La kisspeptine, qu’est-ce que c’est ?

La kisspetpine stimule l'hypothalamus, le chef d'orchestre du système hormonal et augmente par ce biais la production d'hormones de la reproduction. Explications.

D'après une étude, la kisspeptine serait la clé qui permet au cerveau de réagir aux stimulations sexuelles et affectives, en déclenchant à la fois les circuits du plaisir et la reproduction.

La kisspeptine, l'hormone qui déclenche le plaisir

Et si on avait découvert de quoi sont enduites les flèches de Cupidon ? La kisspeptine est une hormone connue depuis 2005 chez l'humain. Et depuis janvier 2017, elle a trouvé sa place dans le puzzle biologique qui régit l'attraction amoureuse. Ainsi, d'après une étude parue le 23 janvier dans le , elle serait tout simplement la clé qui permet au cerveau de réagir aux stimulations sexuelles et affectives, en déclenchant à la fois les circuits du plaisir et la cascade hormonale qui mène directement à la reproduction !   

De précédentes études avaient déjà montré le rôle de la kisspeptine sur la production d'hormones sexuelles dans les gonades (testicules et ovaires). Cette fois, l'équipe de l'endocrinologue Waljit Dhillo, à l'Imperial College de Londres, a analysé son effet dans le cerveau. Pour ce faire, ils ont étudié le cerveau de 29 jeunes hommes, perfusés avec soit de la kisspeptine, soit un placebo. Les participants devaient remplir un questionnaire. En outre, leur cerveau a été scruté par IRM fonctionnelle pendant qu'ils regardaient des images de rapports sexuels et amoureux, puis des visages gais, tristes ou neutres.   

Un rôle important dans la reproduction humaine

Dernière étape, les résultats d'IRM ont été corrélés à ceux des questionnaires sexuels. Les conclusions démontrent que l'hormone allumait toutes les structures du cerveau profond (amygdale, cortex cingulaire, thalamus, pallidum) connues pour être impliquées dans les relations sexuelles et amoureuses. Ils suggèrent que l'hormone interviendrait dans le désir sexuel et dans le système de la récompense (qui provoque la sensation de plaisir), mais aussi la désinhibition sexuelle. Autre effet : elle stimulerait l'humeur positive. 

Ainsi, comme un chef d'orchestre, la kisspeptine se place, selon les chercheurs, au sommet de toutes les structures et molécules jouant un rôle dans la reproduction humaine : elle allie le plaisir de l'affection à celui du sexe, tout en éveillant les organes reproducteurs. « Le rôle de la kisspeptine est sans doute le même chez les femmes, et nos prochains travaux vont s'attacher à le vérifier », conclut l'endocrinologue. 

Marie-Eve Wilson-Jamin


suivez-nous sur

consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

La reproduction totale ou partielle des textes, images, extraits vidéo et audio de Ninjagames.info, sur quelque support que ce soit, de même que l’utilisation du nom de Ninjagames.info ou toute allusion à Ninjagames.info à des fins publicitaires sont formellement interdites sous peine de poursuites.


Reproduction et droit d'auteur © 1998-2018 Oxygem - Conditions d'utilisation - Charte de confidentialité