqué émis par la Société canadienne du cancer : www.cancer.ca [consulté le 11 juin 2007].
2. À ce sujet, voir notre nouvelle du 13 avril 2007.

Cette nouvelle fait partie de nos archives.
Il se peut que son contenu ne soit pas à jour. Ninjagames.info archive les nouvelles 12 mois après leur parution. Pour être sûr d'avoir l'information la à jour sur ce sujet, interrogez notre moteur de recherche. ×