Vrai-Faux sur l’huile d’olive

L'huile d'olive est la moins grasse de toutes

L'huile d'olive est la moins grasse de toutes

Faux. Contrairement aux idées reçues, l’huile d’olive n’est pas moins grasse que les autres types, qu’il s’agisse de l'huile de colza (canola), de l'huile de lin ou de l'huile de pépin de raisin. Toutes les huiles sont composées à près de 99  % de lipides, c’est-à-dire de matières grasses. L’huile d’olive ne fait pas exception. Toutefois, c’est une huile riche en acides gras mono-insaturés (= bon gras), ce qui contribue à rétablir l’équilibre entre les gras saturés et insaturés. En fait, il s’agit du principal composant avec 10,1 g d'acides gras mono-insaturés pour 14 g d’huile d’olive. Le 1 % qui complète l’huile d’olive est constitué de différents composés mineurs : squalènes, alcools triterpéniques, stérols (β-sitostérol), phénols et autres dérivés du tocophérol. De , la mention « légère » que certains fabricants apposent sur les bouteilles ne change en rien la composition de l’huile d’olive. Ce qui se trouve altéré est le goût et la couleur du produit.