Migraine ou céphalée de tension ?

Près d'une personne sur 2 âgée entre 18 et 65 ans déclare être sujette à des maux de tête1. Néanmoins peu de personnes savent différencier une migraine d'une céphalée de tension. Zoom sur ces maux qui compliquent la vie.

Le mal de tête, appelé céphalée, correspond à une douleur ressentie dans la région crânienne. Il existe d’une centaine de maux de tête différents. On distingue néanmoins 2 catégories : les céphalées primaires, c’est-à-dire celles qui ne sont pas le symptôme d’une autre pathologie, et les céphalées secondaires. La migraine et la céphalée de tension sont des céphalées primaires.

Plusieurs critères permettent de définir s’il s’agit d’un mal de tête ordinaire, appelé céphalée de tension car elles englobent les céphalées chroniques quotidiennes ou s’il s’agit au contraire d’une crise migraineuse.
Ces critères sont :

  • Le mal de tête est-il arrivé brutalement ou progressivement ?
  • La douleur est-elle localisée ou touche-t-elle toute la tête ?
  • Est-ce seulement une gêne ou une douleur intense qui empêche de pratiquer les activités habituelles ?
  • La douleur est-elle pulsatile, c’est-à-dire qu’il s’agit d’une douleur « battante » ou est-elle continue ?
  • Depuis combien de temps dure le mal de tête ?

http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs277/fr/
1. http://www.ihs-headache.org/


suivez-nous sur

consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

La reproduction totale ou partielle des textes, images, extraits vidéo et audio de Ninjagames.info, sur quelque support que ce soit, de même que l’utilisation du nom de Ninjagames.info ou toute allusion à Ninjagames.info à des fins publicitaires sont formellement interdites sous peine de poursuites.


Reproduction et droit d'auteur © 1998-2018 Oxygem - Conditions d'utilisation - Charte de confidentialité