5 produits naturels approuvés pour perdre du poids

La pomme, aliment santé par excellence

La pomme, aliment santé par excellence

La pomme est le fruit-santé par excellence. Ses pectines sont reconnues pour réguler le transit intestinal mais elles sont également utilisées dans les compléments alimentaires, comme « coupe-faim »1.

Comment agissent les pectines ?

L’activité coupe-faim de la pomme est liée à sa teneur en pectines, des fibres alimentaires végétales. Une fois ingérées, ces fibres sont capables d’absorber de grandes quantités d’eau pour former un gel visqueux qui permet d’augmenter le volume du bol alimentaire (= aliments mâchés mêlés à la salive), de réduire l’activité des enzymes digestives et donc de diminuer la sensation de faim2-3.  Deux études chez les rats ont permis de constater que l’association des pectines et des polyphénols de pommes diminuait le taux de triglycérides sanguins et exerçait une activité anti-obésité4-5. En revanche, peu d’études cliniques sur l’homme se sont consacrées à la question. L’une d’entre elles a démontré un effet concluant mais elle ne portait que sur 35 sujets6.

Comment consommer la pomme pour favoriser la perte de poids ?

L’AFSSA n’a pas proposée de doses maximales admissibles sur la consommation de pommes. Pour une efficacité optimale, la prise de pectines doit être effectuée avant le repas et en buvant beaucoup d’eau.

Sources :
1. Académie Nationale de Médecine and Académie Nationale de Pharmacie, “Réflexions et propositions relatives aux allégations de santé et aux compléments alimentaires.,” 2010.
2. S. Derbré, “Tour d’horizon des compléments alimentaires à base de plantes,” Actualités pharmaceutiques, vol. 49, no. 496, pp. 20–31, 2010.
3. J. M. Lattimer and M. D. Haub, “Effects of dietary fiber and its components on metabolic health,” Nutrients, vol. 2, no. 12, pp. 1266–1289, 2010.
4. O. Aprikian, V. Duclos, S. Guyot, C. Besson, C. Manach, A. Bernalier, C. Morand, C. Rémésy, and C. Demigné, “Apple pectin and a polyphenol-rich apple concentrate are more effective together than separately on cecal fermentations and plasma lipids in rats,” J. Nutr., vol. 133, no. 6, pp. 1860–1865, 2003.
5. M. Manzano, M. L. Jimenez, R. Rueda, and J. M. Lopez-Pedrosa, “Glucose-lowering effect of apple polyphenols in insulin resistant obese zucker rats.,” Clinical Nutrition Supplements, vol. 3, Supplement 1, no. 0, p. 180, 2008.
6. M. Conceição de Oliveira, R. Sichieri, and A. Sanchez Moura, “Weight Loss Associated With a Daily Intake of Three Apples or Three Pears Among Overweight Women,” Nutrition, vol. 19, no. 3, pp. 253–256, 2003.