Sport et pollution, quelles précautions ?

Le sport, c’est la santé… Enfin, pas toujours ! La pollution de l’air à l’extérieur comme à l’intérieur entraîne entre autres des maladies respiratoires qui peuvent être mortelles et les autorités invitent la population à diminuer les activités sportives intenses en période de forte pollution. Faisons le point sur les précautions à prendre.

Les effets néfastes de la pollution augmentent avec le sport

Les effets néfastes de la pollution augmentent avec le sport

En période de pic de pollution, les autorités sanitaires recommandent aux personnes vulnérables de supprimer toute activité sportive.

En effet, l’appareil respiratoire peut être fragilisé par la pollution et la pénétration des particules fines dans l’organisme peut notamment causer un essoufflement et une toux anormale.

Lorsque l’on fait du sport, on accélère l’activité respiratoire et on inhale ces particules en grandes quantités, ce qui peut provoquer une inflammation pulmonaire, même lorsqu’on est en bonne santé.

 


Commentez cet article
Publier mon commentaire