Que faire en cas de choc anaphylactique ?

Qu'est-ce-qu'un choc anaphylactique ?

Le choc anaphylactique est une réponse allergique grave qui cause des réactions soudaines et dangereuses pour la victime, notamment au niveau de la respiration. Il se caractérise également par une chute de la tension artérielle ainsi qu'une éventuelle perte de conscience. Il peut être extrêmement dangereux car il peut entraîner le décès de la victime. En cas de choc anaphylactique, la vie de la victime est donc en danger et des soins doivent lui être administrés le tôt possible.

Les signes du choc anaphylactique :

  • Éruptions cutanées, démangeaisons, urticaire ;
  • Enflure du visage, des lèvres, du cou ou de la région entrée en avec l'allergène ;
  • Niveau de conscience altéré (la victime ne réussit pas à répondre à des questions simples et elle semble confuse) ;
  • Respiration difficile caractérisée par un sifflement ;
  • Nausées ou vomissements ;
  • Faiblesse ou étourdissement.

Comment réagir ?

  • Rassurez la victime ;
  • Demandez-lui si elle souffre d'allergies. Si la victime n'est pas en mesure de communiquer, regardez si elle a un bracelet médical ;
  • Demandez à la victime ce qu'elle a mangé à son dernier repas et vérifiez s'il était composé de produits à haute incidence allergène ;
  • Demandez à la victime si elle a pris un nouveau médicament ;
  • Demandez à la victime si elle possède un auto-injecteur d'adrénaline ;
  • Aidez la victime à s'auto-injecter ;
  • Vérifiez ses signes vitaux et notez tout changement dans l'état de conscience (le niveau de conscience de la victime).

 

Comment administrer l'auto-injecteur ?

  1. Retirer l'auto-injecteur de son tube de rangement.
  2. Retirer le bouchon vert qui bloque l'aiguille.
  3. Retirer le deuxième bouchon vert de sécurité.
  4. Prendre l'auto-injecteur dans sa main (en l'entourant de ses doigts) et placer le bout rouge sur la cuisse de la victime. Maintenir une pression et attendre environ 15 secondes.

Attention

Plusieurs auto-injecteurs différents existent. Lire les instructions ou demander l'aide de la victime, si elle peut.

L'injection d'adrénaline est un traitement temporaire. La victime doit être traitée en milieu hospitalier le rapidement possible.

 

Les principaux produits à haute incidence allergique sont :

- Arachides ;
- Blé ;
- Fruits de mer (poussons, crustacés et mollusques) ;
- Lait ;
- Moutarde ;
- Noix ;
- Œufs ;
- Sésame ;
- Soja ;
- Sulfites.