Probiotiques et troubles digestifs : une efficacité éprouvée

Probiotiques et troubles digestifs : une efficacité éprouvée1er novembre 2004 – Alors que la bactérie Clostridium difficile se propage non seulement au Québec, mais un peu partout en Amérique du Nord, une nouvelle étude, menée au Québec, viendrait démontrer l’efficacité des probiotiques pour lutter contre cette épidémie.

C’est ce qu’a indiqué le Dr Michel Boivin, gastro-entérologue au pavillon Saint-Luc du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), en révélant les résultats d’une étude menée auprès de 89 patients de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont à Montréal, et qui sera bientôt publiée. Celle-ci a montré l’efficacité de deux souches spécifiques de probiotiques, soit le Lactobacillus acidophilus et le Lactobacillus casei CL 1285, dans la bataille contre le Clostridium difficile. En effet, non seulement le C. difficile était-il nettement moins présent chez les patients traités avec le yogourt commercialisé par Bio-K, mais ceux-ci recevaient leur congé de l’hôpital deux jours tôt que les autres participants à l’étude.

Cette recherche confirmerait les résultats d’autres études démontrant la capacité des probiotiques à traiter les diarrhées, notamment celles qui sont causées par la prise d’antibiotiques. D’ailleurs, le Dr Boivin a souligné que de 20 à 50 % des diarrhées sont provoquées par la prise d’antibiotiques. Celles-ci offrent un milieu favorable à la propagation du C. difficile, cette bactérie intruse prenant la place des bonnes bactéries détruites dans le système digestif par l’antibiotique.

Par ailleurs, le Dr Boivin a indiqué que les probiotiques pourraient également s’avérer prometteurs pour apaiser les symptômes du syndrome du côlon ou de l’intestin irritable. Ce malaise, qui frappe 30 % de la population, apparaîtrait souvent à la suite d’un épisode de diarrhée aigu, comme la tourista. Bien que les probiotiques aient donné des résultats mitigés jusqu’ici, on estime que d’autres recherches pourraient démontrer leur effet positif à cet égard.

Soulignons qu’il existe d’autres affections qui répondent aux probiotiques. Ainsi, la constipation – en particulier chez les personnes âgées – pourrait être soulagée grâce aux probiotiques. La colite ulcéreuse de même que la maladie de Crohn sont aussi des sujets de recherches prometteurs pour les probiotiques.

 

Jean-Yves Dionne et Martin LaSalle – Ninjagames.info

 

Cette nouvelle fait partie de nos archives.
Il se peut que son contenu ne soit pas à jour. Ninjagames.info archive les nouvelles 12 mois après leur parution. Pour être sûr d'avoir l'information la à jour sur ce sujet, interrogez notre moteur de recherche. ×