Comment boire de l'alcool sans grossir ?

L'abus d'alcool, on le sait, est dangereux pour la santé. Mais il est aussi l'ennemi de la balance. Ainsi, boire de l'alcool sans grossir est un peu compliqué. Voici quelques conseils.

Une soirée alcoolisée est prévue alors que vous faites attention avant les fêtes de fin année. Si tous les alcools sont caloriques, il existe des moyens de limiter les dégâts pour votre ligne.

L'alcool n'apporte que des calories vides

En terme de nutrition, l'alcool n'apporte à l'organisme que des calories : un gramme d'alcool apporte 7 kcal contre 4 kcal pour un gramme de sucre. Mais la spécificité de l'alcool, c'est que toutes les calories qu'il contient sont des calories vides, c'est-à-dire celles sans aucun élément nutritif que notre organisme pourrait utiliser. Il ne pourra donc jamais les métaboliser pour fabriquer de l'énergie ou autre. En outre, l'absorption d'alcool diminue l'élimination des graisses, car les calories fournies par l'alcool sont éliminées avant les autres. Mais en , il favorise le stockage des graisses au niveau du ventre.

Choisir son alcool en fonction de son apport calorique

L'alcool est donc calorique, mais si l'on veut limiter les dégâts, on peut toujours choisir avec attention l'alcool que l'on boit, en optant pour le moins calorique. Car oui, tous les alcools sont caloriques ! Pour choisir en toute connaissance de cause, voici quelques alcools que l'on boit le fréquemment et leur apport calorique :

- 1 bière standard (33cl) : 125 à 200 kcal

- 1 verre de vin blanc (15 cl) : 105 kcal

- 1 verre de vin rouge (15 cl) : 85 kcal

- 1 verre de kir (15 cl) : 225 kcal

- 1 mojito : 159 kcal

-1 flûte de champagne (7cl) : 80 kcal

La modération avant tout

Il est recommandé de ne boire qu'une ou deux boissons alcoolisées par heure. Et ce conseil vaut pour deux raisons. Cela évite ainsi non seulement d'absorber trop de calories, mais également d'être saoûl trop rapidement, et de se retrouver le lendemain avec tous les désagréments liés à l'abus d'alcool, à commencer par un terrible mal de tête. Et parfois, une envie de vomir.

Alterner alcool et eau

L'eau est la boisson la moins calorique du monde. C'est donc une bonne chose d'alterner un peu, surtout si on boit en parallèle un alcool très calorique ! Et s'il est que conseillé de boire de l'eau quand on boit de l'alcool, c'est parce que l'alcool déshydrate incroyablement l'organisme. Et quand l'organisme est trop déshydraté, le lendemain la fameuse « gueule de bois » est inévitable.

Manger est recommandé mais léger

Non seulement boire de l'alcool fait ingérer des calories, mais en , on boit rarement sans manger ! Et souvent, lorsqu'une soirée alcoolisée est prévue, on mange un plat bien gras pour se « plâtrer l'estomac » et éviter d'être saoûl trop rapidement. Et quand on n'a pas eu le temps de manger avant de boire, on mange pendant la soirée. Mais pas des crudités ou des aliments qui hydratent : des aliments souvent trop sucrés ou très salés ! En outre, il est fréquent que le lendemain, on mange des aliments gras pour lutter contre la gueule de bois, alors qu'il serait préférable de boire un petit bouillon léger.

Marie-Eve Wilson-Jamin

À lire aussi : L'alcool, une substance calorique et toxique


suivez-nous sur

consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

La reproduction totale ou partielle des textes, images, extraits vidéo et audio de Ninjagames.info, sur quelque support que ce soit, de même que l’utilisation du nom de Ninjagames.info ou toute allusion à Ninjagames.info à des fins publicitaires sont formellement interdites sous peine de poursuites.


Reproduction et droit d'auteur © 1998-2018 Oxygem - Conditions d'utilisation - Charte de confidentialité