6 conseils pour faire baisser la fièvre

La fièvre est un symptôme souvent banal qui ne nécéssite pas toujours de consulter. Il est en effet possible de la faire baisser soi-même.

Lorsque nous sommes atteints d’une maladie infectieuse (grippe, rhino-pharyngite, otite, angine, sinusite, laryngite, infections urinaires gastro-entérite, etc…), la fièvre fait son apparition. Ce symptôme correspond à une élévation de la température corporelle au-dessus de 38°C, en l’absence d’activité physique intense. Elle permet à notre organisme de lutter contre l’infection, notamment en accélérant la production de globules blancs (leucocytes). Par ailleurs, elle détruit les microbes grâce aux macrophages et elle stimule la multiplication des anticorps (lymphocytes). Elle permet aussi d'éliminer les toxines et crée des réactions chimiques qui aident les cellules du corps à se régénérer.

Néanmoins, même si elle est souvent banale et bien tolérée, elle provoque de l’inconfort : transpiration, frissons, douleurs, courbatures, etc… Elle peut également être dangereuse dans certains cas. Concernant les nourrissons, elle peut provoquer des convulsions et doit donc faire l’objet d’une consultation médicale. Pour les adultes et les enfants, il n’est en revanche pas utile de consulter immédiatement le médecin et il est généralement conseillé d’attendre 3 jours. Néanmoins, au moindre doute (hypotonie, difficultés respiratoires, confusion, raideur de la nuque…), n’hésitez pas à consulter.

Même si la fièvre n’est pas grave, il est possible de faire baisser la température corporelle afin de traiter l’inconfort qu’elle engendre. Il existe ieurs façons de la traiter.

1. Découvrir le malade fiévreux

La première réaction à avoir lorsque l’on doit s’occuper d’une personne fiévreuse est de la dévêtir. Dans les services pédiatriques des hôpitaux, on n’hésite pas à mettre les enfants torse nu. Pensez à baisser le chauffage de la pièce à 18 degrés et enlevez les couvertures. Veillez à réduire la température progressivement, afin de ne pas provoquer de choc thermique.

2. Donner de l'eau régulièrement 

Faire boire de l’eau régulièrement et en petites quantité, afin d’hydrater le malade est également recommandé en cas de fièvre. Vous pouvez aussi passer un gant d'eau froide sur le front et la nuque, voire sur le corps, sans sécher, car en laissant l'eau s'évaporer, le corps se refroidit.

3. Prendre une douche en cas de transpiration excessive

Actuellement, il n’est recommandé de prendre un bain frais afin de faire baisser la température. En effet, il aurait plutôt tendance à provoquer de l’inconfort chez la personne fiévreuse. Néanmoins, en cas de forte transpiration, une douche rapide peut s’avérer agréable ainsi que des vêtements propres.

4. Du paracétamol pour faire baisser la fièvre

Pour faire baisser la fièvre si elle est mal tolérée, il est conseillé de donner un traitement antipyrétique. Le paracétamol (ou acétaminophène) est à donner en première intention. Les anti-inflammatoires (type ibuprofène) peuvent aussi être efficaces. Quant à l’aspirine, elle n’est pas recommandée chez les enfants.

5. Des feuilles de saule, un remède depuis l'Antiquité

Certaines plantes peuvent aussi aider à faire baisser la température. Déjà utilisées pendant l’Antiquité, les feuilles de saules consommées en décoction font aussi office d’antipyrétique. Si vous n’aimez pas la tisane, il est possible d’en prendre sous forme de gélule.

6. Quelles granules d'homéopathie choisir ?

L’homéopathie peut aussi soulager le malade en cas de fièvre. Si elle est brutale et élevée accompagnée de maux de tête, de rougeurs et de sueurs, prendre 5 granules de Belladonna 5CH toutes les heures. Même posologie avec Aconit 5CH en cas de fièvre sèche. Si la fièvre est peu élevée et s’accompagne d’une grande fatigue et une envie de rester au lit, prendre du Ferrum phosphoricum 5CH, 5 granules toutes les deux heures. Enfin, en cas de fièvre à début progressif avec une soif intense, une sècheresse de la bouche et une toux sèche, prendre 5 granules de Bryonia 5CH toutes les heures.

Perrine Deurot-Bien

Lire aussi : Comment soigner la fièvre chez bébé